• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • Témoignage convertis
  • Les principaux Anges en Islam
  • Le prophète Joseph
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    Sujet : La glorification du Coran



    Cheikh Abdel-Baari At-Thoubéïti

    L’humanité vivait dans les ténèbres et dans une nuit sombre, les déviations et les légendes [les superstitions] ayant jouées avec leurs cerveaux, jusqu’à ce qu’Allah honora cette humanité et fit descendre sur elle le Coran, afin de la faire sortir des ténèbres à la lumière, et de la soumission aux idoles et aux statues, à la soumission complète à l’Unique et Souverain juge.

    Allah a fait descendre le Coran en tant que miracle éternel, et Il a défié les Hommes et les Génies avec le Coran ; alors, les gens éloquents parmi eux s’inclinèrent devant son éloquence, les dirigeants se soumirent à ses lois, les savants furent étonnés par ses secrets, et les arguments de ceux qui s’y opposaient cessèrent et leur incapacité [leur impuissance] apparut. Comment cela ne serait-il pas ainsi, alors que c’est la parole du Sage, du Connaisseur Parfait ? C’est une parole concise, et ce sont des versets éloquents qui entraînent et persuadent [qui sont inimitables].

    Il a facilité son rappel à ceux qui se rappellent, Il a facilité sa mémorisation à ceux qui l’étudient ; il est donc le printemps des cœurs et la lumière des yeux. Allah a fait qu’il soit une lumière et il guide vers la lumière, une vérité et il dirige vers la vérité et un droit chemin qui conduit celui qui le suit au Paradis éternel ; les cœurs ne s’en lassent pas, ils ne se fatiguent pas de sa lecture, et il se s’use pas malgré les nombreuses répétitions.

    Le Coran est le guide de la voie des musulmans, la constitution [le code] de la vie des croyants, il est la totalité de la législation islamique, le pilier de la religion, la source de la sagesse, le signe du message, la lumière des yeux et des compréhensions, il n’y a pas de chemin qui mène à Allah en dehors de lui, et il n’y a pas de salut sans lui. Et s’il est ainsi, celui qui recherche la guidée, la lumière et le bonheur dans ce monde et dans l’au-delà, doit le prendre comme bon compagnon au cours des jours et des nuits, il doit le méditer et le mettre en pratique, il ne tardera pas alors à obtenir la chose désirée et à être parmi ceux qui sont les premiers.

    La première génération au début de l’Islam suivit le chemin du Coran, ils devinrent alors la meilleure communauté qui fut suscitée pour les gens ; pour eux, le Coran n’était pas gardé dans les pages [les lignes], mais il était caché dans les cœurs et gardé dans les comportements et les actions. Ils marchaient sur terre en portant les qualités du Coran, ses politesses et ses principes.

    Les ennemis ont vu la grandeur du Coran et l’élévation de ses significations ; une fois, Al-Walid ibn Al-Mourairah vint voir le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) et dit : -« O Mohammed ! Récite le Coran pour moi ». Il récita alors (qu'Allah prie sur lui et le salue) : {Certes, Allah commande l'équité, la bienfaisance et l'assistance aux proches. Et Il interdit la turpitude, l'acte répréhensible et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez} ; et avant que le messager (qu'Allah prie sur lui et le salue) ne finisse de réciter, l’ennemi déclaré lui demanda de recommencer à réciter le verset à cause de la magnificence de ses mots, de la sainteté de ses significations, pris par la pondération de sa structure [de sa constitution], attiré par la force de son effet, et il ne tarda pas à reconnaître la grandeur du Coran en disant :
    -« Je jure par Allah que c’est une parole douce, un discours élégant, il est comme un arbre aux feuilles larges qui abrite les gens de son ombre et dont les branches portent beaucoup de fruits, et ce n’est pas la parole d’un homme ».

    Le Seigneur (qu’Il soit béni et exalté) parle de la grandeur et de la magnificence du Coran, et si l’on parlait aux montagnes avec le Coran, elles se fendraient par crainte d’Allah ; Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

    {Si Nous avions fait descendre ce Coran sur une montage, tu l'aurais vu s'humilier et se fendre par crainte d'Allah} [Al-Hachr : 21].

    Et au cours d’une des expéditions militaires du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue), un homme parmi les Mouhaajirounes et un homme parmi les Ansaars montèrent la garde durant une nuit, le Mouhaajir se coucha et l’Ansaari se mit debout pour prier. Puis, un homme parmi les ennemis vint, lorsqu’il vit l’Ansaari, il lui lança une flèche et l’atteint ; l’Ansaari enleva la flèche, jusqu’à ce qu’il fut atteint par trois flèches ; puis, il s’inclina et se prosterna, alors son compagnon se réveilla, et l’homme s’enfuit. Lorsque le Mouhaajiri vit le sang de l’Ansaari, il lui dit :
    -« Gloire et pureté à Allah ! Pourquoi ne m’as-tu pas réveillé lorsqu’il te lança la première flèche ». Il dit :
    -« Je lisais une sourate et je n’ai pas voulu m’arrêter de réciter ».
    La parole a de l’importance selon la grandeur de celui qui la prononce ; que dire alors si Celui qui parle est Allah (le Puissant et le Haut), le Tout-Puissant de la terre et du ciel (qu'Il soit glorifié) ?

    Il a dit (qu'Il soit exalté) :

    {Voilà [ce qui est prescrit]. Et quiconque exalte les injonctions sacrées d'Allah, s'inspire en effet de la piété des cœurs} [Le pèlerinage : 32].

    Et le titre des injonctions sacrées d’Allah est le Saint Coran, et le faux ne l'atteint [d'aucune part], ni par devant ni par derrière.
    Le Coran est très important auprès d’Allah, et il est dans la tablette préservée auprès d’Allah, comme Il a dit (qu'Il soit exalté) :

    {Il est certainement dans l’Ecriture-mère, auprès de Nous, haut placé et sage} [L’ornement : 4].

    Ibn Kathir a dit au sujet de la signification du verset :
    -« Il a montré son honneur auprès des habitants du ciel, afin que les habitants de la terre l’honorent, le glorifient et lui obéissent ».
    Et la glorification de la parole d’Allah correspond à la glorification d’Allah, An-Nawawi (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :
    -« Les musulmans sont tous unanimes au sujet de l’obligation de la glorification du Saint Coran, ainsi que sa purification et sa protection ».
    Al-Quaadi ‘Iyaadh (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :
    -« Quiconque dédaigne le Coran ou une partie du Coran, est un mécréant, à l’unanimité des musulmans ».

     

                   Page : 1 | 2            Page Suivante

    Sermons du Mois


    Archives Complètes

    Consulter

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4690601
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC