• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • Témoignage convertis
  • Démarche conversion
  • Ismaël en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  Imprimer

    Uthman Ibn Affan

    Uthman, le troisième calife de l’Islam, fit preuve de la même largesse d’esprit et de qualités humaines irréprochables.

    Homme éloquent et visionnaire. A lui revient la décision de fixer définitivement le Coran par écrit. Ce dernier n’était jusque là qu’une tradition orale. Cette première version, appelée « Qur’an Uthman », est un corpus identique à celui que nous lisons de nos jours.

    Uthman était également une personne faisant preuve d’une générosité et d’une noblesse de caractère dont peu de musulmans pourront témoigner. La bienveillance du calife envers ses sujets était reconnue et il recommanda à plusieurs reprises à l’ensemble de la communauté de faire preuve de bonté et de modération dans leurs rapports respectifs.

    Ali Ibn Abu Talib

    Du fait de son statut de gendre et de cousin du prophète (PBSL), Ali est vu par les Chiites comme l’homme le plus apte à lui succéder après sa mort. Il disposait également des mêmes qualités qu’Uthman.

    Son califat fut troublé par de multiples crises politiques laissées par l’assassinat de son prédécesseur. Néanmoins l’ensemble de la communauté le reconnaît comme l’un des hommes les plus braves et les plus admirables que la Oumma aie pu connaître. Ses qualités de guerriers n’avaient d’égales que sa propension à risquer sa vie à de multiples reprises pour préserver l’Islam et son prophète (PBSL), dont on rapporte d’ailleurs le propos suivant : « Je suis la ville de la connaissance, et Ali en est la porte ».

    Une fracture communautaire irrémédiable ou « Fitnah »

    A la mort d’Ali, l’époque bénie qui avait vu l’Islam guidée par son prophète (PBSL), suivie de ses quatre plus fidèles et fervents compagnons, devait prendre fin. Jamais plus la Oumma ne serait dirigée par un homme réunissant à la fois une "autorité spirituelle" et une "légitimité politique".

    Il est d’ailleurs facile d’aboutir à une telle conclusion, lorsque l’on constate que le conflit qui surgit à la mort d’Ali ne fut pas d’ordre spirituel ni doctrinal, mais bien politique, puisque la succession du califat était la seule préoccupation importante.

    La dynastie des Omeyyades, qui sortit vainqueur de cette lutte vers la succession califale, ne verrait jamais apparaître, exception faite d'Omar II ibn Abd al-Azîz (2), le visage d’un souverain intemporel pratiquant un islam idéal. Pourtant, la totalité de ces califes reprirent le titre si précieux de « commandeur des croyants », qui fut attribué pour la première fois à Umar.

    Les trois courants principaux de l’Islam, que sont le Sunnisme (85-90 % de la communauté), le Chiisme (10-15%) et le khârijisme (-1 %) devaient également naître après le décès du dernier calife guidé. Ces courants, ne sont pas réellement séparés par des divergences doctrinales, mais par des différences dans l’interprétation et l’application de la Charia (loi islamique) sur le plan de l’individu et de la société.

     

    (2) Petit fils de Umar Ibn Al Khatab et huitième calife omeyade, surnommé Umar II, du faite de l'aura positif qu'il eut auprès du peuple durant son califat. Il est également considéré comme le cinquième calife « bien dirigé ».

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2 | 3            Page Suivante

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 6172990
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC