• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Les principaux Anges en Islam
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons
  • Le Coran : Miracle Ultime (Partie I)
  • Témoignage convertis
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    Les funérailles d'un prisonnier palestinien rassemblent 4 000 personnes

    La mort mardi d'un Palestinien dans une prison israélienne pourrait raviver les tensions entre Israël et le Hamas, malgré le cessez-le-feu en vigueur depuis le 26 août. Près de 4 000 personnes ont pris part vendredi 12 septembre à Hébron en Cisjordanie aux funérailles de Raëd Abdessalam Al-Jaabari, dont le corps a été enveloppé dans un drapeau palestinien, dans un cortège aux couleurs du Fatah et du Hamas.

    Lire aussi le reportage (édition abonnés) : Israël poursuit le « grignotage » de la Cisjordanie

    Ce Palestinien de 35 ans était détenu dans la prison israélienne d'Eshel. Les autorités pénitentiaires affirment que l'homme s'est « pendu dans les toilettes » de la prison, et ont annoncé qu'une autopsie aurait lieu pour déterminer les causes exactes de la mort. Des Palestiniens, qui ont également pratiqué une autopsie du corps, affirment quant à eux que la « cause principale du décès du Palestinien est un coup fort sur la tête ayant provoqué une hémorragie interne ».

     « C'est un crime, il a été assassiné, les médecins légistes le confirment », a déclaré Issa Qaraqe, chef du Club des prisonniers palestiniens dans une allocution lors des funérailles. Les officiels palestiniens et la famille du défunt réclament désormais une enquête des organisations internationales.

    PLUS DE 7 000 PALESTINIENS EMPRISONNÉS EN ISRAËL

    Depuis la mi-juin et le lancement d'une vaste campagne d'arrestations après l'enlèvement et le meurtre de trois Israéliens, plus de 2 000 Palestiniens ont été interpellés et incarcérés, selon le Club des prisonniers, qui recense actuellement plus de 7 000 Palestiniens dans les prisons israéliennes.

    Israël est également critiqué pour sa lenteur à juger certains de ses soldats, accusés d'avoir commis des crimes pendant la dernière guerre à Gaza. Dans un rapport publié jeudi, l'ONG Human Rights Watch (HRW) accuse les forces israéliennes d'avoir commis des crimes de guerre au cours de l'opération « Bordure protectrice ». Vendredi, 43 soldats réservistes israéliens ont envoyé une lettre à leur premier ministre pour annoncer ne plus vouloir participer aux « abus » commis selon eux contre les Palestiniens.

    Voir aussi la vidéo : Comprendre les origines de la guerre à Gaza en cinq minutes

    A Lire également :

    Fin du Ramadan 2021 : l'Aïd al-Fitr acté pour jeudi 13 mai en France

    Le Ramadan 2021 débute le Mardi 13 Avril

    La CPI ouvre une enquête sur des crimes présumés dans les territoires palestiniens

    Israël : la Cour pénale internationale se dit compétente dans les territoires palestiniens

    Les Etats-Unis accusent la Chine de commettre un « génocide » contre les Ouïgours, Pékin dénonce des

     

    Tout les articles

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 5889365
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC