• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Témoignage convertis
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    Sujet : Les plus grandes recommendations



    Et les turpitudes sont plus générales que cela, ce sont tous les péchés ; et l’interdiction de s’en approcher est plus expressive que l’interdiction de les commettre, car l’interdiction de s’approcher du péché est une interdiction de ses causes, de ses préludes et des moyens qui y conduisent. Et Il a interdit l’imagination des plaisirs et s’abandonner aux suggestions du plaisir car la nature humaine pourrait s’affaiblir devant les préludes de la tentation [de l’incitation] après qu’elle ait la possibilité d’obtenir les préludes et les moyens de commettre le péché ; c’est la raison pour laquelle la législation islamique a interdit de rester seul avec une femme étrangère.

    Et Sa parole (qu'Il soit exalté) : {ouvertement, ou en cachette} : Allah a interdit les péchés qui sont commis en public ou en secret, les péchés qui proviennent des membres apparents et ceux qui proviennent des actions des cœurs et qui sont cachés comme l’orgueil, la jalousie, la haine, la trahison, la perfidie, l’hypocrisie, et détester ce qu’Allah aime et aimer ce qu’Allah déteste.

    {Ne tuez qu’en toute justice la vie qu’Allah a fait sacrée} : et la vie qu’Allah a interdit est celle du musulman, de l’infidèle allié autorisé à séjourner en terre d’Islam, de celui qui est sous la protection du dirigeant, et de l’infidèle qui n’est pas parmi les combattants même s’il n’a pas la protection du dirigeant ; et il est rapporté dans les deux recueils de hadiths authentiques que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Il est interdit de tuer un musulman sauf dans trois cas : une personne qui s’est mariée puis commet l’adultère, une personne qui tue une autre personne, et une personne qui abandonne sa religion et se sépare du groupe des musulmans).

    Et dans le hadith : (Quiconque tue un infidèle allié autorisé à séjourner en terre d’Islam ne sentira pas l’odeur du Paradis).

    {Voilà ce qu’Allah vous a recommandé de faire} : ce qu’Il vous a chargé de faire parmi ce qu’Il vous a révélé et ordonné afin que vous le mémorisiez et le mettiez en pratique.

    {peut-être comprendrez-vous} : c’est-à-dire ce qui vous est utile et ce qui vous est nuisible ; ainsi, vous accomplirez ce qui est utile, et vous abandonnerez ce qui est nuisible. Et la sagesse dans la parole d’Allah (qu'Il soit exalté) : {peut-être comprendrez-vous} est que le contraire de ces interdictions et leurs préjudices, est connu avec la raison pour celui qui y réfléchit. Et la législation exposa les détails, les préjudices et les contraires de ces interdictions ; donc, celui dont la raison l’empêche de commettre ces interdictions est alors celui qui est vraiment intelligent, et celui dont la raison ne l’empêche pas de commettre ces interdictions est le stupide qui n’est pas doué de raison. Et quelle mauvaise action ou quel crime ou quel péché est plus grave que d’associer quelque chose à Allah (qu'Il soit exalté), puis de désobéir aux parents, de commettre les turpitudes, et de tuer la vie qu’Allah a rendue sacrée.

    Le deuxième verset confirme la miséricorde, l’entraide et la solidarité sociale entre les musulmans, et la tendresse et les soins attentifs envers les faibles et les mineurs ; ce verset interdit aussi de léser les gens de leurs droits. Il confirme la loyauté dans les transactions et la justice dans les échanges et les compensations sans tyrannie en exagérant et sans léser en diminuant. Il interdit la tyrannie et l’injustice dans le jugement, le témoignage et la parole même si c’est contre une personne que l’on aime ou déteste. Et il ordonne la justice et l’équité.

    {Et ne vous approchez des biens de l’orphelin que de la plus belle manière, jusqu’à ce qu’il ait atteint sa majorité} : c’est-à-dire n’approchez des biens de l’orphelin que de la manière dans laquelle il y a du bien pour lui ; donc, n’approchez de ses biens qu’en les protégeant, en les faisant fructifier et en agissant afin de les accroître, alors ne les mangez pas et ne les laissez pas être exposés à la perte ni à la diminution. Et à plus forte raison, il est obligatoire d’éduquer l’orphelin, de l’orienter et de lui accorder des soins attentifs afin qu’il devienne une brique pieuse dans la construction de la société. Et la signification de : {jusqu’à ce qu’il ait atteint sa majorité} est : jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de puberté et l’âge de raison, et qu’il puisse utiliser son argent convenablement ; dans ce cas, on lui donne son argent.

    {Et donnez la juste mesure et le bon poids, en toute justice} : c’est-à-dire qu’il est interdit de léser les droits et de ne pas être loyal dans les transactions. {Et donnez la juste mesure et le bon poids, en toute justice} : c’est-à-dire avec justice et vérité sans diminution, par exemple dans les quantités.

    {Nous n’imposons à une âme que selon sa capacité} : c’est-à-dire les choses qui sont au-delà de nos forces et de nos possibilités ; par la miséricorde d’Allah (qu'Il soit exalté), Il n’ordonne et n’interdit que ce que le serviteur a la possibilité d’accomplir.

    {Et quand vous parlez, soyez équitables} : c’est-à-dire lorsque vous jugez ou témoignez ou entrez entre deux parties adverses afin de les réconcilier ou lorsque vous faites l’éloge ou vous dénigrez pour une raison se référant à la religion, soyez justes et suivez la vérité et l’équité, même si celui qui est jugé ou celui pour qui l'on témoigne ou celui contre qui l'on témoigne ou celui que l'on veut réconcilier ou celui dont on fait l'éloge ou celui que l'on dénigre, fait partie de nos proches parents, de même que celui qui n'est pas un proche parent ou celui que l'on déteste.

    {Et remplissez votre engagement envers Allah} : l’engagement envers Allah est son ordre, son interdiction et sa législation ; Allah (qu'Il soit exalté) a dit aux fils d’Israël : {Si vous tenez vos engagements vis-à-vis de Moi, Je tiendrai les miens}.

    Et l’engagement envers Allah comprend les transactions et les engagements prescrits et licites entre deux parties, car Allah a ordonné d’être loyal dans ces transactions et ces engagements.

    {Voilà ce qu’Il vous enjoint. Peut-être vous rappellerez-vous} : et la sagesse dans cette parole d’Allah (qu'Il soit exalté) est : si l’homme est distrait et ne prête aucune attention à ces recommandations, il commettra les actes interdits, qu’il soit doué de raison ou pas ; donc, lorsqu’il se rappelle l’obligation de protéger ces recommandations et d’y prêter attention, il accomplira ces recommandations.

    {« Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc ; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie ». Voilà ce qu’Il vous enjoint. Ainsi atteindrez-vous la piété »} : selon la lecture de Naafî, la signification de ce verset est : Allah vous a interdit de dévier du droit chemin en allant sur la droite et sur la gauche, et Il vous a ordonnés de rester toujours sur le droit chemin.

    Il est possible que la signification de ce verset soit aussi : et parce que c’est Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc.

    Et le droit chemin correspond à l’Islam entièrement ; et la sagesse dans la parole : {Ainsi atteindrez-vous la piété »} est que la fermeté et la constance sur le droit chemin ne peut être que pour les pieux.

    Et ces trois versets concernant ces recommandations sont illustrés par d’autres versets du Coran et par des preuves de la Sounnah ; Abdoullah ibn Mass’ôud (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :
    -« Quiconque désire voir la recommandation de Mohammed (qu'Allah prie sur lui et le salue) sur laquelle il y a son sceau, qu’il lise alors ces trois versets ».

    Allah est le plus Grand ! Quelle grande recommandation ! Et Quel bonheur pour celui qui accomplira cette recommandation !

    Le début de ce chemin est dans ce monde et sa fin est dans le Paradis ; et s'écarter du droit chemin en suivant les envies et les plaisirs de ce monde ou en accomplissant des innovations dans la religion ou en étant mécréant et hypocrite, son commencement est dans ce monde et sa fin est l'enfer ; il s'enveloppe dans ce monde avec les envies et les malheurs ; et il est dans la tombe dans l'obscurité et le châtiment ; et le jour du jugement, il sera dans l'enfer.

    Source : http://alharamainsermons.org/frn/

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2           

    Sermons du Mois


    Archives Complètes

    Consulter

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4513028
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC