• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Témoignage convertis
  • Les principaux Anges en Islam
  • Démarche conversion
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  Imprimer

    Ce qu’il faut retenir de l’histoire de Lot

    Dieu rappelle de nombreuses fois dans son livre sacré, le Coran, l’importance de la chasteté, et de la mesure dans tous les actes qu’entreprend l’homme, y compris les pratiques sexuelles.

    L’histoire de Lot (PBSL) enseigne aux musulmans le respect des interdits Divins (4). Ce dernier a en effet créé l’homme et la femme doués de raison et de bon sens, afin que ces derniers vivent et s’épanouissent ensemble, que ce soit sur le plan moral, social, ou sexuel. La sexualité ne doit ainsi en aucun cas être consacrée comme un prétexte à l’assouvissement des plus bas instincts animaliers de l’homme.

    21. Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent.

    Sourate 30 : AR-RUM (LES ROMAINS)

    Le respect de la nature humaine, de sa dignité, relève des attributs aimés de Dieu, qu’une société se doit de mettre en valeurs, si elle souhaite mériter Sa Miséricorde, et espérer Son pardon le jour où elle comparaîtra devant lui.

    Par leur démesure, leurs excès et leurs passions débridées pour les actes sexuels déviants, le peuple de Lot (PBSL) se condamna lui-même et fut terrassé par un implacable châtiment divin, à la hauteur de ses crimes.

    14. et les libertins seront, certes, dans une fournaise
    15. où ils brûleront, le jour de Rétribution

    Sourate 82 : AL-INFITAR (LA RUPTURE)

    Dans une société actuelle dominée par la libéralisation des mœurs, la pornographie et la quête effrénée des plaisirs, le Coran enseigne à travers l’histoire de Lot (PBSL) le besoin de se rappeler constamment des préceptes révélés par Dieu en matière de sexualité, et des limites à ne pas franchir dans ce domaine.

    L'image de Lot à travers la Bible

    La Bible, donne une image contrastée du prophète Lot (PBSL). En effet, bien que racontant à quelques détails près la même histoire que celle du récit Coranique, la Bible ajoute un épisode supplémentaire fort controversé si ce n'est "sordide" sur la vie privée de Lot (PBSL).

    Cet épisode est retranscrit dans le livre de la Genèse, chapitre 19, verset 17 à 38. Dans ces passages, on peut lire que les filles de Lot (PBSL), dans le but de préserver la lignée de ce dernier, aurait pratiqué l’acte d’inceste avec leur père, après l’avoir enivré.

    19.31 L'aînée dit à la plus jeune: Notre père est vieux; et il n'y a point d'homme dans la contrée, pour venir vers nous, selon l'usage de tous les pays.
    19.32 Viens, faisons boire du vin à notre père, et couchons avec lui, afin que nous conservions la race de notre père.
    19.33 Elles firent donc boire du vin à leur père cette nuit-là; et l'aînée alla coucher avec son père: il ne s'aperçut ni quand elle se coucha, ni quand elle se leva.

    Cette scène biblique, aura longtemps fasciné l’imaginaire collectif chrétien, allant même jusqu’à être un sujet pour les peintres occidentaux du XVII et du XVIII siècle (Jan Massys; Simon Vouet ou Altdorfer). Ces derniers à travers leurs peintures donnèrent au peuple une image légère et presque sublimée de cet acte odieux que représente l’inceste.

    Ces représentations de Lot (PBSL), et de ses filles, à demi dénudés, les corps enlacés, influencèrent fortement les mœurs de l’époque, qui n’allait pas tarder à se libérer complètement par l’éruption de la peinture "post médiévale" (5). Des représentations corporelles subversives qui étaient tenues jusqu’alors écartées de l’espace religieux, considéré comme sacré. L’avènement de personnages outranciers et pervers tel que le marquis de Sade et Rochester (6), contribua également fortement à la dégradation des mentalités en occident, en démystifiant par leurs œuvres toutes les barrières morales en cours à l'époque, et notamment en matière de sexualité.

             
    Guercino (1591-1666)         MANFREDI (1580-1620)         Jan Massys (1531-1575)

    La personne de Lot selon le Coran

    Le Coran consacre Lot (PBSL) au rang de prophète « Rasu’l » au même titre que Abraham, Noé ou Muhammad (PBSE). La tradition musulmane atteste qu'il fût parmi les croyants les plus exemplaires. Ses proches, hormis sa femme, non croyante, furent soumis à Dieu, chastes et promus au Paradis.

    133. Et Lot. était, certes, du nombre des Messagers.
    134. Quand Nous le sauvâmes, lui et sa famille, tout entière,

    Sourate 37 : SAFFAT (Les RANGÉES)

    Ainsi la place qu’accorde l’Islam à Lot (PBSL) parait plus raisonnable au vu de son histoire, de sa stature de messager de Dieu et de son aura spirituel. Elle contraste fortement avec le portrait négatif que lui dresse l’Ancien Testament. Elle conforte les musulmans dans leur croyance que les anciennes écritures, telle la Bible, subirent l’altération de la main de l’homme « A Tahrrif’ », ne pouvant être ainsi totalement dignes de foi.

    Pour expliquer un tel écart d’image entre le Coran et la Bible concernant la personne de Lot (PBSL), certains savants bibliques accusèrent les théologiens Israélites d’être derrière la falsification (7) du chapitre 19 du livre de la Genèse.

    Ces derniers, par leur démarche, voulaient rendre toute généalogie issue de Lot (un prophète de lignage non juif) impure et souillée, et favoriser ainsi exclusivement la filiation juive qui selon eux, doit être la seule méritoire de la « Terre Promise ». Il est à signaler à ce sujet que la descendance juive est issue de l’autre prophète contemporain de Lot, à savoir Isaac (fils d’Abraham) par son fils Jacob (Israël dans la tradition hébraïque).

    Auteur: Souhayl.A & Lionel.J
    Cet article a été déjà consulté 8592 fois
     

     

    (4) Se référer à notre article sur Les interdits en Islam.
    (5) La nudité étant un des sujets les plus représentée dans l’art occidental surtout depuis la Renaissance.
    (6) Deux occidentaux libertins du 17éme et 18éme siècle, célèbres pour leur morale décadente et leur mépris de la religion.
    (7) Se référer également aux commentaires du rabbin juif converti à l’Islam, Samuel Ben Yahia Al Maghribi.

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2 | 3           

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4577251
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC