• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Les principaux Anges en Islam
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons
  • Le Coran : Miracle Ultime (Partie I)
  • Témoignage convertis
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    « Terrorisme islamiste », ...au-delà des mots

    Sumayyah Meehan - Chaque fois que j’allume la télévision, je tombe sur une émission qui parle de terrorisme et d’islam. Dans la plupart de ces programmes, on entend systématiquement les termes : « islamistes », « extrémistes musulmans » ou « terroriste islamique », termes aussitôt illustrés par des images de chaos et de carnage provoqués par des âmes égarées.

    Si seulement je savais qui inventait ces mots, au moins je pourrais les tancer pour leur manque de créativité.

    Mais ce que j’aimerais surtout savoir, c’est ce que l’islam a à voir là-dedans?

    En tant que musulmane convertie, j’ai du mal à accepter que les médias mettent à ce point-là tous les musulmans dans le même sac. Lorsqu’un terroriste est musulman, on met sa malveillance sur le compte de l’islam.

    Il y a, malheureusement, des terroristes partout dans le monde qui ne sont pas musulmans. Or d’après mes constatations, il est rarement question de leur appartenance religieuse quand on parle de ce qu’ils ont commis.

    Je n’ai jamais entendu ou lu des termes comme « intégriste chrétien » ou « hindou extrémiste » à propos de non-musulmans auteurs d’actes terroristes.

    On les qualifie, à juste titre, selon le crime qu’ils ont commis, de terroriste, par exemple, sans aucune mention de leur religion.

    L’erreur des médias à mettre systématiquement une étiquette religieuse sur les extrémistes issus du monde musulman devient un véritable fardeau pour tous les musulmans à travers le monde.

    Ces derniers – dont le nombre s’élève à 1,5 milliards – sont, pour la plupart, des citoyens tranquilles, qui n’envisageraient jamais de faire du mal à qui que ce soit. Il n’y a d’ailleurs rien d’étonnant dans le fait qu’ils soient si nombreux à être de bons citoyens, respectueux de la loi, puisque le Coran préconise la coexistence pacifique et la tolérance religieuse depuis des siècles.

    Les quelques prétendus musulmans qui commettent des actes de terreur n’ont soit jamais étudié le Coran ou en ont détourné le contenu à leurs fins diaboliques, qui relèvent plutôt du domaine de la politique, de la territorialité ou du nationalisme que de l’islam proprement dit.

    Comme les médias ont associé à jamais islam et terrorisme, indépendamment du fait que cela est très injuste, les musulmans doivent relever le défi de dénoncer le terrorisme là où il se cache.

    Ils doivent le faire non seulement en paroles; il est du devoir de tout musulman de reprendre sa religion des mains de ceux qui chercheraient à en ternir le nom. Répéter simplement que l’islam est une religion de paix ne suffit pas.

    C’est par le biais de notre vie quotidienne que nous devons montrer qu’islam veut dire paix – tâche ardue vu l’emploi répétitif des fameux termes par les médias. Mais aussi difficile que cela peut être, il incombe à tout musulman de faire passer le vrai message de l’islam.

    Quand on vit dans la région du Golfe Persique, on passe facilement ses journées, à fréquenter uniquement son cercle d’amis musulmans. Après tout, la majorité des gens sont musulmans au Proche-Orient. Or on y trouve pourtant des expatriés non musulmans partout.

    Parvenir à nouer le dialogue avec eux, en leur tendant une main amicale en signe de paix, et préparer ainsi le terrain pour une compréhension mutuelle permettra d’édifier une passerelle d’amitié entre les différentes religions et cultures.

    Un tel effort peut avoir une répercussion considérable. La bonne volonté engendrée par nos actions ici peut se répercuter à l’autre bout de la planète - quand ces expatriés rentreront chez eux et parleront à leur entourage de leur expérience personnelle par rapport à l’islam en tant que religion de paix.

    A Lire également :

    Fin du Ramadan 2021 : l'Aïd al-Fitr acté pour jeudi 13 mai en France

    Le Ramadan 2021 débute le Mardi 13 Avril

    La CPI ouvre une enquête sur des crimes présumés dans les territoires palestiniens

    Israël : la Cour pénale internationale se dit compétente dans les territoires palestiniens

    Les Etats-Unis accusent la Chine de commettre un « génocide » contre les Ouïgours, Pékin dénonce des

     

    Tout les articles

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 5889330
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC