• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Abraham en Islam
  • Gog et Magog
  • Démarche conversion
  • Autres épouses du prophète (PBSL)
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    Mexique : Quand le gourou s'en va, l'islam demeure

    SAN CRISTOBAL DE LAS CASAS (Mexique), 22 fév 2009 (AFP) - Mexique: une communauté convertie à l'islam dénonce son fondateur espagnol

    Des membres d'une communauté indigène du sud du Mexique, convertis à l'islam, ont affirmé samedi avoir été "exploités" pendant quinze ans par leur ancien guide religieux, un ressortissant espagnol, qui les faisait travailler sans les payer.

    Leur "émir" espagnol, Nafia Aureliano Perez Iruela, les faisait "travailler de 8h00 du matin à 1h00 dans la nuit, sans salaire", a affirmé lors d'une conférence de presse Mustafa Carlos Arturo Gomez, porte-parole de cette commununauté des Tzotzil, des descendants des Mayas de l'Etat de Chiapas, vers la frontière du Guatemala.

    L'AFP a tenté vainement dimanche de joindre M. Perez. "Il semble qu'il vive maintenant à Mexico", a expliqué un anthropologue de la région, Gaspar Morquecho, spécialiste de cette communauté convertie à l'islam.

    M. Perez avait fondé en 1994 une communauté musulmane dans cette région des Hauts du Chiapas, ralliant quelque 500 fidèles. Ils l'ont quitté les uns après les autres à partir de 2000 après une série de plaintes, selon M. Morquecho.

    "Les derniers qui restaient sont les membres des cinquante familles qui ont participé à la conférence de presse samedi soir", a-t-il précisé.

    "Aureliano (...) ne nous laissait pas parler notre langue maternelle, revêtir nos habits traditionnels, manger des tortillas de maïs, aller à l'école ou chez le médecin", a affirmé M. Gomez, soulignant toutefois que lui et les siens demeureraient fidèle à l'islam.

    Le fondateur de cette communauté musulmane se réclamait des Almoravides, dynastie berbère du Sahara, selon M. Morquecho. "Ils méprisent le salaire, ce qui contribue à établir une relation de travail qui, au fil des ans, peut se traduire par une exploitation", a-t-il expliqué à l'AFP.

    A Lire également :

    Fin du Ramadan 2021 : l'Aïd al-Fitr acté pour jeudi 13 mai en France

    Le Ramadan 2021 débute le Mardi 13 Avril

    La CPI ouvre une enquête sur des crimes présumés dans les territoires palestiniens

    Israël : la Cour pénale internationale se dit compétente dans les territoires palestiniens

    Les Etats-Unis accusent la Chine de commettre un « génocide » contre les Ouïgours, Pékin dénonce des

     

    Tout les articles

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 5874990
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC