• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Démarche conversion
  • Issa (Jésus) en Islam
  • Témoignage convertis
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • X-Poll
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  •  Imprimer

    Autres compagnons promis au Paradis

    Parmi les nombreux et courageux compagnons, qui entourèrent le prophète de Dieu (PBSL), et l’aidèrent dans sa mission divine, dix furent promis au Paradis de leur vivant par Muhammad (PBSL) lui même, à l’image des disciples du christ.

    Pénétrés par la foi, ces hommes étaient si pieux et si dévoués à la cause de l’Islam, que l’on peut facilement leurs accorder le statut de saints. Du fait que durant leur vie, le prophète savait que leur foi ne serait jamais défaillante ni entachée jusqu’à leur mort, il leur annonça avant leur mort la bonne nouvelle (Bouchra) qui les attendaient dans la vie future. Il est également important de soulever que six de ces derniers eurent une fin tragique, mort assassinés ou sur un champ de bataille.

    Parmi ces compagnons, surgirent les quatre califes guidés de l’Islam, Abu Bakr, Umar, Uthman et Ali, dont nous avons déjà narrés les parcours. Voici donc, pour les six autres compagnons de Muhammad (PBSL), un bref résumé de leur histoire et de leur qualités :

    Abd Ar-Rahmân Ibn 'Awf

    De son vrai nom, Abd 'Amr ou Abdou l-Ka'ba (ce qui signifie serviteur de la Kaaba), il prendra finalement le nom d’'Abd Ar-Rahmân (serviteur du Tout Miséricordieux), qui lui sera donné par le prophète (PBSL) en personne, à sa conversion.

    Abd Ar-Rahmân est né à la Mecque. Il se convertira très tôt (1) à l’Islam et fit partie du groupe de musulmans qui émigrèrent pour l’Abyssinie pour échapper aux persécutions infligées par les Qurayshites.

    Abd Ar-Rahmân était un homme tellement doué pour les affaires, qu’une fois installé à Médine, il devint rapidement l’un des commerçants les plus riches de la ville, important les denrées les plus importantes à Médine et exportant celles présentes en excédent. Il était également un homme courageux, qui d’ailleurs subit de nombreuses blessures lors de la bataille d’Ouhoud, sans pour autant reculer.

    Malgré toutes les richesses dont Dieu l’avait doté, Abd Ar-Rahmân faisait preuve d’une extrême générosité. Il remis au prophète (PBSL) deux cents « awqiyyah » d'or pour financer l’expédition de Tabûk. Pour le remercier, le prophète lui fit l’honneur de mener la prière lors d’une étape au cours du voyage en direction de Tabuk. On raconte également qu'Abd Ar-Rahmân soutint financièrement quelques unes des femmes du prophète (PBSL) après la mort de ce dernier.

    En vertu de ses qualités humaines et de sa piété, Umar le choisit comme membre du conseil de consultation ayant pour objectif d’élire son successeur après sa mort.

    Les épouses du prophète de Dieu (PBSL) retiendront d’ailleurs cette parole de leur mari, rapporté par Ahmad, à propos d’Abd Ar-Rahmân : « Celui qui vous traitera bien quand je ne serai plus parmi vous, c'est un sincère, et c'est un bienveillant. Oh Dieu, donne à 'Abd Ar-Rahmân Ibn 'Awf à boire de Salsabil dans le Paradis ».

    Abd Ar-Rahmân mourut en 654, dix années après la mort d’Umar Ibn Al Kattab.

    Talha Bin Oubaydoullah

    Talha est né en 592 à la Mecque. Il est le cousin d’Abu Bakr, issu d’une riche famille mecquoise.

    Talha est un musulman courageux, qui participa à la quasi-totalité des batailles menées par le prophète de Dieu (PBSL), hormis celle de Badr, car il fut envoyé avec Said ibn Zayd en reconnaissance de la caravane Qurayshite. Lorsqu’ils revinrent tout deux à Médine pour retrouver le prophète de Dieu (PBSL), ce dernier était déjà partit pour Badr et la bataille faisait rage. C’est également Talha qui protégea de sa propre personne le prophète de Dieu (PBSL), quand les Quraychites prenaient le dessus sur l’armée musulmane lors de la bataille d’Ouhoud.

    Sa générosité était également immense, si bien que Talha Ibn Yahya Ibn Talha, a rapporté à son sujet qu’un jour, alors que Talha rentrait chez lui, il fut interpellé par sa femme qui remarqua sa mine attristée. Talha expliqua alors que sa mélancolie lui venait de sa richesse, qu’il estimait trop importante. Ecoutant le conseil de sa femme, il partagea alors sa fortune, qui s’élevait à Quatre cent mille dinars, avec les pauvres de la communauté, jusqu’à ce qu’il ne lui en reste plus grand chose.

    Dans un hadith rapporté par At-Tirmidhi, Ali dit qu’il a entendu de la bouche du prophète de Dieu (PBSL), la parole suivante : « Talha et Zoubayr seront mes voisins au Paradis ». De même, son nom fut cité par le prophète (PBSL), au moment de sa mort, avec ceux de Ali, Uthman, Sa'd et Abd Ar-Rahmân, comme ceux dont il était satisfait.

    A la bataille du chameau, en l’an 36 de l’Hégire, Talha était engagé aux côté d’Aicha et de Zoubayr pour affronter l’armée conduite par Ali, alors calife. Il fut tué en 656 à l’âge de 64 ans lors de cette même bataille par une flèche décochée par un soldat d’Ali.

     

    (1) La tradition rapporte qu’il se convertit à l’Islam seulement deux jours après Abu Bakr.

     

                   Page : 1 | 2 | 3            Page Suivante

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4053913
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC