• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Témoignage convertis
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  Imprimer

    Le Deuxième pilier : Tawaaf

    Le deuxième pilier du pèlerinage est le Tawaaf, ou la circombulation autour de la Kaaba. Ce rituel s’effectue en marchant sept fois dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, autour de la maison sacrée. Ce rituel est particulièrement important de par son aspect autant symbolique qu’ésotérique, la circombulation autour de la Kaaba, maison construite par Adam et reconstruite par Abraham et Ismaël (PBSE), étant mentionnée explicitement dans le texte coranique.

    29. Puis qu'ils mettent fin à leurs interdits (qu'ils nettoient leurs corps), qu'ils remplissent leurs voeux, et qu'ils fassent les circuits autour de l'Antique Maison”

    Sourate 22 : AL-HAJJ (LE PÈLERINAGE)

    Conditions d’accomplissement du rite de Tawaaf :

    Avant d’accomplir ce rite, le pèlerin doit obéir à certaines règles obligatoires pour rendre valable l’accomplissement du deuxième pilier du pèlerinage. Les voici en détail :

    1 – L’intention d’effectuer le Tawaaf doit être uniquement dédiée à l’adoration de Dieu exclusivement.
    2 – Le musulman doit avoir ses ablutions, comme pour la prière.
    3 – Les parties intimes (Awrah) doivent être couvertes à la vue. Rien ne doit être entrevu durant l’accomplissement du Tawaaf, sous peine de l’annuler.
    4 – Le Tawaaf doit être accompli à l’intérieur d’Al-Masjid Al Haraam (c'est-à-dire dans le périmètre sacrée entourant la Kaaba).
    5 – Le nombre de tours (Ashwaat) effectués autour de la Kaaba doit être exactement de sept, à partir de la pierre noire jusqu’au retour à cette dernière. Les sept tours doivent être effectués sans interruption, sauf en cas d’extrême nécessité.

    Les actes Sunnah

    Il s’agit d’actes supplémentaires facultatifs, qui comme pour l’Ihraam donneront lieu à une récompense divine plus grande s’ils sont effectués. Les voici en détail :

    1 – Pour l’homme, effectuer les trois premiers tours en marchant rapidement (Ramal).
    2 – Toujours pour l’homme, découvrir son épaule droite (Idttibaa') et le garder ainsi pendant l’accomplissement des sept tours.
    3 – Embrasser la pierre noire au début du Tawaaf si cela est possible. S’il est impossible de la toucher (ce qui reste le cas pour la majorité des pèlerins), il est préférable pour éviter de bousculer les autres pèlerins de tendre la main en signe de salut (Istilaam) en direction de la pierre noire et de commencer le Tawaaf en prononçant l’invocation suivante : « Bismillahi w-Allahu Akbar! Allahumma Imaanan bika wa-tasdeeqan bikitaabika wa-Wafaa'an bi'ahdika wat-Tibaa'an lisunnati Nabiyyika Muhammadin Salla Allahu 'alayhe was-Sallam » (« Au nom de Dieu, Dieu est le plus Grand ! Oh Dieu j’ai foi en Toi, je crois en ton Livre, je remplis la promesse que je T’ai faites, et je suis le chemin (la Sunnah) du prophète (PBSL) »
    4 – Au moment du Tawaaf, le pèlerin peut prononcer de nombreux rappels ( dhikr), tel que : « Subhaana Allah wal-Hamdu-lillah wa-Laa ilaaha ill-Allah w-Allahu Akbar walaa Hawla walaa Quwwata illaa billaahi ! » (« Gloire soit à Dieu : Toutes les prières vont à Dieu : Il n’y a pas d’autre Dieu que Dieu ! Dieu est le plus Grand ! Il n’y a pas de pouvoir ni de force en dehors de Dieu ! »). Il n’y a pas de supplications (daawat) particulière à réciter durant le Tawaaf, si ce n’est celles citant le mot Dieu. Réciter des chapitres du Coran que l’on a mémorisé est particulièrement le bienvenu, de même que les versets portant sur Abraham (PBSL), et de demander le pardon de Dieu (Istighfaar)
    5 – Lorsque le pèlerin arrive à chaque tour au quatrième coin de la Kaaba (Rokn al-Yamaani), il est recommandé de le toucher si possible.
    6 – Finir chaque Tawaaf en récitant la formule suivante : « Rabbanaa Aatinaa fid-Duniaah Hasanatan wafil-Aakhirati Hasanatan waqinaa 'adhaaban-Naar » («201. Seigneur ! Accorde nous belle part ici-bas, et belle part aussi dans l'au-delà; et protège-nous du châtiment du Feu ! » - Sourate 2 : 201)
    7 – Etre en état de sérénité, de concentration et d’humilité. Le pèlerin doit également éviter de bousculer les autres, et doit se retenir de parler à ses voisins, sauf si cela est nécessaire.
    8 – Réciter une du’aa après avoir fini le Tawaaf au point situé entre la Pierre noire et la porte de la Kaaba (Multazam)
    9 – Prier 2 rakats derrière le Maqaam, c'est-à-dire la station d’Abraham (PBSL) comme mentionné à la sourate 2 verset 125 du Coran. Il est recommandé de dire également : « Wat-takhidhoo min maqaami Ibraaheema Mossallaa » (« Et prend la station d’Abraham comme lieu de prière »)
    10 – Boire l’eau de la source de Zemzem en trois fois, en ayant l’intention d’être purifié par Dieu de toute forme de maladie et en faisant face à la Qibla. Le pèlerin doit alors réciter le du’aa suivante : « Allahumma inni as'aluka 'ilman naafi'an wa-rizqan waasi'an was-shifaa'a min kulli dhaa'in wa saqam ! » (« Oh Dieu ! Je recherches Ta bénédiction par un savoir utile, une subsistance généreuse et la guérison contre tout les maux ou les maladies ! »)
    11 – Retourner à la piere noire et la saluer avant de partir pour Safa et Marwaa pour effectuer le troisième pilier, le Sa’y

    Note sur le Tawaaf

    Il existe trois types de Tawaafs :
    Tawaaf al-Qudum : la circombulation d’arrivée sur le territoire sacrée de la Kaaba.
    Tawaaf al-Ifaadah : cette circombulation s’effectue le 10 du mois de Dhul-Hijah, et est le Tawaaf principal. Il est également appelé Tawaaf az-Ziyaara et Tawaaf al-Hajj car il est particulièrement important dans l’accomplissement du Hajj.
    Tawaaf al-Wadaa'a : également appelée la circombulation de l’Adieu, et celle effectuée par le pèlerin ayant l’intention de quitter le territoire sacrée de la Mecque après l’avoir finie. Le prophète Muhammad (PBSL) a dit à son sujet : « Effectuer la circombulation autour de la Maison doit être le dernier rituel qu’effectue le pèlerin avant son départ. » (Rapporté par Malik, Abu Dawud, Ibn Majah et Ad-Darimi). A la fin de cette dernière circombulation, Abdullah Ibn Umar a rapporté que le prophète Muhammad (PBSL) prononçait le Takbir - « Allahou Akbar » (« Dieu est Grand ! »), trois fois, puis l’invocation suivante : « Laa ilaaha illa Allah wahdahu laa shareeka lah, Lahul-Mulku walahul- Hamdu wa- huwa 'alaa kulli shay'in Qadeer. Aayiboona taa'iboona 'aabidoona saajidoona li-Rabbinaa 'haamidoona. Sadaqa Allahu Wa'adahu wa nasara 'abadahu wa hazamal-Ahzaaba wahdah ! » (« Il n’y a pas d’autre Dieu que Dieu, Il est l’Unique sans associé, à Lui la louange et les prières. Nous revenons repentant, adorateur, prosterné, et Dieu est vraiment très reconnaissant. Dieu est véridique à Sa promesse. Il a donné la victoire à Son serviteur et à défait les confédérés à Lui-seul. ») . (Rapporté par Imam Ahmad)

    Troisième pilier : E-Ssa’y entre As-Saffa et Al Marwa

    Le troisième pilier du pèlerinage est le Ssa’y, qui constitue en un allé et retour sept fois consécutivement (quatre allers et trois retours) entre As-Safaa et Al-Marwa, en rappel de l’acte désespéré d’Aggar abandonnée par Abraham, lorsqu’elle se mit en recherche d’une source d’eau pour son fils le prophète Ismaël (PBSE).

    158. As Safa et Al Marwah sont vraiment parmi les lieux sacrés d'Allah. Donc, quiconque fait pèlerinage à la Maison ou fait l'Umra ne commet pas de péché en faisant le va-et-vient entre ces deux monts. Et quiconque fait de son propre gré une bonne oeuvre, alors Allah est Reconnaissant, Omniscient.

    Sourate 2 : Al-BAQARAH (LA VACHE)

    Concernant les invocations à formuler durant ce rituel, il est possible de se référer au hadith suivant, narré par Jabir, et qui décrit les actions effectuées par le prophète Muhammad (PBSL) lors de l’accomplissement du Ssa’y :

    « Lorsqu’il (le prophète) sorti par la porte menant à As-Safaa, il récita le verset coranique suivant : "Innas-Safaa wal-Marwata min Sha'aa'iril-Laah. Faman hajjal-Bayta awi'atamara falaa junaaha 'alayhi an yattawwafa bihimaa. Waman tattawwa'a khayran fa'inna Allaha Shaakirun 'Aleem" (il s’agit du verset 158 de la sourate 2 mentionné plus haut). Puis il dit, " Nous commençons ce que Dieu a commencé." Ensuite, il monta en haut d’As-Safaa jusqu’à ce qu’il fit face à la Maison et alors il glorifia Dieu par cette invocation : " Allahu Akbar!" trois fois, puis " Laa ilaaha illa Allah wahdahu laa shareeka lah. Lahul-Mulku walahul- Hamdu wa huwa 'alaa kulli shay'in Qadeer. Laa ilaaha illa Allahu wahdahu, Sadaqa Wa'adahu, wa nasara 'abadahu wa hazamal-Ahzaaba wahdah! " (" Il n’y a pas d’autre Dieu que Dieu. Il est l’Unique sans associé, à Lui la louange et les prières. Nous revenons repentant, adorateur, prosterné, et Dieu est vraiment très reconnaissant. Dieu est véridique à Sa promesse. Il a donné la victoire à Son serviteur et à défait les confédérés à Lui-seul. ") »

    Conditions d’accomplissement du rite du Ssa’y :

    Voici en détail les règles que le pèlerin se doit de respecter pour garantir la validité de ce troisième pilier du pèlerinage :

    1 – L’intention d’effectuer le S’ay doit être dédiée à l’adoration de Dieu exclusivement.
    2 – Ce pilier doit être accompli après celui de Tawaaf, et non avant.
    3 – Le rite doit être effectué sans interruption, sauf en cas d’extrême nécessité.
    4 – Avant chaque aller et retour entre As-Saffa et Al-Marwa, il faut se tourner en direction de la Qibla et prononcer l’invocation mentionnée plus haut. Cette action doit donc être accomplie sept fois en tout (Quatre fois à As-Saffa et trois fois à Al-Marwa).

    Les actes Sunnah

    Voici en détail les actes supplémentaires qui augmentent la récompense accordée au pèlerin pour son pèlerinage :

    1 – Marcher rapidement, à la limite de la course (Khabab) entre les deux panneaux verts situés sur les côtés du chemin.
    2 – Réciter des supplications, des invocations ou lire le Coran.
    3 – Avoir ses ablutions (ceci n’est pas une obligation, contrairement au Tawaaf).
    4 – Marcher jusqu’à être en état de fatigue.
    5 – Baisser la voix et éviter de parler aux autres.
    6 – Eviter de blesser les autres par la main ou la parole.
    7 – Etre humble et serein et se rappeler le jour du Jugement Dernier.

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2 | 3            Page Suivante

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4458990
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC