• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Témoignage convertis
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    Sujet : La réalisation de la servitude pour Allah



    Et la deuxième condition parmi les conditions de la validité de l'adoration est : le fait de suivre le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) ; c'est-à-dire l'accomplissement de l'adoration selon la façon que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) l'a accomplie sans ajouter ni diminuer. Et ceci signifie qu'il n'est permis d'adorer Allah qu'avec ce que le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a prescrit en transmettant ce qui provient de son Seigneur. Donc, l'adoration avec ce qu'Allah n'a pas prescrit et qui n'est pas rapporté de façon authentique du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) est un hérésie [une innovation dans la religion] à propos de laquelle le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit dans le hadith rapporté par Aïcha (qu'Allah soit satisfait d'elle) : (Quiconque accomplit un acte que nous n'avons pas ordonné, celui-ci sera rejeté) Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

    Et dans la version d'Al-Boukhari : (Quiconque accomplit un acte qui ne fait pas partie de notre religion, son acte sera rejeté).

    Et Allah (qu'Il soit exalté) a dit : {Ou bien auraient-ils des associés [à Allah] qui auraient établi pour eux des lois religieuses qu'Allah n'a jamais permises ?} [Ach-Choura (la consultation) : 21].

    Et Il a dit (qu'Il soit glorifié) : {Demeure sur le droit chemin comme il t'est commandé, ainsi que ceux qui sont revenus [à Allah] avec toi. Et ne commettez pas d'excès} [Houd : 112].

    Et il y a un autre point concernant le fait de suivre le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) : c'est le fait que celui qui adore Allah, accomplisse ses adorations comme il lui a été ordonné, mais il diminue les sounanes et se contente des obligations, et il se peut qu'il commette quelques actes détestables ou des choses interdites ; et même si cette adoration est suffisante, sa récompense est diminuée selon la diminution de sa perfection. Et la tromperie - serviteurs d'Allah - correspond à ce que l'homme fasse ce qu'un autre fait, puis il obtient sa récompense qui est beaucoup plus inférieure à la récompense de l'autre, et il se peut qu'il n'obtienne aucune récompense. Il se peut aussi que le serviteur accomplisse un acte avec lequel il veut se rapprocher d'Allah d'une façon qu'Allah (qu'Il soit exalté) n'a pas prescrite, et qui n'est pas rapporté de Son noble messager (qu'Allah prie sur lui et le salue), alors Allah le punit pour cette acte et le met parmi ceux qui commettent des hérésies comme les égarés.

    O Musulmans !
    Parmi les choses qui font que les adorations obligatoires soient bonnes, le fait de les compléter avec les actes surérogatoires qui sont du même genre ; les piliers de l'Islam par exemple, sont des adorations obligatoires, et il y a des actes surérogatoires et des actes préférables du même genre, comme les prières surérogatoires accomplies avant et après les prières obligatoires, les prières accomplies la nuit et Al-Witr ; et les jeûnes surérogatoires comme le jeûne le lundi et le jeudi, les six jours du mois de Chawwaal, le jour d'Achoura et le jour d'Arafat ; de même que les dépenses surérogatoires [volontaires] dans le chemin d'Allah dans les domaines du bien sont supérieures à la Zakat obligatoires ; et les pèlerinages surérogatoires, et bien d'autres choses. Et tout ce qui a été cité compense ce qui a été diminué dans les obligations et les devoirs religieux, comme dans le hadith Al-Quoudsi rapporté par Tirmidhi et Ibn Hibbaane, qu'Allah (Le Puissant et Le Haut) dira le jour du jugement : {Regardez les actes surérogatoires de Mon serviteur, regardez si Mon serviteur a des actes surérogatoires afin de complétez ce qui a été diminué des obligations religieuses}.

    Serviteurs d'Allah !
    Et parmi l'accomplissement des actes de la meilleure façon : la protection des bonnes actions et éviter ce qui annule la récompense et la diminue ; et La Vérité Absolue (qu'Il soit glorifié) a dit : {O vous qui avez cru ! Obéissez à Allah, obéissez au Messager, et ne rendez pas vaines vos œuvres} [Mohammed : 33].

    Et en indiquant que le péché peut annuler les actes, Allah (qu'Il soit glorifié) a dit : {O vous qui avez cru ! N'annulez pas vos aumônes par un rappel ou un tort}.

    Et dans le recueil authentique de Mouslim, il est rapporté qu'un homme dit :
    -"Je jure pas Allah qu'Allah ne pardonnera pas à untel". Allah (Le Puissant et Le Haut) dit alors : {Quel est celui qui jure par Allah que Je ne pardonnerai pas à untel ; Je lui ai pardonné et J'ai annulé tes actions}.

    Abou Houréïra (qu'Allah soit satisfait de lui) dit :
    -"Il prononça une parole qui le fit périr dans ce monde et dans l'autre".

    Et dans les deux recueils de hadiths authentiques, il est rapporté que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Il se peut que l'homme prononce une parole à laquelle il ne prête pas attention, mais qui le fait descendre dans l'Enfer plus loin que la distance qui se trouve entre l'Est et l'Ouest).

    Donc, celui qui parle avec une langue déliée, a-t-il réfléchit à cela ? Il ne prête aucune attention à ce qu'il dit ou écrit. Et ceux qui parlent de la religion d'Allah sans aucune science et s'opposent à la législation islamique et à ses lois avec ce qu'ils pensent être bien provenant de leur logique, réfléchissent-ils à cela ? Ou est-ce que cela arrêtera ceux qui parlent mal des musulmans soit en appelant à la débauche, ou en médisant et en calomniant, ou en mentant et en faisant de faux témoignage ?

    Les fléaux de la langue sont très nombreux ; et parmi les plus dangereux : les paroles qui portent un terme qui réfère au polythéisme, ou une colère contre les choses qu'Allah a prédestinées et une opposition contre ses lois, et Allah (qu'Il soit exalté) a dit au sujet des polythéistes : {Nous avons considéré l'œuvre qu'ils ont accomplie et Nous l'avons réduite en poussière éparpillée} [Al-Fourqane (le discernement) :23].

    Et parmi les choses qui font perdre les bonnes actions et apportent les regrets : l'injustice et l'agression contre les serviteurs d'Allah sans raison légale, et manger l'argent des gens injustement ; d'après Abou Houréïra (qu'Allah soit satisfait de lui) le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Savez-vous qui est celui qui fait faillite ?). Ils dirent : -"Celui qui fait faillite parmi nous est celui qui n'a pas de dinar, ni dirham, ni aucun bien". Il dit alors : (Celui qui fait faillite parmi les gens de ma communauté est celui qui viendra le jour du jugement en ayant des prières, des jeûnes, et des Zakats, mais il aura insulté untel, accusé untel, mangé l'argent d'untel, tué untel et frappé untel ; on donnera alors à celui-ci de ses bonnes actions, et à celui-là de ses bonnes actions, et si ses bonnes actions finissent avant qu'il ai fini de leur rendre ce qu'il doit leur donner, on prendra de leurs péchés qui seront jetés sur lui, puis on le jettera en Enfer) rapporté par Mouslim.

    Et il a été rapporté dans Abou Daawoud, le hadith : (La jalousie (l'envie) mange les bonnes actions comme le feu mange le bois).

    Donc, craignez Allah - serviteurs d'Allah -, et accomplissez de bonnes œuvres, protégez vos bonnes actions, et ne soyez pas comme certains qui ne veulent pas que leurs biens de ce monde diminuent, mais qui ne prêtent aucune attention à ce qui diminue de leur religion que ce soit peu ou beaucoup : {La terre présente vous agrée-t-elle plus que l'au-delà ? – Or, la jouissance de la vie présente ne sera que peu de chose, comparée à l'au-delà !}.

    O Croyants !
    Si le musulman ressent que cette adoration est un ordre d'Allah et qu'il obtient Sa satisfaction grâce à elle, et qu'Allah (qu'Il soit glorifié) a agréé qu'elle soit pour l'homme un moyen de se rapprocher de Lui, et qu'Il élève les degrés et efface les péchés grâce à l'adoration, le musulman donnera alors beaucoup plus d'importance à l'adoration et la glorifiera, et il l'accomplira de la meilleure façon ; donc, le musulman doit se méfier d'accomplir l'adoration d'une façon faible et en ayant un aspect malade, car ce qui est obligatoire est la glorification des rites d'Allah : {Voilà [ce qui est prescrit]. Et quiconque exalte les injonctions sacrées d'Allah, s'inspire en effet de la piété des cœurs} [Al-Hajj (le pèlerinage) : 32].

    C'est la raison pour laquelle la bienfaisance [la piété] est le degré le plus élevé de la religion car le serviteur ressent qu'Allah le surveille, comme dans le hadith rapporté dans les deux recueils de hadiths authentiques que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (La bienfaisance [la piété] est que tu adores Allah comme si tu Le voyais car si tu ne Le vois pas, Lui certes te voit).

    An-Nawawi (qu'Allah (qu'Il soit exalté) lui fasse miséricorde) a dit : -"Ceci fait partie des paroles concises [aphorismes] qui furent données au prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) ; car si nous supposons que l'un parmi nous se tienne debout dans une adoration et qu'il voit son Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté), il ne laisserait rien de ce qu'il peut accomplir comme la dévotion, la crainte, le silence et la concentration de l'extérieur comme de l'intérieur, en cherchant à accomplir cette adoration de la meilleure façon ; et cette perfection mentionnée qui serait accomplie alors qu'Allah le voit, ne serait réalisée que parce que le serviteur sait qu'Allah (qu'Il soit glorifié) le voit ; il ne négligerait alors rien dans cette situation. Et si le fait de rester avec les gens pieux est préférable afin que cela empêche l'homme d'être négligent par respect pour eux et par honte d'eux, que dire alors de celui qu'Allah (qu'Il soit exalté) observe toujours en secret et en public. Et celui qui pense du bien d'Allah, accomplira de bonnes actions ; de même que celui qui a de bonnes intentions, accomplira aussi de bonnes actions".

    Nous demandons à Allah (qu'Il soit exalté) de nous mettre parmi les bienfaisants à propos desquels Il a dit : {A ceux qui agissent en bien est réservée la meilleure (récompense) et même davantage} [Younous : 26].
    {Allah donc les récompense pour ce qu'ils disent par des jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Telle est la récompense des bienfaisants}.

    Source : http://alharamainsermons.org/frn/

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2           

    Sermons du Mois


    Archives Complètes

    Consulter

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4512942
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC