• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Les interdits en Islam
  • La Mort dans l' Islam
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • X-Poll
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  •  

    L’ONU évoque des « éléments de génocide » contre les Rohingya en Birmanie

    Le haut commissaire de l’ONU aux droits de l’homme demande à la communauté internationale de « prendre les actions appropriées pour mettre un terme » au massacre de cette communauté musulmane.

    Le haut commissaire de l’ONU aux droits de l’homme a estimé, mardi 5 décembre, qu’il existait des « éléments de génocide » visant les Rohingya en Birmanie. Cette déclaration marque une nouvelle étape franchie par les Nations unies dans la condamnation des violences infligées aux membres de cette communauté musulmane.

    « Considérant la discrimination systématique dont sont victimes les Rohingya (…) les tortures ou mauvais traitements (…) les déplacements forcés et la destruction systématique des villages (…) est-ce que quelqu’un peut nier la présence possible d’éléments de génocide ? », a ainsi demandé Zeid Ra’ad Al Hussein, lors d’une session spéciale du Conseil des droits de l’homme à Genève.

    Condamnant les attaques « massives, systématiques et d’une brutalité choquante » visant cette communauté, il a demandé aux 47 Etats membres du Conseil « de prendre les actions appropriées pour mettre un terme maintenant à cette folie ».

    Lire aussi :   Au Bangladesh, le pape emploie le mot « Rohingya » pour la première fois de sa visite en Asie

    « Epuration ethnique »

    Quelque 626 000 Rohingya, soit plus de la moitié de cette communauté musulmane concentrée dans le nord de l’Etat Rakhine (ouest de la Birmanie), se sont réfugiés au Bangladesh depuis fin août. Les Rohingya sont la plus grande population apatride du monde.

    L’ONU a déjà dénoncé à plusieurs reprises une « épuration ethnique » menée par les autorités birmanes, majoritairement bouddhistes. L’armée se défend en affirmant qu’elle doit faire face à une rébellion d’extrémistes musulmans.

    Lire aussi :   D’où vient le bouddhisme radical ?

    Le haut commissaire a regretté que l’accès à l’Etat Rakhine n’ait pas été accordé à ses enquêteurs. Il a demandé au Conseil de recommander à l’Assemblée générale de l’ONU de mettre sur pied un « nouveau mécanisme impartial et indépendant (…) pour aider des enquêtes criminelles individuelles sur les responsables ».

    M. Zeid a rappelé qu’il avait à plusieurs reprises signalé au Conseil des droits de l’homme et au Conseil de sécurité de l’ONU des signalements persistants de graves violations des droits de l’homme par les forces de sécurité birmanes.

    Evoquant l’accord signé en novembre entre le Bangladesh et la Birmanie pour le retour « dans les deux mois » des Rohingya en Birmanie, le haut commissaire a mis en garde contre un rapatriement prématuré :

    « Il doit être clair qu’aucun retour de réfugiés ne pourra intervenir sans une surveillance étroite des droits humains sur le terrain afin de leur assurer des conditions de vie dignes et en totale sécurité »

    A Lire également :

    Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël

    Nouvelles preuves de « crimes contre l’humanité » de l’armée birmane contre les Rohingya

    Les rohingyas : autopsie d’une épuration

    Crise des Rohingyas: le Bangladesh submergé par les réfugiés

    En violation du droit de l'enfant à l'éducation, Israël détruit les écoles

     

    Tout les articles

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 3763550
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC