• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • Les interdits en Islam
  • La Mort dans l' Islam
  • X-Poll
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  •  

    Sujet : Le sens du Ramadan



    Introduction

    Est-ce que le jeûne du mois de ramadan est seulement une succession de privations ? Quelle est la symbolique de ce pilier de l’Islam ? En quoi est-il un mois de rappel, de pardon, de « don de soi » et d’entraide ? Consiste-t-il seulement à ne pas manger, à ne pas boire, à ne pas avoir de relations intimes, de l’aube jusqu’au coucher du soleil ?

    Vous l’aurez compris, le mois du ramadan est bien plus que cela. C’est un mois béni où le mal est enfermé et le bien libéré. D’après Aboû Hourayra (Qu’Allah soit satisfait de lui), le Prophète (que la prière et le salut d’Allah soient sur lui) a dit : « Dès l’arrivée du ramadan, les portes du Paradis s’ouvrent, celles de l’Enfer se ferment et les diables sont enchaînés ». (Rapporté par Mouslim)

    Le mois de Ramadan est donc un excellent moyen pour s’attirer la Miséricorde et le Pardon divin. En effet : « Celui qui jeûne le mois de Ramadan avec foi en comptant sur la récompense divine, ses péchés lui seront pardonnés. » (Rapporté Boukhâry et Mouslim). Le jeûne permet de purifier et de développer la conscience de notre relation avec Allah. C’est une protection contre les desseins du Satan le lapidé et de ce monde terrestre. Allah nous informe en disant :
    « Quiconque accomplit son devoir envers Allah, Il lui ménage une issue et lui donne des moyens de subsistance là où il n’aurait pu les imaginer. Et celui qui fait confiance à Allah, Il lui suffit. Assurément Allah atteint Son but. Allah a assigné une mesure à toute chose. » Sourate 65, At-Talaq (Le divorce), versets 2-3

    1- Révélation du Coran :

    Le Coran a été révélé pendant le mois du ramadan à l’humanité pour être un guide, une preuve, une guidance et un discernement afin que le croyant puisse déterminer la validité de ses actions. Lorsque nous écoutons la beauté du Coran, nous devons également garder à l’esprit que le Coran a été envoyé comme guide et comme discernement. Le Coran fut révélé sur une période de 23 années pendant laquelle Allah envoyait les versets à Son dernier Messager (que la prière et le salut d’Allah soient sur lui). Ce mois « d’abstinence » a été instauré afin que les croyants puissent adorer Dieu sans penser à autre chose que Lui, pour qu’ils puissent cultiver leur piété, puissent se rappeler le mois où est descendu le Coran, pour qu’ils puissent penser aux autres…
    « [...] le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc, quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne ! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. - Allah veut pour vous la facilité, Il ne vous veut pas la difficulté, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidé, et afin que vous soyez reconnaissants ! » Sourate 2, Baqara, verset 185

    2- Actes naturels ou actes sacrés ?

    Souvent manger, boire, vivre sa sexualité nous apparaît comme des actes naturels, si naturels que nous oubliions même parfois qu’ils sont des dons de Dieu pour Ses Créatures. Ils sont précieux. Après une journée de jeûne, la nourriture la plus simple est un bonheur. Dieu a offert tant de bonnes choses à ses créatures, comment ne pas le Lui rendre par la reconnaissance ? Ce mois nous rappelle à Lui. Avec le jeûne du mois de ramadan, le musulman découvre que tous ces actes sont sacrés. Il prend conscience de la grandeur de Son Créateur. Il mange, il boit, il aime en louant Son Créateur, son acte (jadis « naturel ») prend un autre sens plus profond. Il élève son âme durant ce mois en ôtant les chaînes du désir corporel. Il est léger et libéré dans son adoration, détaché de son quotidien terrestre, prêt à faire le bien. Il évite les actes ostentatoires et préfère la juste mesure, car il reconnaît l’excès des effets négatifs.

    Dans le Coran, Dieu dit :
    « Ô enfants d’Adam, dans chaque lieu de Salat portez votre parure (vos habits). Et mangez et buvez ; et ne commettez pas d’excès, car Il (Allah) n’aime pas ceux qui commettent des excès. » Sourate 7, Al A’raf, verset 31

    Durant ce mois béni, il n’est plus l’esclave de ses désirs et de ses plaisirs, il se contrôle, il réforme son comportement, il s’éduque pour Dieu. Il retrouve son équilibre en comprenant la logique de ses désirs et de ses plaisirs, en comprenant son être tout entier et la finalité de celui-ci.

     

                   Page : 1 | 2            Page Suivante

    Sermons du Mois


    Archives Complètes

    Consulter

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4009724
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC