• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • La Mort dans l' Islam
  • Témoignage convertis
  • Le prophète Joseph
  • Les interdits en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  

    Tribune Libre

    Contribuer à Islam de France

    L'Equilibre de Vie  3/5



    Un proverbe arabe dit "Ahsane Oumour Aoussatouha", celui-ci peut se traduire en proverbe français par "La vertu consiste dans le milieu". La vertu est dans la tempérance. Est vertueux l’individu qui n’agit pas selon des extrêmes mais qui sait être raisonnable.

    Le Prophète (PBSL) ne mangeait qu'avec raison et jamais jusqu'à ne plus avoir faim. On rapporte que le Prophète (PBSL) aurait dit : « Nous sommes un peuple qui ne mange que s'il a faim et s'il mange, il mange sans excès. »

    Il faut respecter chaque bien qu'Allah (SWT) nous offre, il en est de même pour nos actes et nos mots qui doivent être pesés comme seront pesés sur la balance de l'au-delà, nos bonnes actions comme nos mauvaises.

    Nous avons cependant tous droit de faire des erreurs, nous nous emportons tous dans la joie comme dans la colère…il faut simplement savoir se tempérer et rester raisonnable… et pour les fautes que nous avons commise, après repentir, Allah (SWT) est Pardonneur et Miséricordieux.

    Pour vivre en paix et pour se sentir respectable, il faut simplement respecter les autres. Trouver le juste milieu tiens du bon sens et de l'agissement avec raison et bonne conscience. Trouver un équilibre de vie, consiste donc à être ouvert d'esprit et se faire plaisir mais toujours conserver sa tradition et ses valeurs (les valeurs de l’Islam).

    Btissem.M

    Diallo Anta
    21 2008
    13:33:30

    Salam cher frère

    j'apprécie beaucoup votre contribution car tout excès est un défaut donc il faut toujours un équilibre pour tout la preuve toute chose a son contraire qui en quelque sorte le complète par exemple le chaud et le froid ,le Paradis et l' enfer, le noir et le blanc, le grand et le petit etc...

     

     

    Nadège
    30 2008
    15:48:57

    As salam aleikoum,

    Bismillah Rahman Rahim

    Allahouma sali wa salim 'ala Mouhamadin wa 'ala alihi wa sahbihi ajma'in

    Nous savons tous, nous les musulmans, que l'islam est dine yusr, que l'islam est la religion du juste milieu, que l'islam prohibe l'éxagération et que Allah veut pour nous la facilité et non la difficulté

    Nous avons en Mouhamad salallahou 'alayhi wa salam un excellent model à suivre

    Ceci dit, de nos jours, je pose un constat flagrant, c'est que les musulmans en général associent au juste milieu de l'islam : religion (avec une pincée d'innovation), tradition et culture (parfois occidentale)

    et l'humanité ira de pire en pire, comme le relate nombre de hadiths...

    Question:

    Qu’entend on par « juste milieu » en matière de religion ?

    Réponse du Cheikh Muhammad ibn Salih al-Outhaymine.

    Ta soeur fillah


    Louange à Allah

    Etre au juste milieu signifie en religion que l’on n’exagère pas au point de dépasser la limite établie par Allah et que l’on ne néglige pas (ses devoirs) de sorte à rester en deçà de la limite tracée par Allah le Très Haut, le Transcendant.

    Etre au juste milieu, c’est s’accrocher à la conduite du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui). L’excès consiste à dépasser cette conduite. Et la négligence est de ne pas arriver à s’y conformer.

    Voici un exemple : un homme dit : moi je voudrais animer la nuit en prière de sorte à ne plus goûter du sommeil car la prière fait partie des meilleurs actes cultuels. C’est pourquoi je préfère passer la nuit en prière.

    Nous disons que celui-là a tort puisqu’il exagère dans sa pratique religieuse. Un cas analogue se produisit du vivant du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) lorsque des gens tinrent une réunion au cours de laquelle l’un d’eux dit : « désormais, je prierai et ne dormirai plus ». Un autre dit : « moi, je jeûnerai et n’y mettrai plus fin ». Un troisième dit : « Moi, je me passerai des femmes ». Quand le Messager (bénédiction et salut soient sur lui) en fut informé, il dit : « Qu’est-ce qui est arrivé à des gens au point de leur faire dire ceci et cela ? En réalité, je jeûne puis m’en abstiens. Je m’endors et cohabite avec mes femmes. Quiconque veut se passer de ma Sunna (conduite) n’est pas des miens ».

    Ces gens-là ont commis des excès en matière de religion et le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) les a dénoncés parce qu’ils voulaient se passer de sa Sunna qui consiste à alterner jeune et rupture de jeûne, prière et repos, cohabitation avec les femmes (et d’autres activités).

    Quant au laxiste, il est celui qui dit : » je n’ai pas besoin d’effectuer des prières surérogatoires. Je n’en fais pas puisque les prières obligatoires me suffisent ». Ensuite, il peut même se montrer négligeant dans l’accomplissement des prières obligatoires.

    Quant au modéré, il est celui qui se conforme à la pratique du Messager (bénédiction et salut soient sur lui) perpétuée par les califes bien guidés.

    Voici un autre exemple : trois personnes se trouvent en présence d’un homme pervers.

    L’une d’elles dit : « je ne salue pas cet homme pervers. Je le boycotte, m’éloigne de lui et ne lui parle pas ».

    La deuxième dit : « moi, je l’accompagnerai, la saluerai et resterai souriant avec lui. S’il m’invite, je réponds à son invitation puisque je la considère comme un homme pieux ».

    La troisième dit : « je déteste cet homme pervers à cause de sa perversité, mais je l’aime aussi en raison de sa foi. Je ne le boycotterai que pour l’inciter à s’amender .S’il s’avère que le boycott ne l’amène pas à améliorer sa conduite ou s’il le rend plus pervers, dans ce cas, je ne le boycotte pas».

    Nous disons que le premier est une extrémiste, le deuxième un laxiste et le troisième, un modéré du juste milieu.

    Nous disons la même chose à propos des autres pratiques cultuelles et à propos de la manière de traiter avec les hommes. Certains font preuve d’excès, d’autres de laxisme tandis que d’autres tiennent le juste milieu.

    Voici un troisième exemple : voici un homme dominé par sa femme. Celle-ci le dirige comme elle l’entend. De sorte qu’il ne cherche plus à la détourner d’un péché ou l’encourager à se conformer à une vertu. Car elle le domine complètement.

    Un autre homme traite sa femme avec un esprit de supériorité et fait peu de cas d’elle, comme si elle était une domestique.

    Un troisième homme tient le juste milieu et traite sa femme conformément à l’ordre d’Allah exprimé en ces termes : «Quant à elles, elles ont des droits équivalents à leurs obligations, conformément à la bienséance. » (Coran, 2 : 228) et en vertu de la parole du Prophète : « Qu’un croyant ne déteste pas une croyante. Car s’il désapprouve un aspect de son caractère, il peut en approuver un autre ». Ce dernier est modéré, et le premier est un extrémiste et le deuxième un laxiste.

    Wasalm

     

     

    Contribuer à Islam de France

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4079598
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC