• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Témoignage convertis
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    Sujet : Les règles de l'accusation d'apostasie



    Cheikh Abderrahmane As-Soudaïs

    Serviteurs d'Allah !
    La vie prospère, le bien abondant et les nombreux moyens de subsistance sont le fruit de la crainte du Seigneur, le Compatissant et le Parfaitement Connaisseur ; donc, craignez Allah - qu'Allah vous fasse miséricorde - : {O vous qui avez cru ! Craignez Allah et croyez en Son messager pour qu'Il vous accorde deux parts de Sa miséricorde, et qu'Il vous assigne une lumière à l'aide de laquelle vous marcherez, et qu'Il vous pardonne, car Allah est Pardonneur et Très Miséricordieux}.

    O Musulmans !
    Les gens dévoués à la communauté ne doutent pas qu'elle vit une époque de déluge des tentations et que sa situation est obscure, sauf qu'il y a une grande tentation et une calamité apparente, une tentation par laquelle les musulmans furent éprouvés à travers l'Histoire ; une tentation qui a fait beaucoup souffrir la communauté, et elle a goûté à son amertume ; une tentation qui a beaucoup duré et qui a apporté beaucoup de soucis. Combien de personnes furent tuées à cause de cette tentation ? C'est un grand danger, et des erreurs furent commises à cause de cette tentation et des compréhensions furent égarées. C'est la raison pour laquelle nous devons nous en rappeler, y penser, et avertir contre cette tentation afin que les calamités de la communauté ne se renouvellent pas dans la violence, la destruction, le terrorisme et les explosions.

    Je pense - qu'Allah vous protège - que vous connaissez maintenant cette tentation que nous devons désapprouver, corriger et changer : c'est la tentation de l'accusation d'apostasie, et c'est une tentation qui a engendré d'autres tentations.

    Mes frères en Islam !
    Prendre le risque d'accuser d'apostasie est un grand mal et un grand danger ; combien de malheurs et de conséquences néfastes a-t-il fait subir à la communauté ! Celui qui a le moindre degré de piété ou de science ou de sagesse ne s'y précipite pas ; les cœurs en ont peur et tous les membres tremblent à cause de son danger.

    L'Imam Ach-Chaoukaani (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :
    -"Et ainsi les larmes coulent, et on pleure pour l'Islam et les musulmans à cause du tort causé par l'intolérance religieuse [le fanatisme] en accusant la plus grande partie des musulmans d'apostasie sans aucune preuve de la Sounnah ni du Coran, sans aucun exposé d'Allah et aucune preuve provenant d'Allah ; mais lorsque le fanatisme dans la religion dépassa les limites et que le diable maudit parvint à diviser la parole des musulmans, il leur suggéra des responsabilités les uns sur les autres qui ressemblent à la poussière dans le vent et à une mirage dans une plaine désertique. Donc, c'est l'une des plus grandes calamités dans la religion et le malheur sans pareil par lequel le chemin des croyant fut touché…" jusqu'à ce qu'il dise (qu'Allah lui fasse miséricorde):
    "Et les preuves indiquant qu'il est obligatoire de protéger l'honneur du musulman et de le respecter, montrent qu'il faut éviter de dénigrer sa religion quel que soit le dénigrement ; donc, que dire du fait de le faire sortir de l'Islam à la mécréance ? Ceci est un crime qui ne peut être comparé à aucun autre crime, et une audace qui est incomparable ; et où est celui qui ose accuser son frère d'apostasie de la parole du messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) :
    (Le musulman est le frère du musulman ; il n'est pas injuste envers lui et il ne l'abandonne pas [au moment critique]) ; et sa parole (qu'Allah prie sur lui et le salue):
    (Injurier le musulman est de la perversion, et le combattre est de la mécréance) ; et sa parole (qu'Allah prie sur lui et le salue) :
    (Votre sang, vos biens et vos femmes vous sont interdits les uns aux autres)".

    Mes frères dans la foi ! Les textes de la législation islamique sont venus blâmer ce comportement honteux, Allah (qu'Il soit glorifié) a dit : {O vous qui avez cru ! Lorsque vous sortez pour lutter dans le sentier d'Allah, voyez bien clair (ne vous hâtez pas) et ne dites pas à quiconque vous adresse le salut (de l'Islam) : "Tu n'es pas croyant", convoitant les biens de la vie d'ici-bas}.

    Et dans les deux recueils de hadiths authentiques, d'après le hadith d'Ibn Omar (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père), le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Lorsque l'homme dit à son frère : "O Mécréant !", cette parole s'appliquera à l'un deux, soit elle est comme il a dit ou elle retournera contre lui).

    Et d'après le hadith d'Abou Dhar (qu'Allah soit satisfait de lui) qui a dit qu'il a entendu le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) dire : (Quiconque appelle un homme par la mécréance [c-à-d : "O Mécréant !"], ou dit : "Ennemi d'Allah !", alors qu'il n'est pas ainsi, cette parole retournera contre lui).

    Et Tabaraani a rapporté dans son Livre que le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Quiconque accuse un croyant d'apostasie, c'est comme s'il le tuait).

    Et les compagnons du messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) suivirent ce chemin clair, l'Imam Ahmed, Tabaraani et d'autres ont rapporté qu'Abou Soufiane a dit :
    -"J'ai demandé à Jabir qui habitait à côté de la Mecque : Prétendiez-vous que quelqu'un parmi les musulmans soit polythéiste ?". Il dit :
    -"A Dieu ne plaise !"; et Il fut effrayé par cela.
    Puis, un homme dit :
    -"Appeliez-vous quelqu'un en lui disant : "Mécréant" ?". Il dit :
    -"Non".

    Et les pieux prédécesseurs (qu'Allah leur fasse miséricorde) suivirent ce chemin lumineux ; ils indiquèrent pour ce jugement [l'accusation d'apostasie] des bases, des conditions et des règles, et ils fixèrent des cas et des objections [des barrières] qu'il faut absolument prendre en considération et vérifier ; et ceci à cause du danger et de la délicatesse de ce jugement.

    Et - Serviteurs d'Allah ! - ces règles les plus importantes sont :
    Le jugement d'accusation d'apostasie est un jugement religieux et le droit pur d'Allah (qu'Il soit glorifié) et de Son messager (qu'Allah prie sur lui et le salue) ; et l'Imam et le grand savant Ibn Al-Quayyim (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :
    -"Le jugement de mécréance est le droit d'Allah, puis le droit de Son messager ; il est confirmé par les textes de la législation islamique et non par la parole d'untel ; et quiconque a été jugé mécréant par le Seigneur des mondes et Son serviteur, est effectivement mécréant". Et l'Imam At-Tahaawi (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :
    -"Nous n'accusons personne parmi les musulmans d'apostasie à cause d'un péché qu'il a commis, sauf s'il considère que ce péché est une chose licite".

     

                   Page : 1 | 2 | 3 | 4            Page Suivante

    Sermons du Mois


    Archives Complètes

    Consulter

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4450163
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC