• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Démarche conversion
  • Témoignage convertis
  • Les principaux Anges en Islam
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • X-Poll
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  •  Imprimer

    Mon copain me force à me convertir pour me présenter à sa famille, sinon pas de mariage, que faire ?

    Votre fiancé est d'origine musulmane et vous demande en mariage à condition de vous convertir à l'Islam, il ajoute dans son argumentation que cela constitue pour lui l'unique issue de vous présenter à ses parents, de tel propos n'ont rien à voir avec la religion et nous allons vous le démontrer :

    Connaissant bien la différence qui existe de nos jours entre l'islam et les musulmans, nous pouvons vous dire sans hésiter que votre ami confond grossièrement coutume maghrébine et tradition religieuse issue de l'islam. A travers l'exemple de notre cher prophète Muhammad (PBSL), notre religion a toujours autorisé un homme musulman à épouser une chrétienne ou une juive sans jamais contraindre ces dernières à se convertir à l'islam, « Nulle contrainte en religion » dit le Coran. Si ces femmes se sont converties, c'est uniquement par foi en Dieu et par conviction religieuse, non par contrainte ou par amour pour leur mari (Vous pouvez vous référer aussi à la réponse que nous avons déjà formulé précédemment sur une question identique dans la rubrique « Questions Réponses »).

    Pour des raisons que nous avons jugé inutile d'exposer ici, certains hommes d'ascendance musulmane non pratiquants ou touchés par la sécularisation jusqu'à ne rien comprendre à la religion semblent ignorer sciemment les enseignements fondamentaux de l'islam pour s'inventer presque leur propre doctrine religieuse, qui n'est en réalité que le fruit de leur opinion individuelle ou la coutume spécifique à leur origine ethnique. A quoi bon pousser quelqu'un à se convertir à une religion si l'on n'est pas capable de respecter soi-même les obligations de cette dernière ou d'assimiler et comprendre au moins ce qu'elle enseigne ?

    Concernant la remarque sur « la pression » générée par les individus qui se disent musulmans, la tradition prophétique enseigne que la religion est avant tout le bon comportement « A-din al-Mou'amala » ou que « La religion, c'est la sincérité ». Ces injonctions devraient se suffire à elles-mêmes, elles ne sont pas une invention de l'islam mais se retrouvent dans toutes les religions. L'islam ne fait que les actualiser, il en fait même un principe universel. Ce point aussi nous l'avons largement exposé sur notre site à travers les différentes rubriques.

    Il faut savoir aussi que le message coranique de l'islam n'est que la dernière révélation du cycle cosmique qui vient parachever les anciens messages révélés telle la Thora juive ou l'évangile chrétien. De façon plus simple, si l'on est un chrétien sincère ou un juif et que l'on va au bout de sa foi, on ne peut que finir par se retrouver dans le message de l'islam.

    Pour insister plus sur ce point qui est à nos yeux primordial, nous dirons que la vocation de toute religion « du salut » est avant tout la réalisation spirituelle de l'être, pour que l'homme s'épanouisse spirituellement et physiquement sur terre. Il s'agit donc d'une démarche personnelle, d'un voyage spirituel que chacun décide d'entreprendre ou non à l'intérieur de soi-même pour trouver Dieu. Comme disait un célèbre mystique de l'islam : « Celui qui a trouvé Dieu qu'a-t-il perdu ? et celui qui a trouvé autre chose que Dieu, qu'a-t-il trouvé ? »

    Pour ne pas nous aventurer d'avantage dans des explications qui n'ont pas lieu d'être ici et pour éviter d'être mal compris nous nous arrêterons là, tout en réitérant les propos énoncés plus haut synthétiquement de la forme suivante :

    1) Si votre ami revenait aux vrais principes de l'islam, beaucoup de choses rentreraient dans l'ordre et certains différents qui existent dans votre couple n'auraient pas le mérite d'être soulevé. D'une autre manière s'il se conformait à l'enseignement de notre prophète qui disait : « J'ai été envoyé pour parfaire les nobles caractères. » il ne vous aurez jamais posé une question comme celle que vous nous adressez ici.

    2) De même qu'il ne faut pas confondre religiosité et religion, ni la foi avec la loi, il convient aussi de bien faire la distinction entre « être musulman » et « être d'origine musulmane », entre pratiquant et non pratiquant, car ceci éviterait pas mal de confusions, les deux termes n'étant pas pareil ni dans leur signification, ni dans ce qu'ils impliquent chez les gens.

    3) Avant de pouvoir juger une doctrine, il convient de bien se renseigner et de ne pas s'emporter dans des jugements émotionnels, car l'on sait que les émotions nous empêchent toujours d'avoir une réflexion saine et impartiale.

    4) Par expérience nous pouvons dire que la majorité des gens qui se convertissent à l'islam ne renient en rien leur foi originelle, leur conversion ne doit pas être interprétée comme un refus de sa religion d'origine mais simplement l'adhésion dans la continuité à l'ultime message « divin ». Si ce message a pris des formes exotériques diverses depuis l'avènement de l'homme sur terre, sa doctrine métaphysique reste unique et intacte. La dernière expression de ce message est donc logiquement l'islam, qui veut dire aussi en arabe « Adhésion » ou «Abandon à Dieu ».

    Enfin, vous pouvez dire sans crainte à votre ami que votre différent n'a en réalité rien à voir avec l'islam mais qu'il s'agit simplement d'un écart culturel qui se retrouve souvent chez les couples mixtes et qui en vérité renvoit à des questions beaucoup plus profondes que tous les hommes ou femme se posent à un moment donné de leur existence comme : « la place de la religion dans la vie de chacun », « Notre but sur terre » ou « la compatibilité de la religion avec la modernité ».

    Auteur: Souhayl.A & Lionel.J
    Cet article a été déjà consulté 11290 fois
     

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2           

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4055377
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC