• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • Témoignage convertis
  • Les principaux Anges en Islam
  • La Mort dans l' Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...


  •  Imprimer

    L’Aïd El Kebir ou la fête du mouton

    Cette fête religieuse débute le dixième jour du mois de Dhu al-Hijja, qui n’est autre que le mois sacré de l’année réservé à l’accomplissement du cinquième pilier de l’Islam : le Hajj ou pèlerinage à la Mecque. Cette fête marque ainsi la fin du pèlerinage.

    Mais que l’on soit pèlerin ou chez soi, la fête est quasi identique (la seule différence venant du fait que le pèlerin se doit d’accomplir un dernier acte avant de pouvoir entamer la fête de l’Aïd, et qui est la lapidation des stèles représentant Satan, présentes dans la vallée de Mina près de la Mecque).

    Le rituel le plus important de l’Aïd El Kebir est le sacrifice du mouton, commérant par la même la demande que Dieu fit à Abraham (PBSL) de sacrifier son fils Ismaël, afin de l’éprouver dans sa mission prophétique et savoir si ce dernier été entièrement soumis à Sa volonté. Quand Abraham allait accomplir l’acte, l’Ange Gabriel l’arrêta, le congratula pour sa haute piété et ce fut un mouton qui fut utilisé en place d’Ismaël comme oblation (1).

    Le chef de la famille (généralement le père ou le fils ainé) est donc chargé de sacrifier un mouton (selon bien sûr le rite hallal (2), c'est-à-dire en prononçant la Bassmalah - Au nom de Dieu - avant d’immoler la bête). La bête est ensuite répartie en parts dont un tiers doit être redistribué aux plus pauvres de la communauté, afin que ces derniers puissent également connaître un peu la joie de la fête.

    Enfin, comme pour la fête de l’Aïd el Fitr, la prière matinale à la mosquée est un acte de sounnah important, et les mêmes prescriptions sont à adopter (faire son bain rituel (3), porter ses plus beaux vêtements…)

    A l’instar de l’Aïd el Fitr, l’Aïd el Kebir est donc une grande fête familiale, mais qui a aussi pour but de resserrer les liens entre les membres de la communauté musulmane, et ceci sur une durée de trois jours.

    Auteur: Souhayl.A & Lionel.J
    Cet article a été déjà consulté 1930 fois
     

    (1) Se référer à notre article sur le prophète Abraham (PBSL) >>>
    (2) un acte hallal est un acte agrée par Dieu. Une viande Hallal ne peut provenir que d’un animal sain, qui a ensuite été égorgé et sur lequel le nom de Dieu a été prononcé.
    (3) Se référer à notre article sur le bain rituel >>>

    A lire Egalement

    Le déroulement du Hadj
    Le waqf, donation perpétuelle
    La prière du Tarawih
    La prière de consultation
    La notion de péché en islam
    Voir tous les articles

    Virginie
    05 décembre 2008
    18:24:29

    je souhaite à tous les musulmans une bonne fête de l'Aïd el kebir

     

     

    Caro =D
    14 avril 2009
    19:42:24

    je ne comprend rien

     

     

    hichem
    15 octobre 2013
    20:00:24

    aid moubarak a tous les musulman in cha alla

     

     

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4152684
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC