• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Les principaux Anges en Islam
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • Les interdits en Islam
  • Témoignage convertis
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    Arieh King,«agent immobilier» de la colonisation

    Cet activiste rachète des maisons palestiniennes avec l'argent d'un milliardaire américain.

    Dans la grande partie de Monopoly politico-religieuse qui se joue à Jérusalem, Arieh King est un joueur connu. Son organisation, Israel Land Fund, fondée en 2006, a déjà racheté plusieurs dizaines de terrains et de maisons de Jérusalem-Est à leurs propriétaires palestiniens, et continue d'œuvrer discrètement à la judaïsation de la ville.

    Avec un mélange de cynisme et de franchise, mêlant esprit messianique et rouerie d'agent immobilier, il ne fait pas mystère de ses activités et de ses projets : «Nous achetons aux Arabes pour installer des Juifs. Nous voulons rendre impossible une division de Jérusalem.»

    Arieh King se présente comme un «courtier sioniste», mais se décrit volontiers comme un militant dans ce qu'il dit être la grande guerre entre juifs et musulmans pour le contrôle de Jérusalem. Petite kippa et blouson de motard, une Torah pliante et miniature dans sa poche, ce colon sioniste religieux n'a pas choisi de s'installer dans une caravane posée sur des moellons au sommet d'une colline venteuse de Cisjordanie. Son activité s'exerce au cœur des quartiers palestiniens de Jérusalem. «C'est la ville la plus importante pour le projet sioniste. Sion veut dire Jérusalem, et l'on pourrait aussi bien nous appeler jérusalémistes que sionistes.»

    S'appuyant sur des fonds venus du monde entier, il contacte discrètement les propriétaires palestiniens et leur fait des offres souvent alléchantes. «Beaucoup sont intéressés, mais ils ont peur. Un Arabe qui vent à un Juif risque de se faire assassiner. J'utilise toutes les méthodes possibles pour qu'ils puissent rester anonymes, explique Aryeh King, soit en passant par des intermédiaires arabes, soit en aidant le vendeur à obtenir un visa pour émigrer à l'étranger.»

    Drapeau symbole

    Ce descendant d'une famille juive britannique, né en 1968 dans un kibboutz près de Gaza, commence ses activités en 1997 comme agent de sécurité pour le compte du millionnaire juif américain Irving Moskowitz. Après avoir fait fortune dans les cliniques privées en Floride et racheté un lucratif casino en Californie, Moskowitz investit des millions de dollars pour soutenir la colonisation juive dans les Territoires occupés, en particulier à Hébron et à Jérusalem-Est.

    King fait partie des colons qui s'installent en 1997 dans un immeuble racheté par Moskowitz au sommet du mont des Oliviers. Cet immeuble à la porte grillagée et surveillé jour et nuit par des gardes armés arbore au sommet d'un pylône un immense drapeau israélien. Cet étendard qui flotte sur le point le plus haut de la ville est devenu le symbole de l'entreprise d'annexion immobilière engagée par les franges les plus radicales des colons sionistes religieux.

    «C'est là où j'ai découvert que ceux qui nous critiquent ne savent pas de quoi ils parlent, explique Arieh King. Clinton ou “Hussein” Obama nous accusent de nous installer dans un quartier arabe, alors que ce terrain a été acheté par des Juifs en 1886. La propriété a été saisie lorsque les Jordaniens ont occupé la ville en 1948, et récupérée après qu'Israël a pris Jérusalem-Est au moment de la guerre des Six Jours. Les propriétaires l'ont vendue légalement en 1996 à Irving Moskowitz. Mais le monde entier se fiche de connaître la vérité, s'indigne King. Un Juif n'a le droit de s'installer au mont des Oliviers que s'il est mort, dans le cimetière, pas s'il est vivant ! Dans n'importe quel pays, ce serait de l'antisémitisme. En Israël, c'est normal…»

    Pour lui, «les gouvernements israéliens ne sont plus sionistes. Ils sont corrompus ou faibles, et tétanisés par les réprobations internationales. En 2004, j'ai voulu racheter 25 hectares à l'Université hébraïque sur le mont Scopus. Ils ont refusé de me vendre, sous prétexte que j'étais un colon et qu'ils ne voulaient rien à faire avec des gens comme moi. Ils ont préféré vendre à des Arabes.»

    «Je ne veux pas me mélanger avec des non-Juifs»

    Arieh King est aussi un adversaire de la barrière de séparation, le mur de sécurité construit depuis 2005 pour isoler les territoires palestiniens d'Israël. «Le résultat a été d'inciter de plus en plus d'Arabes à s'installer dans Jérusalem, pour ne pas être obligés de passer par les points de contrôle. Depuis la construction du mur, plus de 12 000 Arabes se sont installés en ville. Et il ne sert absolument à rien du point de vue de la sécurité.»

    «Je travaille pour le futur de la nation juive, affirme-t-il. La seule façon de mettre fin au conflit avec les Arabes est de leur imposer ce qui est bon pour nous, pas ce qui l'est pour eux. Et si l'on me considère comme raciste parce que je ne veux pas me mélanger avec des non-Juifs, eh bien, je l'accepte.»

    A Lire également :

    Les soldats israéliens humilient un Imam en le forçant à se mettre tout nu devant sa famille

    Israël utilise des civils palestiniens comme boucliers humains

    Comment l’armée israélienne capture les adolescents palestiniens

    Boycott contre Israël : l'ENS condamnée pour « atteinte grave à la liberté d'expression »

    Saeb Erekat démissionne de son poste de chef négociateur de l’OLP

     

    Tout les articles


    Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/islamdef/www/commentaireinfos.php on line 32

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 5432603
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC