• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Abraham en Islam
  • Gog et Magog
  • Démarche conversion
  • Autres épouses du prophète (PBSL)
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    Boycott : les actions en cours

    Nous remercions vivement tous ceux eux qui ont participé à l’action de boycott des produits israéliens, samedi dernier dans un magasin Carrefour, et nous demandons à tous ceux qui luttent pour le droit et la justice d’écrire à la direction de Carrefour pour lui indiquer :

    1) qu’il est contraire à la "charte d’éthique" qu’elle affiche de vendre des produits d’un Etat qui commet des crimes de guerre et persécute tout un peuple depuis 60 ans, 2) qu’il est illégal de ne pas mentionner la provenance des produits agro-alimentaires proposés à la vente. Or, "Made in Israël" n’est pas une provenance, dans la mesure où les produits ainsi étiquetés peuvent provenir de colonies installées sur des territoires palestiniens occupés, c’est à dire absolument non reconnus par le droit international, ni par la France.

    Quant aux produits ne mentionnant aucune origine, ils sont également en infraction par rapport à la législation française qui exige une traçabilité.

    Enfin, il y a "tromperie sur la marchandise" (et cela est passible de fortes amendes) quand des produits indiquent une autre provenance que celle dont ils sont réellement issus.

    Dans tous les cas de figure, nous ne voulons pas nous rendre complices des crimes israéliens, et nous tenons, en tant que consommateurs à connaître précisément la provenance des articles que nous achetons et à être libres de notre choix. Ecrire dans ce sens à mailto:hypermarchecarrefour@eurorscg.fr

    Cette action n’est qu’un exemple de ce que nous pouvons faire ensemble. Plusieurs associations y ont pris part, et braucoup d’autres s’associent àt la CAMPAGNE BOYCOTT ISRAEL que nous vous appelons à rejoindre dans toute la France, pour que nous mettions nos idées et nos énergies en commun. L’union fait la force !

    On l’a vu également à Bègles dimanche, où l’accueil de l’extraordinaire convoi britannique "Viva Palestine" (110 véhicules et 280 passagers) qui se rend dans la bande de Gaza avec des tonnes de cadeaux, a été exemplaire.

    Grâce à Noël Mamère et à l’ensemble des élus de sa municipalité, grâce au travail commun de nombreuses associations, qui ont travaillé dans l’urgence mais dans la bonne humeur, non seulement nos amis britanniques, conduits par le député George Galloway, ont été dignement accueillis, mais en outre, les habitants de la région ont pu constater que la situation des Palestiniens tenait à coeur à beaucoup d’entre eux.

    Le fait que la quasi totalité des médias nationaux fassent le silence sur l’ensemble de ces actions, n’empêche pas la montée en charge des sanctions contre Israël dans le monde entier. Après la Norvège, la Grèce, le Vénézuéla, la Bolivie, la Grande-Bretagne et l’Italie, nous assistons à des actions de boycott en Afrique du Sud, en Belgique, au Canada, en Suède, en Espagne, au Pays Basque, et même aux USA où la première université américaine a appelé au boycott d’Israël.

    En France, le mouvement destiné à mettre fin à l’impunité d’Israël se réveille également, comme le montre la première pétition d’universitaires en faveur du boycott de toutes les institutions israéliennes.

    Ne perdons pas de vue que non seulement l’occupation israélienne perdure, toujours aussi brutale, avec une répression terrible en Cisjordanie, et des morts palestiniens quotidiens, mais que la colonisation ne cesse de s’amplifier. De nouvelles colonies ont été construites en Cisjordanie pendant les massacres à Gaza, et pas plus tard qu’hier, l’armée israélienne a annoncé la confiscation de 170 hectares de terrain au sud-est de Jérusalem pour agrandir la colonie d’Efrat et construire 2500 logements supplémentaires !

    Quant au blocus de Gaza, il reste aussi hermétique, pendant que la population, sous des milliers de tonnes de gravats, essaie de survivre, et qu’aucun de nos dirigeants ne présente à Israël la facture de la reconstruction. Celle-ci sera assumée notamment par les contribuables européens, qui avaient financé des infrastructures et qui doivent financer leur reconstruction, après leur destruction par Israël !

    Alors, écoutons la voix de la société civile palestinienne qui appelle à boycotter Israël, mais aussi celle des opposants israéliens qui nous le demandent. Ainsi la Coalition Israélienne des Femmes pour la Paix a même lancé une base de données http://www.whoprofits.org pour dresser la liste de toutes les entreprises qui profitent de l’occupation et qu’il faut boycotter.

    Le réalisateur israélien, Ronan Berelovich, nous a également félicités pour notre campagne de boycott et nous a signalé un film intéressant qu’il vient de réaliser "L’histoire sioniste" (en langue anglaise), qui ne sera pas projeté en Israël, et pour lequel nous aimerions pouvoir disposer de sous-titres en français. Y a-t-il des volontaires pour assurer la traduction d’une part et la partie technique du sous-titrage d’autre part ?

    Nous apprenons enfin que le CRIF organisera, le lundi 2 mars prochain, son fameux "diner" annuel. Le "Conseil Représentatif des Institutions Juives de France" (Où est passé le "J" de "Juives" ? Aurait-il été censuré par des antisémites ?) annonce qu’"un dialogue s’instaurera entre le président du CRIF et l’hôte d’honneur de cette édition 2009, le Président de la République, Nicolas Sarkozy, devant des centaines de personnalités du monde politique, de membres du gouvernement, ainsi que des diplomates, des représentants de la société civile, des communautés religieuses, de la sphère médiatique et culturelle."

    Outre Sarko, et sans doute Carla "sa conscience de gauche", nous ne manquerons pas de prendre bonne note, cette année plus que jamais, de la présence de chacune de ces "personnalités" qui ira —pas dégoûtée— se compromettre avec ceux qui ont manifesté leur soutien inconditionnel à Israël pendant les massacres de Gaza. Et qu’ils ne viennent pas nous parler de "dialogue inter culturel ou inter religieux", ou autres balivernes à cette occasion. Cela ne prend pas.

    Chaque individu qui ira faire des courbettes à ces propagandistes du terrorisme d’Etat israélien, sera définitivement catalogué comme complice de ces crimes.

    CAPJPO-EuroPalestine Consulter notre site http://www.europalestine.com Adhérez à l'association : mailto:info@europalestine.com

    A Lire également :

    Fin du Ramadan 2021 : l'Aïd al-Fitr acté pour jeudi 13 mai en France

    Le Ramadan 2021 débute le Mardi 13 Avril

    La CPI ouvre une enquête sur des crimes présumés dans les territoires palestiniens

    Israël : la Cour pénale internationale se dit compétente dans les territoires palestiniens

    Les Etats-Unis accusent la Chine de commettre un « génocide » contre les Ouïgours, Pékin dénonce des

     

    Tout les articles

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 5874968
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC