• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • La Mort dans l' Islam
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • Témoignage convertis
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  Imprimer

    Naissance d’Abraham

    Abraham (PBSL) naquit sous le règne du roi Nemrod, souverain tyrannique du royaume de Mésopotamie. Ce dernier reçut un jour de la part de ses voyants l’avertissement qu’un garçon naîtrait bientôt dans son royaume, renierait la religion de ses ancêtres et briserait leurs idoles. Pris de panique à cette idée, Nemrod ordonna de tuer tous les enfants en bas âge et de n’autoriser les hommes et les femmes du pays à n’avoir de rapports que pendant la période menstruelle des épouses.

    Toutefois, un de ses proches serviteurs, Azar, lorsqu’il fut envoyé en mission par le souverain, eut des rapports avec son épouse alors qu’il lui rendait visite après une longue absence. Ceci eut pour effet de la rendre enceinte d’Abraham (PBSL).

    Nemrod fut bientôt mis au courant par ses voyants de la naissance de l’enfant, et décida d’enfermer toutes les femmes de la ville, à l’exception de la femme d’Azar, jugée alors trop jeune pour être capable d’enfanter. Azar, prenant peur pour la vie de son épouse et de son fils, la cacha dans une grotte non loin de la ville. Une fois qu’elle accoucha, elle cacha Abraham (PBSL) dans la grotte et en boucha l’entrée pour le protéger. Elle rapporta à son mari Azar que son fils était mort né afin que ce dernier pense l’affaire close et ne s’en soucie plus.

    Abraham (PBSL) reçut cependant la visite de sa mère pendant les jours qui suivirent, et il grandit de manière fulgurante, chaque jour représentant un mois et un mois une année pour lui (2).

    Abraham renie l’idolâtrie

    Lorsqu’ Abraham (PBSL) eut grandi, il eut la conversation suivante avec sa mère :

    - Qui est mon seigneur ?
    - C’est moi, répondit-elle.
    - Et qui est ton seigneur ?
    - Ton père.
    - Et qui est le seigneur de mon père ?
    - Nemrod.
    - Et qui est le seigneur de Nemrod ?
    - Tais-toi !

    Abraham (PBSL) n’insista pas davantage, mais sa mère reconnut à ces paroles que son fils était bien celui qui avait été annoncé par les conseillers de Nemrod. Elle alla en informer Azar, qui se rendit auprès d’Abraham. Ce dernier posa les mêmes questions qu’il avait posé à sa mère, ce qui énerva son père qui le gifla de colère.

    Afin de comprendre le processus mental qui aboutit à donner à Abraham (PBSL) l’intuition spirituelle attestant de l’unicité Divine, le Coran rappelle l’évènement suivant :

    75. Ainsi avons-Nous montré à Abraham le royaume des cieux et de la terre, afin qu'il fût de ceux qui croient avec conviction.
    76. Quand la nuit l'enveloppa, il observa une étoile, et dit : “Voilà mon Seigneur ! ” Puis, lorsqu'elle disparut, il dit : “Je n'aime pas les choses qui disparaissent”.
    77. Lorsqu'ensuite il observa la lune se levant, il dit : “Voilà mon Seigneur ! ” Puis, lorsqu'elle disparut, il dit : “Si mon Seigneur ne me guide pas, je serai certes du nombre des gens égarés”.
    78. Lorsqu'ensuite il observa le soleil levant, il dit : “Voilà mon Seigneur ! Celui-ci est plus grand” Puis lorsque le soleil disparut, il dit : "Ô mon peuple, je désavoue tout ce que vous associez à Allah.
    79. Je tourne mon visage exclusivement vers Celui qui a créé (à partir du néant) les cieux et la terre; et je ne suis point de ceux qui Lui donnent des associés.”


    Sourate 6 : AL-ANAM (LES BESTIAUX)

    Quand Abraham (PBSL) rejoignit enfin sa famille, son père Azar, sculpteur d’idôle, le chargea alors de vendre ses créations, comme le faisaient déjà ses frères. Abraham (PBSL), trouvant les idoles particulièrement grotesques et inutiles, préférait les donner aux passants. De même, il se moquait de ces objets de terre cuite incapables d’entendre ou de parler, et son attitude vis-à-vis des divinités païennes finit par lui accorder la disgrâce aux yeux des habitants de la cité, choqués par l’impudence dont faisait preuve le jeune homme à l’égard de leur religion.

    74. (Rappelle le moment) où Abraham dit à Azar, son père : “Prends-tu des idoles comme divinités ? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident ! ”
    Sourate 6 : AL-ANAM (LES BESTIAUX)

    42. Lorsqu'il dit à son père : “ô mon père, pourquoi adores-tu ce qui n'entend ni ne voit, et ne te profite en rien ?
    Sourate 19 : MARYAM (MARIE)

    52. Quand il dit à son père et à son peuple : “Que sont ces statues auxquelles vous vous attachez ? ”.
    54. Il dit : “Certainement, vous avez été, vous et vos ancêtres, dans un égarement évident”.
    56. Il dit : “ Mais votre Seigneur est plutôt le Seigneur des cieux et de la terre, et c'est Lui qui les a créés. Et je suis un de ceux qui en témoignent.


    Sourate 21 : AL-ANBIYA (LES PROPHÈTES)


    (2) Ce miracle peut être vu comme la volonté de Dieu de préserver Abraham (PBSL) et sa mère de la difficulté que représentait le fait d’élever et de nourrir un enfant nouveau né dans un endroit aussi hostile qu’une grotte rocailleuse.

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5            Page Suivante

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4100917
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC