• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Les principaux Anges en Islam
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons
  • Le Coran : Miracle Ultime (Partie I)
  • Témoignage convertis
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    Mahmoud Abbas dirigera un gouvernement d'union

    Le Fatah et le Hamas se sont mis d'accord lundi pour que le président de l'Autorité palestinienne remplace Salam Fayyad à la tête d'un cabinet de transition jusqu'aux prochaines élections.

    L'accord de réconciliation entre le Hamas et le Fatah va-t-il enfin se concrétiser? Les factions palestiniennes rivales se sont entendues lundi à Doha au Qatar pour que le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas dirige un gouvernement de transition chargé de préparer la tenue d'élections. Mahmoud Abbas et le chef du Hamas, Khaled Mechaal, ont signé l'accord en présence de l'émir du Qatar, cheikh Hamad ben Khalifa Al-Thani, activement impliqué dans la réconciliation interpalestinienne.

    Cela faisait presqu'un an que les deux hommes avaient annoncé leur réconciliation. Mais celle-ci était restée lettre morte, tant les difficultés avaient été grandes pour former un gouvernement d'union entre un Fatah reconnu par la communauté internationale et un Hamas toujours au ban des nations.

    «La déclaration de Doha» prévoit «la formation d'un gouvernement d'entente nationale dirigé par le président Mahmoud Abbas et formé de technocrates indépendants pour faciliter la tenue d'élections présidentielle et législatives et entamer la reconstruction de la bande de Gaza», a précisé un responsable palestinien participant aux réunions interpalestiniennes à Doha. Abbas assurera donc à la fois le rôle de président et de premier ministre de l'Autorité palestinienne, en remplacement de l'économiste Salam Fayyad soutenu par les Occidentaux.

    La date des élections fixée ultérieurement

    Le gouvernement provisoire sera annoncé lors d'une réunion de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) le 18 février au Caire. «Tous les mouvements palestiniens, y compris le Hamas et le Jihad islamique» y participeront, a précisé Azzam al-Ahmad, un responsable du Fatah.

    Selon lui, la date des élections présidentielle, législatives et au Conseil national palestinien (CNP, Parlement de l'OLP), prévues simultanément par l'accord de réconciliation du 3 mai 2011, sera fixée ultérieurement.

    Le dernier scrutin remonte à janvier 2006 et avait vu la victoire du Hamas. Les deux partis entretiennent des relations particulièrement tendues depuis que les forces du mouvement islamiste ont pris le contrôle de la bande de Gaza, en délogeant les partisans du Fatah, en juin 2007.

    A Lire également :

    Fin du Ramadan 2021 : l'Aïd al-Fitr acté pour jeudi 13 mai en France

    Le Ramadan 2021 débute le Mardi 13 Avril

    La CPI ouvre une enquête sur des crimes présumés dans les territoires palestiniens

    Israël : la Cour pénale internationale se dit compétente dans les territoires palestiniens

    Les Etats-Unis accusent la Chine de commettre un « génocide » contre les Ouïgours, Pékin dénonce des

     

    Tout les articles

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 5889311
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC