• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Témoignage convertis
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    Sujet : La réalisation de la servitude pour Allah



    i>Cheikh Saalih ibn Mohammed Aali Taalib

    Craignez Allah d'une véritable crainte, et accrochez-vous à l'Islam par l'anse la plus solide : {O Vous qui avez cru ! Craignez Allah et parlez avec droiture, afin qu'Il améliore vos actions et vous pardonne vos péchés. Quiconque obéit à Allah et à Son messager, obtient certes une grande réussite} [Al-Ahzab (Les coalisés) : 70-71].

    Et sachez que la vie de ce monde est un passage, et que l'au-delà est la demeure éternelle ; donc, empressez-vous d'accomplir les bonnes actions avant qu'il ne soit trop tard, jugez-vous vous-mêmes pour vos péchés et vos mauvaises actions, empêchez votre âme d'être noyée dans les envies bestiales, car celui qui est intelligent, est celui qui se soumet et travaille pour ce qu'il y a après la mort ; tandis que celui qui est faible d'esprit, est celui qui suit ses passions et espère obtenir la miséricorde d'Allah. Et celui qui corrige ce qui est dans le fond de son cœur, Allah lui corrigera ce qui est apparent ; et celui qui corrige ce qu'il y a entre lui et Allah, Allah le protégera de ce qu'il y a entre lui et les gens. Donc, méfiez-vous de ce qui ce trouve dans le fond du cœur, car la beauté de l'apparence ne servira à rien face à la corruption de ce qu'il y a dans les cœurs.

    O Musulmans !
    Dans la fatigue de la vie, et l'accumulation et la succession des travaux, il se peut que l'homme oublie sa fonction principale pour laquelle il existe, et le but pour lequel il fut créé et pour lequel il est né : c'est l'adoration d'Allah (qu'Il soit glorifié) et son obéissance : {Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent} [Ad-Dhaariyaat (qui éparpillent) : 56].

    Allah envoya alors les messagers, Il fit descendre les Livres, et Il créa pour l'homme et mis à son service tout ce qui se trouve dans les cieux et la terre, et ceci afin qu'il accomplisse le droit de la servitude pour Allah (qu'Il soit glorifié) et ce que cela exige; et Il promis le Paradis à celui qui Lui obéit, Il menaça de l'Enfer celui qui Lui désobéit; et Il informa (Le Puissant et Le Haut) qu'il viendra un jour où les créatures seront amenés à Allah, les livres des actions seront distribués, et les actions seront pesées, chacun regardera alors sa balance avec peur et appréhension en espérant que ses actions seront complètes et bonnes ; et peut-être que sa balance sera lourde avec les bonnes actions.

    Il viendra un jour où la récompense et la punition seront avec les actions, et l'atome aura alors de la valeur et sera pesé, et la bonne action aura un effet qui poussera l'homme à être avare avec cette bonne action envers sa mère, son père, son épouse, ses enfants et son frère : {Et que ce jour-là, on amènera l'Enfer ; ce jour-là, l'homme se rappellera. Mais à quoi lui servira de se souvenir ? Il dira : "Hélas ! Que n'ai-je fait du bien pour ma vie future!} [Al-Fajr (L'aube) : 23-24].

    Donc, tout le monde regrettera ; le négligent regrettera à cause de sa négligence ; celui qui aura accompli de bonnes actions, regrettera de ne pas avoir augmenté. Le jour du jugement, il y a aura des situations difficiles, des choses effrayantes, des tourments, et les bonnes et les mauvaises actions seront pesées ; et aucun homme ou djinn ne sera sauvé sauf s'il aura accompli de bonnes actions et si le miséricordieux, le Très Miséricordieux lui fait miséricorde.

    Qu'as-tu donc avancé pour ta vie future, ô serviteur d'Allah ? Quelle est sa quantité, et quel est son genre ? Et quel est son degré de perfection ?

    Mou'âdh ibn Jabal (qu'Allah soit satisfait de lui) nous rapporte que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) prit sa main et dit : (O Mou'âdh ! Je jure par Allah que je t'aime. Je te recommande, ô Mou'âdh, de ne jamais abandonner de dire après chaque prière : "O Seigneur ! Aide-moi à bien T'invoquer, à Te remercier et à bien T'adorer) rapporté par Abou Daawoud.

    Le fait que nous devons adresser des demandes à Allah après chaque prière, et Lui demander de bien L'adorer, est une orientation prophétique honorable ; et avant cela, la Vérité absolue (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit : {Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver (et de savoir) qui de vous est le meilleur en œuvre} [Al-Moulk (La royauté) : 2].

    Donc, ces deux textes religieux indiquent que l'adoration accomplie de la meilleure façon est un degré supérieur à son accomplissement seulement ; c'est la raison pour laquelle l'adoration complète et accomplie de la meilleure façon, donne ses fruits et fait que le serviteur atteigne des degrés élevés d'acceptation, de récompense et de pardon. Et dans le recueil authentique de Mouslim, Othmane ibn Affaane (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit qu'il a entendu le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) dire : (Tout musulman qui, lorsqu'une prière arrive, fait les ablutions convenablement, puis accomplie la prière avec recueillement et s'incline parfaitement (génuflexion), sa prière [accomplie de cette façon] sera une expiation de ses péchés commis avant la prière, tant qu'il n'aura pas commis un grand péché, et ceci durant toute sa vie).

    Et bien que beaucoup de musulmans prêtent une grande attention à l'accomplissement de leurs adorations et à ce qu'Allah leur a ordonné d'accomplir, peu parmi eux prêtent attention à l'accomplissement des adorations de la meilleure façon, en accomplissant parfaitement les sounanes, les actes obligatoires et les piliers, et en évitant les défauts et l'imperfection [le manque]. Je jure par Allah que deux musulmans sortent de chez eux pour accomplir la prière après avoir accompli les ablutions, en se dirigeant vers la mosquée, ils prient derrière le même imam, puis ils finissent leur prière et il y a entre eux une différence de mérite et de récompense comme la différence qu'il y a entre les cieux et la terre.

    Et écoutez le hadith d'Amaar ibn Yassir (qu'Allah soit satisfait de lui) qui a dit qu'il a entendu le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) dire : (L'homme finit sa prière et il ne lui a été écrit qu'un dixième de la prière, ou un neuvième, un huitième, un septième, un sixième, un cinquième, un quart, un tiers et la moitié) rapporté par Abou Daawoud et l'imam Ahmed.

    De plus, la prière de certains parmi ceux qui prient, est altérée comme un vêtement usé, puis elle est jetée sur son visage, et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) dit à un homme : (Retourne et prie car tu n'as pas prié), bien qu'il ait accompli les actes apparents de la prière.

    O Musulmans !
    Le musulman doit savoir et avoir à l'esprit que les obligations et les devoirs parmi les adorations ont deux côtés :

    Le côté de l'acquittement [de l'accomplissement] et le côté de la compensation ; donc, si le musulman accomplie son adoration obligatoire, il se décharge alors de la responsabilité de cette adoration, il s'en acquitte et on ne lui demande plus de l'accomplir ; tandis que la compensation est la récompense qui est obtenue pour l'accomplissement de cette adoration. Et il se peut que deux serviteurs soient égaux en ce qui concerne l'accomplissement, et qu'ils soient différents comme la différence entre l'Est et l'Ouest en ce qui concerne la récompense. Et cette différence provient du fait que l'un d'eux prête beaucoup d'attention à accomplir son adoration de la meilleure façon et complètement, tandis que l'autre est négligent dans son adoration.

    Serviteurs d'Allah !
    Tout musulman qui espère rencontrer Allah, qui désire obtenir Son Paradis et qui Lui demande de le protéger contre Son Enfer, doit fournir des efforts pour accomplir ses actions de la meilleure façon, complètement et parfaitement ; il sera alors content de ses actions et celles-ci le protégeront le jour où des visages seront blancs et d'autres seront noirs. Et voilà - qu'Allah vous protège - certaines choses avec lesquelles l'adoration est accomplie de la meilleure façon :

    La première chose est la sincérité pour Allah et le fait de suivre Son messager (qu'Allah prie sur lui et le salue) ; et ceci est ce qui est exigé par les deux témoignages.

    Et il y a deux genres de sincérité : une sincérité générale et une sincérité particulière.

    La sincérité générale est : le fait que le serviteur ne soit attaché pas à quelque chose faisant partie du polythéisme dans sa vie, comme adresser des demandes à un autre qu'Allah, ou implorer le secours d'un autre qu'Allah, ou demander l'aide d'un autre qu'Allah, ou accomplir des adorations pour un autre que le Créateur, l'Unique (qu'Il soit glorifié et exalté) ; et ceci est une grande porte à laquelle il faut prêter beaucoup d'attention, Allah (qu'Il soit exalté) a dit à Son noble messager (qu'Allah prie sur lui et le salue) : {En effet, il t'a été révélé, ainsi qu'à ceux qui t'ont précédé : "Si tu donnes des associés à Allah, ton œuvre sera certes vaine ; et tu seras très certainement du nombre des perdants. Tout au contraire, adore Allah seul et sois du nombre des reconnaissants"} [Az-Zoumar (les groupes) : 65-66].

    Les actions n'ont aucune valeur avec le polythéisme, le musulman doit donc sans cesse faire son examen de conscience, et il doit proclamer l'unicité d'Allah dans toutes ses affaires. La sincérité particulière :

    C'est le fait que l'adoration doit être accomplie en étant purifiée de l'hypocrisie, en recherchant le visage d'Allah seul ; et dans le hadith Al-Quoudsi, Allah (qu'Il soit béni et exalté) a dit : {Parmi les associés, Je suis Celui qui n'a pas besoin d'associé [Je n'est pas besoin de polythéisme] ; quiconque accomplit un acte en y associant un autre que Moi, Je le laisserai, lui et son association} Rapporté par Mouslim.

     

                   Page : 1 | 2            Page Suivante

    Sermons du Mois


    Archives Complètes

    Consulter

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4447458
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC