• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Les principaux Anges en Islam
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons
  • Le Coran : Miracle Ultime (Partie I)
  • Témoignage convertis
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    La mosquée de Créteil inaugurée

    La mosquée Sahaba de Créteil, première mosquée du Val-de-Marne avec ses symboles, un dôme et un minaret, a été inaugurée jeudi en présence de plusieurs centaines de personnes venues saluer l’achèvement d’un projet lancé officiellement en 2003.

    "Construire une mosquée en France est une entreprise difficile", a déclaré Karim Benaïssa, président de l’Union des associations musulmanes de Créteil (UAMC), porteuse du projet, en rendant "hommage" au député-maire (PS) de Créteil, Laurent Cathala, pour son soutien.

    "Les clés de la réussite sont l’unité - parce que l’islam de France doit rassembler au-delà des origines -, la diversité, la compétence et l’engagement", a poursuivi M. Benaïssa, devant un parterre de plusieurs centaines de personnes, dont de nombreux élus, le préfet du Val-de-Marne et des responsables religieux, notamment l’évêque et le rabbin de Créteil, ainsi que le président du conseil régional du culte musulman (CRCM), Lhaj Thani Breze.

    La mosquée Sahaba (qui veut dire "compagnons", en référence aux compagnons du prophète) avait ouvert ses portes aux fidèles le 3 décembre, au terme de deux ans de travaux.

    Le projet a coûté au total 4,5 millions d’euros hors taxes, dont la majeure partie a été financée par la communauté musulmane, les collectivités apportant leur aide pour la partie culturelle de l’édifice.

    Ce projet est parti du "constat partagé" avec M. Cathala en 2002 de la "saturation des locaux" de culte à Créteil, a rappelé M. Benaïssa. Et si un maire "n’a pas à construire" de lieux de culte, "son rôle est de garantir" que tous puissent disposer de tels lieux, a-t-il ajouté, en souhaitant "faire passer à tous les élus ce message d’optimisme à la mode +Yes we can+".

    "Il incombe (à un maire) de veiller à l’équité (…) facteur de cohésion sociale", a renchéri M. Cathala, qui a souhaité que l’édifice reflète "l’image de ce que doit être l’islam de France : ouvert, moderne, parfaitement intégré dans son environnement".

    Très admiratif, le recteur de la mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, a salué une mosquée "exemplaire" pour la France, où vivra, a-t-il dit, un "islam tolérant, d’ouverture et de fraternité".

    A Lire également :

    Fin du Ramadan 2021 : l'Aïd al-Fitr acté pour jeudi 13 mai en France

    Le Ramadan 2021 débute le Mardi 13 Avril

    La CPI ouvre une enquête sur des crimes présumés dans les territoires palestiniens

    Israël : la Cour pénale internationale se dit compétente dans les territoires palestiniens

    Les Etats-Unis accusent la Chine de commettre un « génocide » contre les Ouïgours, Pékin dénonce des

     

    Tout les articles

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 5889328
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC