• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • Les interdits en Islam
  • La Mort dans l' Islam
  • X-Poll
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  •  

    Après Oxfam, la longue liste des ONG secouées par des scandales sexuels

    Médecins Sans Frontières, la Croix-Rouge ou encore l'Unicef, aucune de ces ONG n'est épargnée par les scandales sexuels qui frappent le milieu des organisations non gouvernementales depuis quelques semaines. Le Figaro fait le point.

    Après Oxfam, c'est le Comité international de la Croix-Rouge qui se retrouve au cœur d'un scandale sexuel. L'ONG a révélé samedi soir que 23 membres avaient quitté l'organisation depuis 2015, en raison de comportements sexuels répréhensibles. Depuis la publication d'une enquête du Times sur Oxfam révélant que plusieurs membres de l'ONG avaient payé des prostituées lors d'une mission à Haïti en 2010, la liste des organisations non gouvernementales impliquées dans ce genre d'affaires s'allonge.

    • Oxfam: après Haïti, des nouveaux cas de harcèlements sexuels et de viols

    L'ONG britannique Oxfam a déclaré mardi qu'elle enquêtait sur 26 nouveaux cas de comportements sexuels inappropriés. Seize d'entre eux concernent les programmes internationaux d'Oxfam. Ces cas se rapportent à «des événements récents comme à d'autres historiquement plus anciens», a précisé devant les membres d'une commission parlementaire britannique le directeur général d'Oxfam, Mark Goldring. Le directeur général d'Oxfam s'est excusé au nom de l'ONG pour son traitement des abus commis en Haïti et en son nom, pour des déclarations perçues comme des tentatives de minorer les faits.

    » LIRE AUSSI - L'ONG Oxfam au cœur d'un scandale sexuel

    Un rapport interne de l'ONG, remis au gouvernement haïtien, a dévoilé les nombreux abus de la mission humanitaire déployée en Haïti après le séisme meurtrier de 2010. Un responsable y reconnaît avoir payé des prostituées, d'autres employés sont accusés de harcèlement et d'intimidation, et un témoin a été menacé physiquement. Sept employés d'Oxfam en Haïti ont quitté l'ONG dans le cadre de l'enquête. Outre le recours à des prostituées, certains étaient également mis en cause pour harcèlement et intimidation envers d'autres membres du personnel notamment.

    • CICR: 23 employés licenciés pour des abus sexuels

    Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé que 23 de ses membres avaient quitté l'ONG depuis 2015 en raison de comportements sexuels répréhensibles. «Depuis 2015, nous avons identifié 21 membres de notre personnel qui, soit ont été licenciés pour avoir acheté des relations sexuelles, soit ont démissionné en raison d'une enquête interne», a indiqué Yves Daccord, directeur du CICR dans un communiqué. «Deux autres membres du personnel soupçonnés de comportements déplacés n'ont pas obtenu le renouvellement de leur contrat», a-t-il ajouté. Le CICR, qui compte 17.000 membres intervenant à travers le monde, interdit à ses employés d'avoir recours à la prostitution y compris dans les pays où cette pratique est légale.

    • MSF: 24 cas de harcèlements ou abus sexuels en 2017

    L'ONG Médecins sans frontières (MSF) a annoncé mercredi avoir été confrontée à vingt-quatre cas de harcèlement ou d'abus sexuels en 2017 au sein de son organisation. Sur 146 plaintes ou alertes reçues par la direction de l'organisation qui compte 40.000 employés permanents dans le monde, «40 cas ont été identifiés comme des cas d'abus ou de harcèlement au terme d'une investigation interne. Sur ces 40 cas, 24 étaient des cas de harcèlement ou d'abus sexuel», a déclaré MSF dans un communiqué. Sur ces 24 cas, 19 personnes ont été licenciées, a ajouté l'organisation. «Dans les autres cas, les employés ont été sanctionnés par des mesures disciplinaires ou des suspensions», précise le communiqué.

    • IRC: trois cas d'abus sexuels en RDC

    L'ONG International Rescue Committee a reconnu mercredi avoir elle aussi eu à faire à au moins trois cas d'abus sexuels en République démocratique du Congo, tout en assurant avoir fait le nécessaire en saisissant la police et en renvoyant le personnel impliqué. Le journal britannique The Sun avait rapporté plus tôt que l'IRC, présidée par l'ex-ministre britannique des Affaires étrangères David Miliband mais dont le siège est à New York, avait notamment été citée pour des allégations de fraude et de harcèlement sexuel en République démocratique du Congo.

    Interrogée, Lucy Keating, en charge des médias à l'IRC, a indiqué que l'ONG avait effectivement confirmé trois cas d'abus sexuels en RDCongo, au sein d'une ONG autre que l'IRC mais «appartenant à un consortium emmené par l'IRC», qu'elle n'a pas nommée. Dans les trois cas, «le personnel a été renvoyé et la police saisie», a indiqué par mail Mme Keating.

    • Save The Children s'excuse pour le comportement passé d'un dirigeant

    Le Britannique Justin Forsyth a démissionné de ses fonctions de numéro deux d'Unicef après avoir été accusé de comportement inapproprié envers des femmes alors qu'il travaillait pour l'organisation Save the Children, a annoncé jeudi l'Unicef. La directrice d'Unicef, «Henrietta Fore, a accepté aujourd'hui la démission de son adjoint Justin Forsyth», indique un communiqué. Ce dernier travaillait depuis deux ans à Unicef.

    L'Unicef a assuré n'avoir pas été au courant des accusations de comportement inapproprié qui avaient été portées contre Justin Forsyth avant qu'il ne soit engagé au Fonds. Trois employées de Save the Children ont accusé Justin Forsyth alors qu'il dirigeait cette ONG britannique d'avoir eu à leur égard un comportement déplacé. Ce dernier leur aurait envoyé des messages inappropriés et aurait fait des commentaires sur leur tenue vestimentaire.

    ● Mines Advisory Group (MAG) secoué par un scandale sexuel en RDC

    L'ONG britannique dont la lutte contre les mines antipersonnel était soutenue par la princesse Diana, s'est excusée dimanche pour avoir ignoré des allégations d'utilisation de prostituées par des membres de son équipe en République démocratique du Congo. «Concernant les allégations (...) d'un recours habituel à des prostituées par des membres du personnel de MAG en RDC, il semblerait qu'elles n'ont pas fait l'objet d'une enquête suffisante à l'époque, comme elles auraient dû, et nous en sommes très désolés», a déclaré Mines Advisory Group (MAG) au Sunday Times.

    Le journal britannique cite un lanceur d'alerte qui travaillait pour MAG dans le pays. Il a dit avoir vu à plusieurs reprises des employés avec des prostituées et en avoir informé des responsables de l'organisation humanitaire à Kinshasa à au moins trois occasions, entre 2011 et 2013. Dans un communiqué, l'ONG a assuré avoir renforcé ses règles et procédures de protection depuis. Elle a indiqué avoir enquêté sur onze «incidents» impliquant un «abus de pouvoir» au cours des dix dernières années. Quatre ont débouché sur un licenciement ou une démission, et trois sur un avertissement écrit. Deux autres font encore l'objet d'une enquête tandis que deux ont été déclarés infondés.

    A Lire également :

    Les Etats-Unis quittent le Conseil des droits de l’homme de l’ONU

    Aïd al-Fitr 2018 : le CFCM annonce la date de fin du Ramadan

    L’ONU condamne l’usage excessif de la force par Israël à Gaza

    Bezons : une plaque commémorative de la «Nakba» suscite la fureur du Crif

    Ramadan : À Paris, un Iftar en plein air !

     

    Tout les articles

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4009789
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC