• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • La Mort dans l' Islam
  • Les interdits en Islam
  • X-Poll
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  •  Imprimer

    La mort d'Abu Talib et le Voyage Nocturne

    L'oncle du prophète de Dieu (PBSL) est souffrant, et va bientôt rendre son dernier souffle. Muhammad (PBSL) fait tout ce qu'il peut pour lui faire accepter l'Islam sur son lit de mort. Les Quraychites eux, font tout pour qu’Abu Talib ne renie pas la religion de ses ancêtres.

    Une nuit, le messager de Dieu (PBSL) est réveillé par l'Ange Gabriel, qui l’amènera pendant un voyage particulièrement spirituel et important, jusqu'à Dieu.

    La mort d'Abu Talib

    Dès qu'il apprit la mort imminente de son oncle, du fait de son âge avancé (80 ans) et de la maladie qui commençait à le ronger, le prophète de Dieu (PBSL) se rendit au chevet d'Abu Talib pour parler une dernière fois avec lui.

    Le prophète de Dieu y trouva Abu Jahl, accompagné d'autres Qurayshites, et qui étaient venus demander à Abu Talib de proposer à Muhammad (PBSL) de pratiquer sa religion dans son coin, et de ne pas se mêler de la religion des habitants de la Mecque, afin qu'à leur tour ils laissent Muhammad (PBSL) en paix. Entendant cela, le prophète leur parla ainsi :

    "En vérité, il suffit d’une seule parole que vous me donniez et vous présideriez au destin des Arabes et seriez suivis par les autres nations.", ce à quoi Abu Jahl répliqua : "Eh bien, nous te donnerions non pas une mais dix paroles.". Muhammad continua "Vous attestez qu’il n’y a pas d'autre Dieu que Dieu et vous abandonnez le culte des idoles que vous adorez en dehors de Lui.", et Abu Jahl, perdit son calme : "Veux-tu, Muhammad, réduire les divinités à un Dieu unique ? En voilà une idée !" et il se tourna vers les autres nobles présents : "Vous n’obtiendrez rien de cet homme, partez donc et conservez la religion de vos parents jusqu’à ce que Dieu tranche entre vous et lui.". Une fois ces dernières paroles prononcées, il repartit avec les notables, laissant le prophète de Dieu (PBSL) seul avec son oncle.

    Abu Talib dit alors à son neveu : "Par Dieu, mon neveu, tu ne leur as rien demandé de déraisonnable que je sache.". Muhammad (PBSL), voyant que son oncle allait s'éteindre d'un moment à l'autre, lui demanda avec insistance de se convertir à l'Islam, en prononçant la Chahada (1), mais son oncle, qui témoignait d'un profond respect vis à vis de ses ancêtres et de leur culte, ne pu se résigner à abandonner ses croyances, même à l'approche de la mort. Abu Talib mourut donc en dénégateur, à la grande tristesse du prophète de Dieu.

    Muhammad (PBSL), inconsolable de la mort de son oncle qu'il aimait tant, resta pendant longtemps à prier pour le salut de l’âme de celui qui l'avait si souvent soutenu dans sa mission. C'est alors que Dieu lui révéla un verset, par lequel il interdisait au prophète et à tout musulman de prier pour le salut d'un homme mort « Kafir », voué à l'Enfer du fait de son incrédulité.

    113. Il n'appartient pas au Prophète et aux croyants d'implorer le pardon en faveur des associateurs (muchrikin), fussent-ils des parents alors qu'il leur est apparu clairement que ce sont les gens de l'Enfer.

    Sourate 9 : AT-TAWBAH (LE DÉSAVEU ou LE REPENTIR)

    Un autre verset descendit également pour expliquer au prophète qu'il n'y a que Dieu qui guide les hommes vers le chemin de la vérité :

    56. Tu (Muhammad) ne diriges pas celui que tu aimes : mais c'est Allah qui guide qui Il veut. Il connaît mieux cependant les bien-guidés.

    Sourate 28 : AL-QASAS (LE RECIT)

    Muhammad (PBSL) demanda alors à Ali d'enterrer son père, mais ce dernier rechigna à la tâche dans un premier temps, du fait que son père était mort en état de scélératesse. Une fois la besogne effectuée, le prophète de Dieu (PBSL) demanda à Ali d'aller se laver et ensuite pria longtemps pour son neveu.

    Abu Talib était un homme important à la Mecque, et le protecteur de Muhammad (PBSL), du fait de sa grande influence auprès des notables de la ville, garantie par son appartenance à la tribu des Quraychites. Aussi, sa mort laissa t'elle le prophète de Dieu sans protection face à ses ennemis, qui purent ainsi redoubler d'effort quant aux persécutions qu'ils souhaitaient infliger aux musulmans, Muhammad (PBSL) inclu.

    Il est également important de signaler ici que la soumission du prophète de Dieu aux ordres divins, constitue pour les musulmans une preuve irréfutable de sa nature prophétique. L’intransigeance du décret divin vis-à-vis des dénégateurs, même vis-à-vis d’un homme comme Abu Talib qui a tellement rendu service à l’islam, laissa perplexe par la suite bon nombre de spécialistes de l’islam.

    Le voyage nocturne

    Alors qu'il était dans sa maison, le prophète de Dieu (PBSL) vit le toit de sa maison se soulever, et l'ange Gabriel descendre vers lui. Gabriel lui ouvrit d'abord la poitrine, pour en laver le contenu à l'eau de Zamzam, et ensuite il déversa une bassine d'or, rempli de sagesse et de foi, dans la poitrine du messager de Dieu (PBSL). Gabriel lui apporta aussitôt un Buraq, créature céleste à mi-chemin de l'âne et du mulet.

    Le prophète de Dieu (PBSL) l'enfourcha, et la bête l'amena en un éclair à Jérusalem. A l'intérieur du temple de la ville, se trouvaient les prophètes Abraham, Moïse et Jésus, accompagnés d'autres prophètes (PBSE). Muhammad (PBSL) eut alors la charge de diriger la prière.

    Gabriel lui apporta ensuite deux coupes, l'une contenant du vin, et l'autre contenant du lait. Muhammad (PBSL) ne toucha pas au vin de la première, et bu le lait que contenait la deuxième. Gabriel lui expliqua alors le pourquoi de ce cérémonial : "Tu as été guidé vers la nature primordiale (fitrah) et ta communauté a été guidée, ô Muhammad. Le vin vous a été défendu."

    Puis, Gabriel apporta alors le Mi`râj (Tunnel céleste) et Muhammad (PBSL) le suivit alors qu'ils montaient tous deux vers le Ciel. Au cours de son ascension, Muhammad (PBSL) rencontra et salua Adam (PBSL) au premier Ciel, Jésus (Issa PBSL) et Jean-Baptiste (Yahya PBSL) au Deuxième, Joseph ( Yussuf PBSL) au Troisième, Hénoch (Idris PBSL) au Quatrième, Aaron ( Haroun PBSL) au Cinquième, et Moise (Moussa PBSL) au Sixième.

    Arrivés au septième ciel, Gabriel et Muhammad (PBSL) rencontrèrent Abraham (PBSL), qui le salua et reconnut son statut prophétique, puis ils s'arrêtèrent au "Lotus des confins", appelés ainsi car aucune créature n'a le droit de dépasser cette limite céleste, pas même l’ange Gabriel.

    A partir de ce point, Muhammad (PBSL) du avancer seul, et lorsqu'il se retrouva seul face à son Seigneur, ce dernier lui enseigna que dorénavant, lui et sa communauté devraient accomplir 50 prières quotidiennes. Muhammad (PBSL) accepta, mais en redescendant, il croisa Moïse, qui lui conseilla de demander une réduction du nombre de prières, car son peuple n'a jamais pu supporter une telle charge. Muhammad fit de nombreux allers et retours, car Moïse le conseillait à chaque fois de diminuer le nombre de prières, tant et si bien que Dieu consentit à réduire le nombre de prières à 5, chacune valant pour 10. Muhammad (PBSL) ne consentit pas à demander une réduction de ce nombre, estimant que Dieu avait déjà été large et miséricordieux en réduisant le nombre de 50 à 5.

    Il est à signaler qu’il existe une divergence entre les savants de l’Islam quant à la nature du voyage que fit le prophète Muhammad (PBSL) durant cette nuit, en effet certains pensent qu’il ne s’agit pas d’un voyage physique mais d’une vision mystique de l’âme, ou une sorte de prémonition mystique. Cela dit, le lendemain à l'écoute de son récit, beaucoup de gens traitèrent le prophète de Dieu (PBSL) de menteur. De nombreux musulmans renièrent également l'Islam, pensant que Muhammad (PBSL) était un halluciné et avait perdu la raison. D'autres comme Abu Bakr (2) lui apportèrent au contraire leur soutien, assurant que cela n'avait jamais été dans le caractère de Muhammad (PBSL) de mentir.

    Comme preuve de la véridicité de son voyage, le prophète de Dieu (PBSL) donna des détails précis sur le temple de Jérusalem, qu’il n’avait jamais visité auparavant, aux Qurayshites et les informa même des caravanes qu'il avait croisées, en décrivant l'endroit où ceux qui la dirigeaient avaient passé la nuit, et quel jour ils devraient arriver.

    Le miracle du Voyage Nocturne et de l'Ascension qui le suivit, fut la cause de nombreuses dissensions au sein de la communauté musulmane. Les Qurayshites ne purent se résoudre, même devant les preuves apportés par Muhammad (PBSL) à accepter son récit et encore moins à le reconnaître comme le messager de Dieu.

    Le prophète de Dieu se rendit ainsi compte qu'il était temps pour lui de quitter son peuple qui, en plus de s'obstiner dans leur incroyance, finirait par lui causer du tort.

    Auteur: Souhayl.A & Lionel.J
    Cet article a été déjà consulté 11178 fois
     

     

    (1) Se référer à notre article sur la Chahada >>
    (2) Se référer à notre article sur l’ami intime du prophète et premier calife de l’Islam >>

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4054480
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC