• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • Témoignage convertis
  • X-Poll
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...


  •  Imprimer

    Al Kindi, l'encyclopedie universelle

    Al Kindi est né en 801 à Kufa (Irak). Il effectue ses études à Basra (son père est alors le gouverneur de la ville) puis à Bagdad, où il apprit la philosophie, les mathématiques, la physique, la médecine, l'astronomie et d'autres disciplines scientifiques.

    Un peu moins de 270 ouvrages traitant de ces divers domaines lui sont attribués. Certains d'ailleurs furent traduits en Latin au Moyen-âge et influencèrent bon nombre de savants chrétiens. De même, les thèses d'Al Kindi influencèrent fortement un savant juif Ishaq ibn Sulayman al-Isra'ili, connu en Occident sous le nom d'Isaac Israeli (855-955).

    Un traité d'optique d'Al-Kindi a été traduit en latin (sous le titre « De aspectibus ») et également un autre traitant de médecine (sous le titre « De compositarum medicinarum gradibus »). Vers le 17-18ième siècle, bon nombre de ses traités scientifiques ont été traduit en occident et Albert le Grand les citent dans ses travaux théologiques.

    Al Kindi est considéré comme « un des douze hommes de génie universels qui viennent au premier rang de l'intelligence ». Ce philosophe est également un homme d'une grande ouverture d'esprit. Aussi, est-il devenu un maître dans la connaissance de la philosophie grecque. Sa démarche philosophique est ainsi empreinte de néoplatonisme et d'aristotélisme médiéval, ce qui montre bien la connaissance de l'homme en matière de philosophie grecque.

    Al Kindi fut également parmi les premiers à étudier la position des astres solaires et lunaires par rapport à la Terre, et les phénomènes en résultant. De même, il formula de nombreuses hypothèses sur l'apparition de la vie sur Terre. Il est aussi considéré comme un des plus grands astronomes de tout le Moyen-âge. Par contre, il réfutait toutes les pratiques astrologiques, qu'il jugeait comme contraire à la science. Il contribua également à la science de l’alchimie (ancêtre de la chimie moderne), en effectuant de nombreuses recherches sur les méthodes d'extraction de l'or des autres métaux.

    D'un point de vue spirituel, il apporte sa définition à la métaphysique, via son ouvrage « Philisophie Première ». Pour lui, la métaphysique est la recherche de la cause de l'existence de chaque chose, de chaque phénomène, leur connaissance physique étant simplement la connaissance profane ou matérielle. Cette définition se rapproche de celle formulée par Aristote.

    Ainsi, comme ce dernier, il sépare la connaissance matérielle, qui amène à une connaissance basse et inférieure, à la connaissance spirituelle pure, plus élevée à laquelle tout le monde devrait tendre.

    Al Kindi formula même une hypothèse reposant sur la finitude du temps, lui permettant de prouver l'existence de Dieu :
    Selon lui, il est improbable que l'on puisse arriver à l'instant présent en faisant s'écouler une durée infinie. Il y a donc nécessairement un début. S'il y a un début, il y a donc une cause première, qui sera unique, à la différence de toutes les autres qui ne seront que des enchaînements réalisés à la suite de cette dernière. C'est donc pour lui Dieu, qui est le Principe Premier de toute chose, l'Unique, le Vrai. Il est non causé et Infini.

    Selon Al-Kindi, bien que philosophie et religion puissent coexister, la révélation Divine est au-dessus de la philosophie et les intuitions prophétiques sont au-dessus de la raison.

    Même après sa mort en 873 à Bagdad, l'influence d'Al Kindi sur les penseurs musulmans perdura pendant des siècles. En 1964 N. Rescher, un professeur américain, réalisa une bibliographie complète des œuvres d'Al-Kindi, accessibles de nos jours.

    Auteur: Souhayl.A & Lionel.J
    Cet article a été déjà consulté 11171 fois
     

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4056498
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC