• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Démarche conversion
  • La Mort dans l' Islam
  • Les principaux Anges en Islam
  • Les interdits en Islam
  • X-Poll
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  •  Imprimer

    Biens soumis à la Zakat:

    Sont soumis à la Zakat, les biens suivants :
    - L'argent liquide (2,5% d'acquittement),
    - Les bêtes de troupeaux
    - Les marchandises
    - Les métaux extraits du sol
    - Les fruits et les céréales

    Les principaux bénéficiaires de la Zakat doivent être :

    • Le pauvre et le nécessiteux, c'est à dire ceux qui n'arrivent pas ou ne peuvent pas assurer leur subsistance, même si ces personnes possèdent un bien pouvant être soumis à la Zakat.

    • Les collecteurs dignes de foi qui parcourent les rangs à l'intérieur de la mosquée chaque Vendredi ou qui attendent près de la mosquée, ou un autre lieu. Ce sont ces personnes qui par leur déplacement et leurs efforts dans ce travail de collecte permettent le développement d'écoles, de mosquées, d'hôpitaux de la Oumma ou le soutien de nécessiteux.

    • Les nouveaux convertis peuvent être bénéficiaires car ils sont susceptibles d'avoir de l'influence sur leur entourage pour ainsi permettre l'agrandissement de la Oumma (2).

    • Les esclaves (3), captifs de guerre, hommes ou femmes, pour leur affranchissement.

    • Les endettés qui sont incapables de s'acquitter de leurs dettes, du moment que celle-ci ne porte pas offense à Dieu ou au Prophète (Ex : Jeu d'argent, Pari...).

    • Pour les œuvres sociales, comme l'aide d'un voyageur loin de chez lui, qui a besoin d'argent, soit pour subvenir à ses besoins, soit pour retourner chez lui.

    Par contre, il est interdit de s'acquitter de la Zakat auprès des non musulmans.

    Zakat de l’Aid el Fitr

    L’Aid el Fitr correspond à la fête de la rupture du jeûne du mois de Ramadan, à l’apparition de la nouvelle lune. A cette occasion, la Zakat de l’Aid el Fitr doit être versée, ceci afin de :

    - Purifier toutes les mauvaises actions que le croyant aurait pu effectuer pendant son jeûne et qui l’aurait ainsi entaché (purifier l'âme du bavardage).

    - Soutenir les pauvres de la communauté. Muhammad (PBSL) a ainsi institué la Zakat de l’Aid el Fitr pour nourrir les pauvres, et leur éviter de mendier le jour de l’Aïd.

    - Valider le jeûne effectué pendant le mois complet de Ramadan. Dans un hadith du prophète Muhammad (PBSL), ce dernier aurait dit au sujet du jeûne : « Le jeûne est suspendu entre le ciel et la terre, il ne sera accepté que lorsque Zakat El Fitr sera payée. »

    Contrairement à la Zakat annuelle, qui est soumise à un certain nombre de conditions pour être obligatoire, la Zakat de l’Aid el Fitr doit être versée par tout musulman et musulmane, tant que ces derniers ne font pas parti de ceux qui en bénéficient.

    Par ailleurs, le montant de cette Zakat est fixé chaque année, et ce montant doit être pour un père de famille, multiplié par le nombres de personnes qu’il a sa charge dans son foyer.

    Exemples : En France pour une seule personne le montant avoisine les 5 euros.
    Un père de famille qui a à sa charge 4 personnes (Femme, et 3 enfants), devra payer 25 euros.

    Cette somme d’argent doit être remise pendant le mois du ramadan. En général elle est donnée un ou deux jours avant la fête de l’Aïd et obligatoirement le jour même avant la prière de l’Aïd.

    A propos du moment de son versement, le prophète de Dieu (PBSL) a conseillé que cette dernière soit donnée avant que les gens sortent de leurs maisons pour l’accomplissement de la prière de l’Aïd.

    Attention toutefois, si la Zakat de l’Aïd el Fitr est versée après que la prière de l’Aïd ait été effectuée, elle n'est plus considérée alors que comme une aumône classique.

    Si du temps du prophète de Dieu (PBSL), la Zakat de l’Aïd el Fitr était versée en nature via des denrées alimentaires comme l’orge, le fromage, le raisin ou les dattes, elle peut dorénavant être versée en espèces, ceci afin de faciliter son paiement et son bénéfice pour les destinataires.

    Enfin, il est à signaler, que de nos jours il n’est pas nécessaire de se déplacer dans une mosquée pour donner le montant de la Zakat, celle-ci pouvant être remise directement aux nécessiteux que le musulman rencontre dans son environnement. Les virements aux organismes musulmans de charité sur Internet, sont aussi valables à condition que l’action de ces derniers soit certifiée et utile pour les membres de la communauté qui sont dans le besoin.

    Auteur: Souhayl.A & Lionel.J
    Cet article a été déjà consulté 11992 fois
     

     

    (2) Communauté des croyants.
    (3) La pratique de l’esclavage était encore tolérée au début de l’Islam. Par de telles actions l’Islam a participé amplement à son abolition progressive. Se référer à nos deux chroniques sur l'esclavage : "la vérité sur l'esclavage 1/2" et "la vérité sur l'esclavage 2/2"

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2           

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4033204
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC