• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • Les interdits en Islam
  • La Mort dans l' Islam
  • X-Poll
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  •  Imprimer

    Le Mariage dans l'Islam

    Le mariage prend une place importante dans la vie du croyant. Ainsi, de nombreux versets coraniques décrivent les droits et devoirs incombant aux différents membres du couple. Enfin, le prophète de Dieu (PBSL) a rappelé dans un de ses hadiths qu'un musulman n'est pas complet tant qu'il n'est pas marié.

    La situation de la femme avant l'Islam

    Avant l'Islam, la femme Arabe était considérée comme un objet, ou pire encore. La polygamie atteignait un tel niveau que certains hommes pouvaient avoir 10 ou même 20 femmes sous leur toit. Ceci était avant tout lié au nomadisme des tribus Arabes et au fait que la femme n'avait aucun statut défini dans la société

    Il faut également prendre en compte le fait que les conditions de vie de l'époque étaient très dures, et qu'une femme seule ne pouvait subvenir à ses besoins. La femme n'avait d'ailleurs pas le droit de propriété, et ne pouvait donc posséder ni biens personnels, ni biens immobiliers.

    Le statut marital dans l'Islam

    A la venue de l'Islam, le statut de la femme est bouleversé. En effet, Dieu révèle à travers le Coran, comment préserver la femme de toutes les perversions qui ont été commises à son égard, en fixant de nouvelles normes pour le mariage.

    Ainsi, les premiers commandements divins sont l'interdiction des mariages consanguins avec des membres de la famille proche et l'opposition à la prostitution. Ensuite, le mariage rend obligatoire le paiement d'une dot de la part du mari (la Douaire), qui rejoint ainsi le patrimoine personnel de la femme, et la femme hérite d'une partie des biens de l'époux au décès de ce dernier.

    La polygamie est limitée à quatre femmes, et ceci pour deux raisons.

    Il s'agit donc de limiter avant tout les abus, tout en permettant un glissement progressif vers la monogamie, qui est le fait de 90 % des couples en terre d'Islam.

    Ensuite, avec l'arrivée de l'Islam, la femme bénéficie du droit de divorce et l'homme a "l'obligation" de subvenir à ces besoins, c'est uniquement pour cette raison que l'homme avait le droit, s'il craignait de voir sa femme commettre l'acte d'adultère ou tout autre acte répréhensible par Dieu, de ne plus dormir avec elle, de ne plus avoir de relations sexuelles ou pour régler définitivement le conflit de divorcer d’elle, suivant les recommandations du prophète Muhammad (PBSL). Pour ceux qui souhaitent « corriger » leurs épouses dans les cas extrêmes, il convient de rappeler se célèbre hadith du prophète (PBSL) : « Le meilleurs d’entre vous et le meilleur avec sa femme » .

    Enfin, la femme est libre de travailler, et peut utiliser librement son argent, sur lequel le mari n'a aucun droit, ce dernier faisant parti intégral du patrimoine personnel de l'épouse. A contrario, la femme à elle bien un droit sur le patrimoine du mari.

     

                   Page : 1 | 2            Page Suivante

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4008421
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC