• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Abraham en Islam
  • Démarche conversion
  • La Mort dans l' Islam
  • Les interdits en Islam
  • X-Poll
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  •  

    Sujet : Au revoir Ramadan!



    Cheikh Oussaamah Khayaat

    Serviteurs d'Allah !
    Craignez Allah d'une crainte véritable, et rappelez-vous que vous serez amenés devant Lui un jour où les regards se figeront : {Le jour où l'homme se rappellera à quoi il s'est efforcé} [An-Naazi'âate (Les anges qui arrachent les âmes) : 35].
    {Le jour où l'homme s'enfuira de son frère, de sa mère, de son père, de sa compagne et de ses enfants, car chacun d'eux, ce jour-là, aura son propre cas pour l'occuper} [Abasa (Il s'est renfrogné) : 34-37].

    O Musulmans !
    Faire les adieux est triste, et la séparation est douloureuse, car cela correspond à l'éloignement de l'être aimé, à son départ, à la fin de la réjouissance à côté de lui et de l'abri sous son ombre vaste. Et votre mois-ci va bientôt s'en aller et se terminer après que les âmes croyantes et les déterminations élevées aient vécu dans un domaine vaste de bienfaits et un champ magnifique pour la concurrence dans l'accomplissement des bonnes œuvres. Pendant ce mois, les portes et les chemins du bien étaient proches et faciles à atteindre ; et si les sentiments du musulman au moment de dire au revoir au mois de Ramadan, sont recouverts par les regrets et que son cœur est serré à cause de la séparation de ce mois béni, c'est parce qu'il ne sait pas s'il parviendra au mois de Ramadan prochain ? Ou est-ce que la mort l'empêchera d'atteindre ses souhaits ? Et aussi, parce qu'il ne sait pas si ses actions ont été acceptées pendant ce mois, et il sera alors parmi ceux qui ont réussi, ou ses actions ont-elles été rejetées, et il sera alors parmi les perdants ?

    C'est la raison pour laquelle il n'est pas étonnant que l'Imam et adorateur, Abdel-Aziz ibn Abi Rawwaad (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :
    -"Je les ai rencontrés alors qu'ils faisaient beaucoup d'efforts dans l'accomplissement des bonnes œuvres ; et après qu'ils les aient accomplies, ils étaient inquiets car ils ne savaient pas si leurs actions étaient acceptées ou non ?".

    Et il est rapporté du prince des croyants Ali ibn Abi Taalib (qu'Allah soit satisfait de lui) qu'il disait la dernière nuit du mois de Ramadan :
    -"j'aurais aimé connaître celui parmi nous dont les œuvres sont acceptées afin de le féliciter, et celui qui en est privé afin de le consoler ?".

    Donc, chaque musulman doit, alors qu'il fait ses adieux au mois de Ramadan, implorer son Seigneur le très haut (qu'Il soit glorifié) et lui demander d'accepter son jeûne, ses prières accomplies la nuit, et les bonnes œuvres qu'il a accomplies, afin d'imiter les pieux prédécesseurs de cette communauté à propos desquels certains ont dit :
    -"Ils adressaient des demandes pendant six mois pour Lui demander de les faire atteindre le mois de Ramadan, puis ils adressaient des demandes à Allah (qu'Il soit exalté) pendant six mois pour Lui demander d'accepter leurs bonnes œuvres".

    De même que chaque musulman doit terminer le mois en se repentant à Allah (qu'Il soit exalté) et en Lui demandant pardon à cause de sa négligence, de l'étonnement et de l'ostentation qui se sont mélangés à ses actions, car le pardon - serviteurs d'Allah - comme l'a dit le grand savant Ibn Rajab (qu'Allah lui fasse miséricorde) :
    -"est le sceau de toutes bonnes œuvres : c'est avec le pardon que sont achevés la prière, le pèlerinage et les prières accomplies la nuit ; de même que les assemblées sont achevées avec le pardon ; si ces assemblées sont un rappel d'Allah, le pardon sera comme le sceau sur elles ; et si ces assemblées sont un amusement, une distraction et ce qui est faux, le pardon sera alors une expiation de ces assemblées. Ainsi, il est préférable d'achever le mois de Ramadan avec le pardon afin de combler les déficiences.

    Le calife bien guidé Omar ibn Abdel-Aziz (qu'Allah lui fasse miséricorde) écrivit une lettre aux habitants des pays dans laquelle il leur ordonna d'achever le mois de Ramadan en demandant pardon à Allah et en donnant Zakat Al-Fitr, car tout comme Zakat Al-Fitr est une purification des distractions et des propos obscènes pour le jeûneur, eh bien, le pardon aussi répare les manques [les déficiences] qui se produisent dans le jeûne".

    Et il dit dans sa lettre (qu'Allah lui fasse miséricorde) qu'il écrivit aux habitants des pays : -"Dites comme votre père Adam (que la paix soit sur lui) a dit : {"O notre Seigneur, nous avons fait du tort à nous-mêmes. Et si Tu ne nous pardonnes pas et ne nous fait pas miséricorde, nous serons très certainement du nombre des perdants"} [Al-A'raaf : 23]. Et dites comme Noé (que la paix soit sur lui) a dit : {"Et si Tu ne me pardonnes et ne me fais pas miséricorde, je serai au nombre des perdants"} [Houd : 47]. Et dites comme Abraham (que la paix soit sur lui) a dit : {"Et c'est de Lui que je convoite le pardon de mes fautes le jour de la Rétribution"} [Les Poètes : 82]. Et dites comme Jonas (que la paix soit sur lui) a dit : {"Pas de divinité à part Toi ! Pureté à Toi ! J'ai été vraiment du nombre des injustes"} [Les Prophètes : 87].

    Le compagnon Abou Houréïra (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :
    -"La médisance perce (déchire) le jeûne, et le pardon le répare [le rapièce] ; donc, celui qui peut venir avec un jeûne rapiécé [réparé], qu'il le fasse".

    Et le musulman qu'Allah a honoré en le faisant atteindre le jeûne de ce mois et ses prières, doit continuer à suivre le chemin du mois de Ramadan, en prenant la décision ferme d'abandonner les péchés qu'Allah lui a permis d'abandonner pendant ce mois, et de profiter des occasions pour accomplir les bonnes œuvres qu'Allah (qu'Il soit exalté) a facilité à Ses serviteurs après le mois de Ramadan ; car si le mois de Ramadan est terminé, l'occasion de se rapprocher de Lui (qu'Il soit glorifié) avec l'adoration du jeûne n'est pas terminé, mais au contraire, elle est facile pour celui à qui Allah lui aura facilité ; il y a le jeûne des six jours du mois de Chawwaal dont la récompense correspond au jeûne de toute la vie comme le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit, et ceci dans le hadith rapporté par Mouslim dans son recueil de hadiths authentiques, d'après Abou Ayoub Al-Ansari (qu'Allah soit satisfait de lui) le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :
    (Quiconque jeûne le mois de Ramadan, puis le fait suivre par six jours de jeûne du mois de Chawwaal, c'est comme s'il aura jeûné toute sa vie).

    Et le jeûne du mois de Mouharam qui est le meilleur jeûne après le mois de Ramadan, comme le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit dans le hadith rapporté par Mouslim.

    Et le jeûne d'Arafah sur lequel le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) fut interrogé, et il dit : (Il expie les péchés de l'année dernière et de l'année suivante).

    Et le jeûne du jour d'Achoura sur lequel le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) fut interrogé, et il dit : (Il expie les péchés de l'année dernière) rapporté Mouslim.

    Et le jeûne du lundi et le jeûne du jeudi à propos desquels la mère des croyants Aïcha (qu'Allah soit satisfait d'elle) a dit que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) accomplissait le jeûne de ces deux jours, comme Tirmidhi et An-Nassaa'i ont rapporté.

    Et il expliqua (qu'Allah prie sur lui et le salue) la raison de cela par sa parole : (Les actions sont exposées le lundi et le jeudi, et j'aime que mes actions soient exposées alors que je jeûne) rapporté par Tirmidhi.

    Et le jeûne de trois jours par mois, le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) recommanda ce jeûne à Abou Houréïra (qu'Allah soit satisfait de lui), et il dit que sa récompense est égale au jeûne de toute la vie. Il est rapporté dans les deux recueils de hadiths authentiques qu'Abou Houréïra (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :
    -"Mon ami (qu'Allah prie sur lui et le salue) m'a recommandé trois choses : jeûner trois jours par mois, accomplir les deux rak'âts d'Ad-Douha, et accomplir la prière d'Al-Witr avant de dormir".

     

                   Page : 1 | 2            Page Suivante

    Sermons du Mois


    Archives Complètes

    Consulter

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 3742092
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC