• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Les principaux Anges en Islam
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • Témoignage convertis
  • Issa (Jésus) en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    Boycott contre Israël : le CRIF fait annuler une conférence avec Stéphane Hessel à l'ENS

    En soutien à la campagne de boycott et de désinvestissement contre la politique d'Israël (BDS) et aux militants attaqués en justice pour y avoir pris part, une conférence à l’Ecole normale supérieure (ENS), à laquelle devait intervenir Stéphane Hessel (lui-même poursuivi par des associations juives) et plusieurs personnalités, devait se dérouler mardi 18 janvier. Après avoir été contacté par le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), la directrice de l'école a annulé l'événement.

    e Collectif de l’Ecole normale supérieure (ENS) Palestine devait accueillir une rencontre exceptionnelle avec Stéphane Hessel, mardi 18 janvier, afin de soutenir la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions).

    Accusé de « discriminations » pour avoir pris part à cette campagne, l’ancien résistant et co-rédacteur de la Déclaration universelle des qroits de l’homme, fait l’objet d’une plainte de la part du Bureau national de la vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA).

    10 000 personnes ont déjà signé l'Appel lancé en octobre dernier par de nombreuses personnalités pour soutenir M. Hessel, dont le livre Indignez-vous fait un tabac en librairie depuis sa sortie, ainsi que les militants pacifistes solidaires du peuple palestinien inquiétés par la justice française depuis plusieurs mois.

    En effet, 15 personnes comparaîtront devant le tribunal pour « provocation publique à la discrimination » à Perpignan, le 24 janvier, et à Mulhouse, le 10 février prochain.

    Des soutiens de poids à la campagne BDS interdits de parole

    Mais sans même consulter les organisateurs du débat, la directrice de l’ENS, Monique Canto Sperber, a décidé d’annuler la conférence à laquelle étaient inscrites plus de 300 personnes et à laquelle devaient participer, entre autres, Leila Shahid, ambassadrice de la Palestine auprès de l'Union européenne, Haneen Zoabi, députée au Parlement israélien, Michel Warschawski, fondateur du Centre d'information alternative (AIC), Nurit Peled, Prix Sakharov pour la paix du Parlement européen, Benoist Hurel, secrétaire général adjoint du Syndicat de la magistrature, ou encore Elisabeth Guigou, députée et ancienne ministre de la Justice.

    La directrice aurait, selon toute vraisemblance, été victime de pression de la part du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), qui revendique sans complexe, sur son site, d’avoir réussi à faire annuler « un scandaleux colloque-débat » auquel, selon l'organisation, « il faut mettre beaucoup de guillemets au mot de "débat" ».

    La liberté d'expression menacée

    Selon le président du CRIF Richard Prasquier, la salle de l'ENS devant accueillir cette conférence avait été réservée « sous un motif anodin », ce qui a convaincu la directrice de l'école d'empêcher la rencontre. « il s’agissait de défendre le collectif BDS et ses membres, autrement dit les partisans du boycott anti-israélien, ce qui est illégal », a-t-il déclaré. Contactés « en urgence », Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur, Bernard-Henry Lévy et Alain Finkielkraut « ont réagi sans ambiguïté » contre la tenue de ce débat.

    Penser que le boycott des produits israéliens, pour la plupart issus de territoires occupés palestiniens, est illégal car discriminatoire (voire antisémite), n'engage que le CRIF et ceux qui le soutiennent. Mais empêcher leurs détracteurs de donner un avis différent du leur est clairement une atteinte à la liberté d'opinion. A l’appel du collectif ENS Palestine et de plusieurs associations pro-palestiniennes, un rassemblement « contre la censure et pour la défense de la liberté d’expression » est organisé mardi 18 janvier, à 18 h 30, place du Panthéon, à Paris.

    A Lire également :

    Les soldats israéliens humilient un Imam en le forçant à se mettre tout nu devant sa famille

    Israël utilise des civils palestiniens comme boucliers humains

    Comment l’armée israélienne capture les adolescents palestiniens

    Boycott contre Israël : l'ENS condamnée pour « atteinte grave à la liberté d'expression »

    Saeb Erekat démissionne de son poste de chef négociateur de l’OLP

     

    Tout les articles


    Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/islamdef/www/commentaireinfos.php on line 32

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4845979
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC