• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Abraham en Islam
  • Démarche conversion
  • La Mort dans l' Islam
  • Les interdits en Islam
  • X-Poll
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  •  

    La police déjoue « une action terroriste » à La Mecque, en Arabie Saoudite

    Cette tentative d’attentat a provoqué l’effondrement d’un bâtiment annexe, et fait onze blessés. Il visait la Grande Mosquée, où de nombreux fidèles étaient rassemblés.

     

    Une action « terroriste » dirigée contre la Grande Mosquée de La Mecque a été déjouée par les forces de sécurité saoudiennes, vendredi 23 juin, a annoncé le ministère de l’intérieur.

    Onze personnes, dont cinq policiers, ont été blessées dans l’effondrement d’un bâtiment de trois étages où se barricadait un kamikaze qui s’est fait exploser, a précisé un porte-parole du ministère dans un communiqué publié par l’agence officielle Spa.

    Le kamikaze faisait partie d’un groupe « terroriste », basé dans deux quartiers de La Mecque, et à Jeddah, la capitale économique du royaume, sur la mer Rouge, et dont cinq membres, y compris une femme, ont été arrêtés, a ajouté le ministère.

    Le « lieu le plus sacré » visé

    L’attentat déjoué était « imminent et visait la sécurité de la Grande mosquée et celle des fidèles », a ajouté le porte-parole. Selon lui, le kamikaze, chargé de mener l’attentat, s’est fait exploser après avoir refusé de se rendre aux forces de sécurité, qui ont assiégé un bâtiment de trois étages, situé dans l’enceinte de la Grande mosquée et où il s’était barricadé. Six résidents étrangers et cinq policiers ont été blessés, a précisé le porte-parole.

    Il a expliqué que le groupe « terroriste » avait visé « le lieu le plus sacré » des musulmans et exécutait « des plans dirigés depuis l’étranger dans le but de nuire à la sécurité et à la stabilité » du royaume saoudien. Il n’a pas cité nommément les commanditaires de l’attentat déjoué ou les pays qui l’auraient inspiré.

    Lire aussi :   L’Arabie saoudite frappée par trois attentats-suicides, dont un dans la ville sainte de Médine

    Cet attentat, déjoué au moment où les fidèles étaient massivement rassemblées à la Grande mosquée pour le dernier vendredi du ramadan, le mois de jeûne musulman, est la deuxième du genre à viser un lieu sacré des musulmans en Arabie saoudite. En juillet 2016, un attentat perpétré à Médine, deuxième lieu saint de l’islam, avait fait quatre morts parmi les gardiens de sécurité, près de la Mosquée du prophète Mahomet.

    A Lire également :

    Nouvelles preuves de « crimes contre l’humanité » de l’armée birmane contre les Rohingya

    Les rohingyas : autopsie d’une épuration

    Crise des Rohingyas: le Bangladesh submergé par les réfugiés

    En violation du droit de l'enfant à l'éducation, Israël détruit les écoles

    Une famille palestinienne menacée d'expulsion à Jérusalem-Est

     

    Tout les articles

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 3741488
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC