• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • La Mort dans l' Islam
  • Les interdits en Islam
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • X-Poll
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  •  Imprimer

    Le prophète Jonas (Yunûs)

    Jonas (PBSL) est un prophète de Dieu identifié dans le Coran tout comme dans la Bible. Au contraire de Noé, les fouilles archéologiques contemporaines confirment l’existence de ce personnage ainsi que le lieu où il vécut.

    Par son histoire à la fois tragique et au dénouement heureux, le croyant apprend que même un prophète ne peut pas échapper au décret Divin, et que la soumission totale à la volonté Divine, la patience et le repentir restent les meilleurs alliés pour s’assurer le salut éternel.

    Voici donc l’histoire de Jonas (PBSL) tel quelle fut révélée à Muhammad (PBSL) dans le Coran :

    Qui est le prophète Jonas ?

    86. De même, Ismaël, Elisée, Jonas et Lot. Chacun d'eux Nous l'avons favorisé par dessus le reste du monde.

    Sourate 6 : AL-ANAM (LES BESTIAUX)

    Jonas (PBSL) est un prophète d'origine israélite, né 15 siècles avant Muhammad (PBSL) dont le nom Arabe est Yunus ou Dhû-n-Nûn : l'homme à la baleine.

    Dans le récit biblique et coranique, Jonas (PBSL) est appelé par Dieu à se rendre à Ninive, ville païenne, afin de convertir ses habitants à la religion du Dieu unique. Jonas (PBSL), craignant pour sa vie et angoissé par cet ordre divin, tourne alors le dos à sa mission et désobéit à son devoir prophétique en partant irrité -comme le dit le Coran (« Dahaba Mughâdib'an »)- se réfugier à Jaffa pour prendre la mer dans la direction opposée, celle la région de Tarsis.

    87. Et Zun-Nun (Jonas) quand il partit, irrité «Moughadib’an». Il pensa que Nous N'allions pas l'éprouver.

    Sourate 6 : AL-ANAM (LES BESTIAUX)

    Or, pendant le voyage, le bateau sur lequel voguait Jonas (PBSL) et l'équipage qui l'accompagnait se trouva pris dans une violente tempête, due à la colère divine suscitée par la désobéissance du prophète à Dieu.

    Les marins (des grecs), se trouvèrent subitement pris de panique et assumèrent alors la décision de sacrifier un homme à bord, confortés dans leur croyance que cela calmerait la fureur du Dieu Poséidon. Conformément à leur tradition superstitieuse, ils optèrent pour un tirage au sort qui désigna ainsi le malheureux Jonas (PBSL) qui sera jeté à la mer.

    La tradition prophétique rapporte que les marins se mirent à tirer au hasard une première, deuxième puis une troisième fois, et qu’à chaque fois Jonas (PBSL) fût désigné par le sort. Ce dernier finit par convaincre les marins de le jeter à la mer, afin de calmer la colère divine (1).
    Après plusieurs hésitations dues au fait que les hommes à bord le considéraient comme un homme sage et pieux, les marins finirent tout de même par prendre la décision de le sacrifier.

    Une fois jeté par dessus bord, Jonas (PBSL) fut alors avalé vivant par un énorme poisson (dans le Coran, il est fait mention d'un poisson « Hûth’ », mais il est fort probable qu’il s’agisse d’une baleine comme le signale la tradition biblique). Là, pendant trois jours et trois nuits, Jonas (PBSL) se trouvera enfermé dans le ventre de l'animal. Il y restera à prier et implorer Dieu de lui donner une deuxième chance, et c'est au matin du quatrième jour que ce dernier est recraché sur la terre ferme. Le sachant affamé et sans force après cette terrible épreuve, Dieu fait apparaître au dessous de Jonas (PBSL) un plant de courges, lui permettant de reprendre des forces.

    Une fois ses forces retrouvées, Dieu ordonna de nouveau à son prophète de se rendre dans la ville située non loin afin d' y convertir les habitants et Jonas (PBSL) s'acquitta cette fois de sa tâche avec succès.

    98. Si seulement il y avait, à part le peuple de Younus (Jonas), une cité qui ait cru et à qui sa croyance eut ensuite profité ! Lorsqu'ils eurent cru, Nous leur enlevâmes le châtiment d'ignominie dans la vie présente et leur donnâmes jouissance pour un certain temps.

    Sourate 10 : YUNUS (JONAS)

     

    (1) Par cette attitude Jonas (PBSL) remet son sort entre les mains d'Allah, le Dieu absolu et non le Dieu des grecques : Poséidon comme le croient les marins.

     

                   Page : 1 | 2            Page Suivante

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 3764474
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC