• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Témoignage convertis
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    Sujet : Ne mangez pas vos biens entre vous illégalement



    Cheikh Salaah Al-Boudaïr

    O Musulmans !
    Le meilleur don est la foi et la piété, et la richesse est bonne pour celui qui craint Allah, mais la bonne santé est meilleure pour celui qui craint Allah que la richesse ; et ce qui est peu et suffisant, est meilleur que ce qui est abondant et incite à la distraction. Et à quoi servira la richesse à celui qui est injuste : {Et à rien ne lui serviront ses richesses quand il sera jeté (au Feu)} [Al-Laïl : 11].

    De plus, la véritable richesse ne correspond pas à posséder beaucoup de biens, mais la richesse de l’âme est la véritable richesse.

    Celui qui convoitise les biens de ce monde, risque de se rompre le cou ; la déception arrivera rapidement vers celui qui regarde toujours ce qu’il ne possède pas, et il sera touché par la rudesse. Et le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (A effectivement obtenu le succès, celui qui embrasse l’Islam, obtient la subsistance qui lui suffit, et qu’Allah rend satisfait de ce qu’Il lui donne).

    O Musulmans !
    Parmi les règles des relations commerciales, des bases des compensations, des piliers des échanges et des ventes, et sur lesquelles les lois sont établies, la parole d’Allah (qu'Il soit exalté) : {O vous qui avez cru ! Ne mangez pas vos biens entre vous à tort à moins que ce ne soit un commerce accepté par vous} [An-Nissaa : 29].
    {Et ne mangez vos biens entre vous injustement et ne les donnez pas aux juges pour manger une partie des biens des autres en pur péché alors que vous savez que vous êtes dans votre tort} [Al-Baqara : 188].

    Et le frère du musulman est égal à lui concernant ce qui est sacré, il ne lui est donc pas permis de manger son argent en pratiquant ce qui est interdit dans la législation islamique, ou avec une chose fausse dans laquelle il n’y a aucune utilité, car la fraternité de la religion et la compassion humaine l’exigent ; d’après Abou Bakrah (qu'Allah soit satisfait de lui) le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Votre sang, vos biens et vos honneurs [vos femmes] vous sont interdits les uns les autres) Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

    Et d’après Abou Houréïra (qu'Allah soit satisfait de lui) le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Tout ce qui appartient au musulman est interdit au musulman : son sang, son honneur et ses biens) Rapporté par Mouslim.

    Et lorsque le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) vendit à Al-'Idaa un esclave ou une servante, il lui écrivit : (C'est ce qu'Al-'Idaa ibn Khalid ibn Haoudha a acheté de Mohammed le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue), il a acheté un esclave ou une servante, sans maladie, sans mal, sans ruse ; la vente du musulman au musulman) Rapporté par Al-Boukhari, Tirmidhi, An-Nassaa'i et Ibn Maajah.

    Sans maladie, sans mal et sans ruse, c'est-à-dire : sans cacher les défauts, sans débauche et sans ruse, qui gâchent l'argent de l'acheteur, et sans tromperie ; la vente du musulman au musulman qui ressent l'équité et qui craint l'injustice.

    O Musulmans !
    Ceux qui convoitent la part et l'argent des autres ont suivi des chemins de ruse, de trahison et de tromperie, afin de s'approprier les biens des faibles, de s'emparer des droits des pauvres et d'exploiter la lie du peuple et les foules qui sont dans le besoin, souffrent de la pauvreté, pensent du bien d'eux et recherchent les moyens de subsistances, et ainsi ils tombent dans leurs filets et leurs toiles, jusqu'à ce que le voile soit découvert et que les signes de la tromperie apparaissent. Ils convoitent les biens des autres sans aucune pudeur, ils désirent sans avoir peur, ils écrivent de faux contrats, ils ne tiennent pas leurs promesses, il n'y a aucune concurrence dans les échanges, les achats et la motivation, ils utilisent la ruse, ils empruntent des chemins de débauche, ils utilisent des ruses qui mènent à la perdition, ainsi que le pillage et le vol, au nom de collaboration, du commerce, du mobilier, de l'investissement, de l'économie et de l'épargne. Et le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Une époque arrivera pendant laquelle l'homme ne se souciera pas de quelle façon il gagnera l'argent, de façon licite ou illicite ?) Rapporté par Al-Boukhari.

    La convoitise de l'argent amène à la destruction et aux dangers, d'après Kâab ibn Maalik (qu'Allah soit satisfait de lui) le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Deux loups affamés qui sont envoyés dans un troupeau de moutons ne sont pas plus dangereux pour ce troupeau que la convoitise de l'homme pour l'argent et l'honneur n'est dangereux pour sa religion) rapporté par Ahmed et Tirmidhi.

    Donc, O vous qui avez vendu votre religion pour une poignée d'argent ! O vous qui avez mangé l'argent des gens illégalement et en utilisant la ruse et le vol ! Rappelez-vous du jour où vous serez présentés devant Allah et du jour des tourments ; rappelez-vous votre position debout devant le Grand, Le Sublime ; rappelez-vous le jour où la richesse et l'argent ne seront d'aucune utilité ; rappelez-vous le jour où vous serez enchaînés avec des chaînes et des carcans : (Chaque traître portera un drapeau le jour du jugement, et on dira : "Ceci est la trahison d'untel").

    D'après Kâab ibn 'Ajrah (qu'Allah soit satisfait de lui) le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Toute chair qui a grandi en se nourrissant de l'illicite, l'Enfer sera sa demeure) rapporté par Tirmidhi.

    Où sont donc ceux dont la chair a grandi sur leurs os avec les gains des jeux de hasard, le salaire des devins, des sorciers et des magiciens, avec les gains des prostitués et des chanteuses, avec le prix de tout ce qui a été interdit comme les cigarettes, l'alcool, la drogue, les paraboles des chaînes télévisées, avec le vol et l’usurpation, la violation des droits, en cachant les défauts, en jouant avec les prix des marchandises, en trichant, en dévaluant les mesures et les balances, en prenant les intérêts, en augmentant injustement les prix, en mangeant l’argent des orphelins, en s’emparant de l’argent des legs pieux et des testaments, et tout ce qui est pris dans le chemin de la corruption et de la discrimination ?

    Un monde rempli de convoitise, de ruse, de trahison et d’égoïsme ; et le messager d’Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit : (Et je jure par Allah que je ne crains pas pour vous la pauvreté, mais je crains que les biens de ce monde vous soient donnés comme ils ont été donnés à ceux qui vous ont précédés, et que vous rivalisiez dans l’acquisition de ces biens comme ils ont rivalisé, et ainsi ce monde vous détruirait comme il les a détruits) Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.

     

                   Page : 1 | 2            Page Suivante

    Sermons du Mois


    Archives Complètes

    Consulter

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4514508
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC