• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • Les interdits en Islam
  • La Mort dans l' Islam
  • X-Poll
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  •  Imprimer

    Naissance et Jeunesse de Muhammad

    La plupart des gens ne connaissent de Muhammad (PBSL), que son statut de prophète de l'Islam, dernière religion révélée. Cependant, de nombreux commentateurs de la tradition musulmane ont rapporté à travers divers récits, les différents aspects de la vie du prophète de Dieu (PBSL). Ces récits parlent donc non seulement de la période de prêche de Muhammad (PBSL), mais relatent également l'enfance de cet homme choisi parmi les hommes pour incarner le sceau des prophètes et délivrer à l'humanité le dernier message Divin.

    Au cours de ce chapitre nous nous attarderons sur les moments clés de la vie de Muhammad (PBSL), avant sa mission prophétique. Il est clair que la tradition se sert essentiellement de la mémoire collective des hommes et femmes contemporains du prophète pour édifier ce récit. Ce dernier, a été transmis de père en fils au cours des siècles avant d’être mis par écrit par les premiers commentateurs de l’histoire de l’Islam, tel Ibn Ischhak (1) ou Tabari deux siècles après la mort du prophète. Ces textes, qui ont pu être préservés jusqu’à notre époque, sont ainsi connu sous le nom de : "Sira nabaouya" ou "Al Sira". En voici l’essentiel :

    L’Arabie avant l’Islam

    A l’aube de l’islam, à l’époque de la Jahiliya « l’Ignorance », l’Arabie est une terre aride prise entre la mer Rouge et l’océan Indien. Peuplée essentiellement de Bédouins nomades, cette terre est devenue le point de passage terrestre des caravanes qui acheminent l’encens d’Inde, la soie de Chine et autres denrées de luxe.

    Les Arabes étaient un peuple polythéistes (2) et superstitieux. Ils redoutaient les Djinns (3), les esprits diaboliques et adoraient les idoles.

    La ville la plus importante de l'Arabie, la Mecque, abritait alors au sein de son sanctuaire sacré, la Kaaba, la majorité des divinités païennes reconnues par les différentes tribus nomades. (Or, la Kaaba, est le sanctuaire sacré élevé par les prophètes Abraham (Ibrahim) et son fils Ismaël (PBSE) sur ordre de Dieu. Elle est censée représenter le symbole de l'unicité de Dieu, et sa source spirituelle).

    127. quand Abraham et Ismaël élevaient la fondation de la Maison, ils disaient :
    128. SEIGNEUR, reçois de nous cette Maison car TU es Audiant et Voyant , Fais aussi que nous Te soyons consacrés.


    Sourate 02 : AL BAKARA (LA VACHE)

    26. Et lorsque Nous indiquâmes à Abraham la place de la maison (La Kaaba), ne m’associe rien et purifie ma Maison pour ceux qui font les sept tours rituels autour de la Kaaba (les pèlerins) et ceux qui se dressent, se courbent et se prosternent (les prieurs).

    Sourate 22 : LE PELERINAGE (AL HAJJ)

    Ainsi, chaque année, les différentes tribus Arabes transitées par la Mecque, afin d’offrir des sacrifices à leurs idoles, de forme humaine ou animale, en plus d'adorer Allah (considéré comme la divinité suprême au dessus des autres). La Mecque profitait donc de la Kaaba pour faire son commerce avec les tribus venues en pèlerinage.

    En plus des polythéistes, il y avait également des Hanifs, adeptes du culte du Dieu unique, d'origine Abrahamique, mais n'ayant pas de religion propre. On raconte que le grand-père de Muhammad (PBSL), Abd al-Muttalib, faisait notamment parti de ces derniers.

    Naissance de Muhammad

    Muhammad (PBSL), est né à la Mecque, au sein du clan Hachémite (4) de la tribu des Quraichytes, en Arabie, vers 570 après JC. Cette année est connue pour être l'Année de l’éléphant. Ce nom vient du récit miraculeux de la défaite du roi du Yémen, Abraha, qui à la tête d'une troupe d'éléphants, tenta d'envahir la Mecque, pour démolir la Kaaba. Il avait alors été repoussé par des oiseaux armés de pierres forgées au paradis et qui à eux seuls l'avaient défait lui et son armé. Ce récit est également mentionné dans le Coran, à la Sourate 105 : AL-FIL (L'ÉLÉPHANT)

    La tribu de Quraych (requin en Arabe) est alors une des tribus les plus puissantes d'Arabie, ayant conquise la Mecque au 5ème siècle. Pourtant, bien que disposant d’un statut reconnu au sein de la cité, le clan de Muhammad (PBSL), les Hachémites, est considéré comme le plus pauvre. De ce fait le prophète n’a pas disposé d'une jeunesse aisée.

    La tradition rapporte que le père de Muhammad (PBSL), décède pendant un voyage commercial alors que sa femme Aminah était enceinte du prophète. Cette dernière mourra à son tour lorsque Muhammad (PBSL) n'avait que 6 ans, le laissant orphelin. Il est alors élevé par son grand père Abd al-Muttalib et son oncle Abu Talib.

    Enfance et Jeunesse du prophète de Dieu

    L'enfance du prophète de Dieu (PBSL) est marquée par une grande pauvreté. On raconte qu’il accompagnait souvent son oncle Abu Talib, qui exerçait le métier de caravanier. Muhammad (PBSL) se distingua durant son enfance des autres enfants de la Mecque par un caractère d'une extrême justesse, et sa tendance à éviter les choses mauvaises. De même, il faisait preuve d'une énergie remarquable et d'une grande fidélité envers ses amis.

    Adulte, il continua le travail de caravanier de son oncle. Son honnêteté dans les affaires qu’il conduisait attira l’attention d’une des femmes les plus riches de la Mecque : Khadidja Bint Kouaylid, qui décida de lui confier une de ses caravanes et le demanda en mariage. Malgré leur différence d'âge, Khadidja est alors de 15 ans son aîné, Muhammad (PBSL) accepta et ils se marièrent par la suite. Le prophète de Dieu (PBSL) a alors 25 ans.

    Khadija jouera un rôle très important dans la vie du Prophète, en le déchargeant notamment des soucis du quotidien. Elle lui donnera trois fils (morts en bas âge) et quatre filles, dont la plus connue est Fatima (5).

    Muhammad (PBSL) aimait tellement son épouse qu'il lui restera fidèle et ne prendra aucune autre femme jusqu'au décès de Khadija en 619.

    Auteur: Souhayl.A & Lionel.J
    Cet article a été déjà consulté 9784 fois
     

     

    (1) Auteur de la plus ancienne biographie du prophète datant du 8ème siècle, cette dernière sera reprise et remaniée par Ibn Hicham. Ibn Ishaq est mort vers l’an 768.
    (2) Adorant plus de 300 idoles dont les plus connues sont Al l’at, Uza et Mna’t.
    (3) Créatures de feu, vivant dans un monde parallèle au notre. Il est à signaler qu’à son avènement l’Islam ne réfuta pas leur existence, une sourate du Coran (la 72, Al-Jinn) leur est d’ailleurs consacrée.
    (4) Hachémites ou les Banou Hachim en arabe; en référence à leur grand père Hachim, un des fondateurs de la Mecque.
    (5) Se référer à notre chapitre sur la Descendance du prophète >>

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 3969204
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC