• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • Témoignage convertis
  • Les principaux Anges en Islam
  • La Mort dans l' Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    Sujet : Le retour à la vérité est un mérite



    Cheikh Sou'ôud Ach-Chouraïm

    O Hommes !
    Le musulman vit sur la terre de l'Islam et dans les sociétés de l'Islam afin qu'il ait des droits et des devoirs envers sa société et sa communauté, tout comme ils ont des droits et des devoirs envers lui. Puis il doit s'acquitter du droit d'autrui, en recherchant tout ce qui amène à ces droits et en repoussant tout ce qui les transgresse ; et ces droits commencent globalement par ceux qui sont les plus proches de lui jusqu'à arriver à ceux qui ne sont pas de la moindre importance non plus. Donc, Il a des droits à respecter envers ses parents qui l'ont élevé lorsqu'il était petit et qui l'ont réjoui lorsqu'il a grandi ; il doit respecter les droits envers sa femme, ses enfants, ses compagnons, et nous ajoutons à cela les droits importants envers ses dirigeants qu'Allah a placé pour le gouverner, et envers les savants de sa communauté qui sont les héritiers des prophètes.

    Quels que soient les efforts que l'homme accomplit pour respecter ces droits, il se déplace d'un droit à un autre droit semblable, mais les suggestions des diables et les malheurs des fils d'Adam et leurs distractions ont été la cause de la déviation du but et des erreurs commises par le musulman ; puis, il faut pour se relever de ces faux pas, retourner à la vérité, se libérer des passions, corriger le but recherché et les moyens pour atteindre ce but ; et ceci demande du courage et de préférer l'au-delà à la vie de ce monde, car tous les fils d'Adam commettent des erreurs, et les meilleurs parmi ceux qui commettent des erreurs, sont ceux qui se repentent. Et commettre des erreurs n'est pas un défaut, mais le défaut est de persévérer sur les erreurs en refusant de reconnaître la vérité à cause de l'orgueil, bien que la vérité soit claire comme le rayonnement du soleil ; de même que se repentir des mauvaises actions et des erreurs, et retourner à la raison avec courage, est le véritable acte louable, le courage complet et le salut des conséquences fâcheuses dans ce monde avant l'au-delà.

    Et si nous observions la vie des savants au cours de l'histoire en ce qui concerne leur abandon de l'erreur et leur retour à la vérité, nous verrions beaucoup d'exemples de ce courage ; comme les quatre imams, chacun d'eux atteste par sa parole : que n'importe quelle parole provenant de lui qui s'oppose au Livre d'Allah et à la Sounnah de Son messager (qu'Allah prie sur lui et salue), il abandonne alors cette parole et retourne à ce qui est authentique [provenant de la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et salue)] et qui est appuyé par les preuves. Et après eux, sont venus dans la communauté des gens qui dévièrent du droit chemin et qui commirent des erreurs dans des opinions qui s'opposèrent à la vérité, Alors la crainte d'Allah les poussa à avoir du courage pour retourner à ce qui est juste, et à annoncer cela publiquement, jusqu'à ce que leur abandon de l'erreur fut écrit avec des lettres qui brillent avec les lumières de la joie à cause de leur retour à la vérité et leur abandon de ce qui s'y oppose. Et avant qu'ils ne retournent à la vérité, chacun d'eux pensait que son opinion était au sommet, mais lorsqu'il se rendit compte de son erreur, il fut convaincu qu'il était dans la distraction et qu'il jouait ; et l'imam Maalik ibn Anass (qu'Allah lui fasse miséricorde) dit à Abdoullah ibn Wahb (qu'Allah lui fasse miséricorde) :
    -"O Abdoullah ! Ne porte pas les gens sur ton dos, et quel que soit ce avec quoi tu joues, ne joue pas avec ta religion". Et parmi les plus célèbres qui annoncèrent leur retour à la vérité : l'imam célèbre Ibn Quoutaïbah (qu'Allah lui fasse miséricorde) ; il annonça cela et l'écrivit ; et après lui, Abou Al-Hassan Al-Ach'âri (qu'Allah lui fasse miséricorde) qui vécut sur la doctrine des Mou'tazélites pendant quarante ans, puis annonça publiquement son retour à la vérité et à la preuve, et abandonna tout ce qui s'oppose à cela. De même que Abou Al-Ma'âali Al-Jouwaïni, Abou Haamid Al-Razaali, Abou Al-wafaa ibn Aaquil, Ibn Al-Quayyim, et bien d'autres ; ils n'ont pas hésité à admettre leurs erreurs et leur retour à la vérité lorsqu'elle leur apparut, mais ils retournèrent en s'accusant eux-mêmes car le Livre d'Allah et la Sounnah de Son messager (qu'Allah prie sur lui et salue) ne guident qu'à la vérité. Et en ce qui concerne l'opinion de l'homme, il se peut qu'elle soit correcte et il se peut qu'elle soit fausse ; puis, leur retour à la vérité ne fut jamais un abaissement pour eux, ni un défaut, mais au contraire, il fut une élévation, une vertu, une chance, et un succès car la vérité est le but [l'objectif] du croyant, quelle que soit l'endroit où il l'a trouve, il la prend. Et Cheikh Al-Islam ibn Taïmiyah (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :
    -"Lorsqu'il connaît le but de la législation islamique, il prend le meilleur chemin pour y parvenir".

    O Hommes !
    Nous disons cette parole pour confirmer le besoin des musulmans du conseil, de la recherche de la vérité et de ce qui est juste, de l'entraide mutuelle afin de réunir la société et de boucher tout précipice qui s'ouvre devant elle à un moment de distraction. Et ce qui se produit ces jours-ci, comme le fait de rendre les pays musulmans en champ de bataille pour verser le sang protégé que le Législateur Sage a rendu sacré, se révolter contre les dirigeants et les savants, troubler la sécurité et effrayer les gens, est un danger et un avertissement contre le mal dont il ne faut pas être distrait ou qu'il ne faut pas ignorer, ou chercher des justificatifs pour cela, mais nous devons exhorter les gens à combler ce volcan agité, et à arrêter ce flux de sang par tous les moyens possibles, car nous ne pouvons accepter ces actes quel que soit le motif, et parce que celui qui est équitable aime la vérité plus que tout autre chose.

    Et ceux qui profitent le plus de ces actes, sont les ennemis de l'Islam qui complotent et les envieux qui sont contents des malheurs des musulmans. Et la parole du prophète (qu'Allah prie sur lui et salue) suffit pour comprendre le danger de ces actes :
    (La première chose que l'on jugera entre les gens le jour du jugement est le meurtre) rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

    Nous demandons du haut de ce minbar à tous ceux qui ont trempé leurs mains dans ce récipient sale de craindre Allah en ce qui concerne les musulmans, de retourner à la guidée des pieux prédécesseurs, à leurs comportements et leurs pensées, ainsi que de suivre la guidée des savants pieux de cette communauté partout où ils se dirigent, et de prendre le chemin de la droite et non celui de la gauche.

    Et que ceux qui commettent ces actes réprouvés, aient la certitude qu'en accomplissant cela, ils retardent le jour de la victoire et ils ne le font pas avancer, et que la pierre qu'ils lancent et qu'ils pensent être une victoire, ne sert en réalité qu'à crever l'œil et ne tue pas le gibier. Donc, retournez à Allah, repentez-vous sincèrement à Lui, et acceptez la vérité ; et quiconque déteste ce qui est juste provenant d'une autre personne et soutient son erreur, n'aura pas l'assurance qu'Allah ne lui enlève ce qu'il a appris et lui fasse oublier ce dont il se rappelle. Et Ibn Al-Quayyim (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :
    -"Allah (qu'Il soit exalté) a blâmé celui qui refuse la vérité si elle provient d'une personne qu'il déteste, alors qu'il l'accepte si elle provient d'une personne qu'il aime. Ceci fait partie des comportements de la nation contre laquelle Allah est en colère", c'est-à-dire les juifs.

    Et un compagnon (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :
    -"Accepte la vérité de celui qui l'a dite même si tu le détestes, et refuse ce qui est faux de celui qui l'a dit même si tu l'aimes".

     

                   Page : 1 | 2            Page Suivante

    Sermons du Mois


    Archives Complètes

    Consulter

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4144838
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC