• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Témoignage convertis
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...


  •  Imprimer

     


    Ramlah binte Abi-Sufyan, ou Umm Habiba : Avant d’être mariée avec le prophète, elle fut mariée à Ubayd-Allah ibn Jahsh (4), et ces derniers émigrèrent ensemble en Abyssinie avec les autres musulmans fuyant Quaraysh. Pourtant, lorsque son mari annonça sa volonté de se convertir au christianisme, Umm Habiba refusa de faire de même et les deux époux finirent ainsi par divorcer. Muhammad (PBSL) envoya alors sa demande de mariage à Umm Habiba, au moyen d’une des servantes du Négus d’Abyssinie. Umm Habiba fut tellement heureuse de la demande du prophète (PBSL) qu’elle offrit quelques uns de ses bijoux à la servante.

    Umm Habiba restera toute sa vie une bonne musulmane, refusant même que son propre père Abu Sufyan, alors farouche opposant à l’Islam, et qui était venu lui rendre visite, s’asseoit sur la même couche que son mari Muhammad (PBSL).

    Jowayriya bint Al –Harith : Cette dernière faisait partie de la tribu des Banû al-Mostaliq. Quand ces derniers furent capturés suite à une bataille contre les armées du prophète de Dieu (PBSL), Muhammad (PBSL) décida de l’épouser, afin d’encourager ses compagnons à libérer les femmes qu’ils avaient capturés, par respect de la nouvelle alliance qui unissaient par ce mariage les Banû al-Mostaliq aux musulmans.

    Rayhâna bint Zayd, de la tribu des Banû al-Nadir : Cette dernière avait auparavant épousé un homme de la tribu des Banû Quraydha. Son mari fut exécuté suite à la décision de mettre à mort la totalité des hommes adultes de cette tribu, après leur haute trahison envers les musulmans par leur alliance avec les Qurayshites, alors que ces derniers tentaient d’assiéger Médine pendant la bataille du fossé. Son mari exécuté, elle fut réduite en captivité par les musulmans et le Messager de Dieu (PBSL) voulu se marier avec elle car elle lui plaisait. Elle refusa en premier lieu, puis après qu’Ibn Saqiya l’est convaincue, elle embrassa l’Islam pour devenir l’une des femmes du prophète de Dieu (PBSL), qui éprouva beaucoup d’affection pour cette dernière.

    Safiyya bint Hayy Ibn Akhtab : Elle était la fille du seigneur de la tribu des Banû al-Nadir, Huyayy Ibn Al-Akthab. Ce dernier avait été mis à mort par ses alliés, les Banû Quraydha, à la suite de la bataille de la tranchée où Quraysh tenta d’assiéger Médine. Safiyya était l’épouse d’Abu Al-Haqîq, seigneur de Khaybar, qui fut tué sur ordre de Muhammad (PBSL). Suite à cela, elle se maria avec Kinâna Ibn Abû Al-Haqîq, exécuté après la bataille de Khaybar. Alors réduite en captivité, le prophète de Dieu (PBSL) voulut se marier avec elle. Lorsque ce dernier la rejoignit le soir même dans sa tente, il lui demanda si elle souhaitait embrasser l’Islam, ou si elle le souhaitait, garder sa religion. Safiyya accepta d’embrasser la religion de Dieu et le prophète de Dieu (PBSL) l’affranchit puis l’épousa.

    Maymouna bint Al -Harith Al -hilaliyya : Lorsque le prophète la demanda en mariage, elle était alors veuve et âgée de trente-six ans. Muhammad (PBSL) remarqua rapidement la bonté de cœur et la simplicité dont faisait preuve Maymouna. Elle répugnait à se disputer avec les autres femmes du prophète de Dieu, reconnaissant que chacune avait bien sa place au sein de son cœur. Ainsi, lorsque le prophète de Dieu (PBSL) tomba malade, il était alors chez Maymouna, et cette dernière ne se vexa pas quand il demanda à être installé chez Aisha.

    Mariah al-Qibtiyya ou Maria la Copte : Afin d’étendre l’Islam à travers le monde, le prophète de Dieu (PBSL) envoya des émissaires porter des lettres aux souverains des principaux royaumes connexes à l’Arabie.

    Parmi eux, le patriarche d’Egypte, Al-Muqawqis, bien qu’il ne répondit pas favorablement à l’invitation du prophète de Dieu (PBSL) a embrasser l’Islam, décida de lui envoyer en signe d’amitié deux de ses meilleurs servantes, Mariah, et sa sœur Sirin. Le prophète de Dieu (PBSL), décida de se marier avec Maria, non seulement parce qu’elle lui plaisait, mais également dans le but d’entériner les liens d’amitié et politique entre l’Arabie et l’Egypte.

    Les Egyptiens sont d’ailleurs fier du lien de parenté qui les lie avec le prophète (PBSL), par ce mariage. L’acceptation de l’Islam dans cette région du monde en fut grandement facilité.

    Auteur: Souhayl.A & Lionel.J
    Cet article a été déjà consulté 5915 fois
     

     

    (4) Un des plus fidèles compagnons du prophète, il se révélera grand lieutenant de l’armée musulmane après la mort de Muhammad (PBSL).

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2           

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4514473
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC