• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Démarche conversion
  • La Mort dans l' Islam
  • Les interdits en Islam
  • Les principaux Anges en Islam
  • X-Poll
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  •  Imprimer

    René Jean-Marie Guénon (Abdul-Wahid Yahia)

    Né à Blois en 1886 dans une famille bourgeoise de tradition catholique, René Guénon meurt 65 ans plus tard sous le nom de Abd Al Wahid Yahia « Serviteur de l’unique » au Caire après avoir rompu toute attache avec l’Occident, ayant même acquis la nationalité égyptienne vers la fin de sa vie.

    Après un bref passage dans les milieux de l’occultisme et de la franc-maçonnerie, René Guénon se converti à l’islam très tôt vers l’âge de 25 ans. Il est considéré comme l’auteur inclassable d’une œuvre monumentale touchant à plusieurs domaines : la religion, l’ésotérisme, le symbolisme, les sciences traditionnelles...

    En 1921, il publie une « Introduction a l'étude des doctrines hindoues », suivie du « Theosophisme, histoire d'une pseudo-religion » où il se montre très critique a l'égard des groupes théosophiques et se pose comme l'un des garants de la tradition ésotérique.

    Il récidivera en 1923 en s'attaquant aux pratiquants du spiritisme dans « L'Erreur Spirite. » Au cours des années 1920, son œuvre s'étoffera encore « d'Orient et Occident » (1924), « L'homme et son devenir selon le Vedanta (1925) », « L'Esotérisme de Dante » (1925), « Le Roi du Monde » (1927), et le fameux livre maintes fois réédité « La Crise du monde moderne » (1929).

    En 1930, il s'installe définitivement au Caire où il mènera discrètement la vie d'un musulman orthodoxe, s’exprimant parfaitement en dialecte égyptien et maîtrisant magistralement la langue arabe classique. Marié en 1934 à la fille du sheikh Mohammed Ibrahim, avec laquelle il aura quatre enfants musulmans, celui qu’on nomme désormais Sheikh Abd Al Wahad Yahya poursuivra son œuvre d’envergure avec Le « Symbolisme de la Croix » (1931), « Les états multiples de l'être » (1932) et la « La grande Triade » (1946) son dernier plus grand ouvrage.

    Tout au long des années 1930 et 1940, il incite plusieurs de ses amis et correspondants à joindre les rangs de l'islam; à cette fin deux sentiers (turuq) sont fondés en Europe, un premier à Lausanne (Suisse) placé sous l'autorité de Frithjof Schuon et un second à Paris régi par Michel Vâlsan. René Guénon rend son dernier souffle le 7 Janvier 1951 au soir après avoir invoquer trois fois le nom d’Allah. Il a été inhumé selon le rite musulman dans le caveau de sa belle famille. Selon sa volonté, seul son nom arabe Abdul-Wahid Yahia fut conservé sur son certificat de décès.

    Guénon sur la tradition :

    « Une tradition n' est pas une chose qui peut s'inventer ou se créer artificiellement ; en rassemblant tant bien que mal des éléments empruntes à des doctrines diverses, on ne constituera jamais qu'une pseudo-tradition sans valeur et sans portée, et ce sont une des fantaisies qu'il convient de laisser aux occultistes et aux théosophistes. » (Orient et Occident)

    Guénon sur le Symbolisme :

    « L'enseignement concernant l'inexprimable ne peut évidemment que le suggérer à l'aide d'images appropriées, qui seront comme des supports de la contemplation » (Aperçus sur l'initiation)

    Guénon sur les modernes :

    « Non seulement ils ont borné leurs ambitions intellectuelles, s'il est encore permis de se servir de ce mot en pareil cas, à inventer et à construire des machines, mais ils ont fini par devenir véritablement machines eux-mêmes... » (La Crise du monde moderne)

    Guénon sur l’islam et sa théologie :

    « La supposition toute gratuite d’une origine étrangère, grecque, perse ou indienne, est d’ailleurs contredite formellement par le fait que les moyens d’expression propres à l’ésotérisme islamique sont étroitement liés à la constitution même de la langue arabe; et s’il y a incontestablement des similitudes avec les doctrines du même ordre qui existent ailleurs, elles s’expliquent tout naturellement et sans qu’il soit besoin de recourir à des «emprunts» hypothétiques, car, la vérité étant une, toutes les doctrines traditionnelles sont nécessairement identiques en leur essence que quelle que soit la diversité des formes dont elles se revêtent. (…)

    Le mot, ‘’révélation” a un double sens: manifestation et voilement en même temps de la doctrine essentielle, la vérité une, comme la parole le fait d’ailleurs inévitablement pour la pensée qu’elle exprime. On peut dire que le Confucianisme corresponde à la shariah et le Taoïsme à la haqîqah. Les mots shariah et haqîqah contiennent en eux l’idée de mouvement. Pour beaucoup de gens l’exotérisme est plus qu’une loi: un guide. Allah est Al-Awwal wa Al-Akker (le premier et le dernier). Allah est Al-Zâher wa Al-Bâten (l’extérieur et l’intérieur). » (Aperçus sur l’ésotérisme islamique et le Taoïsme)

    « Al-Faqru : L’être contingent peut être défini comme celui qui n’a pas en lui-même sa raison suffisante; un tel être, par conséquent, n’est rien par lui-même, et rien de ce qu’il est ne lui appartient en propre.” As-Sakînah – (ar.) marea pace. Al-Faqru – (ar.) pauvreté. La pauvreté spirituelle (le vide) conduit, suivant l’ésotérisme musulman, à Al-Fâna (l’extinction du moi), et par cette extinction on atteint la station divine (Al-maqâmul-ilahi). Ce qui empêche l’homme de trouver le centre, l’unique, est l’attachement à la multiplicité. Aç-çirâtul-mustaqîm – (ar.) le chemin droit. » (Le voile d’Isis - octobre 1930 )

    Célèbres convertis francophone
    Célèbres convertis dans le monde

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2 | 3 | 4            Page Suivante

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 3762811
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC