• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • Témoignage convertis
  • Les principaux Anges en Islam
  • La Mort dans l' Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  Imprimer

    Muhammad à travers les écritures indiennes

    Si le prophète (PBSL), est mentionné à travers l’ancien et le nouveau testament comme prophète dont la venu serait proche, qu’en est-il des autres religions ? Existe-t-il d’autres textes de part le monde faisant la mention des prophètes de Dieu, et en particulier de Muhammad (PBSL) ?

    La publication d’un livre il y a de cela quelques années déjà en Inde a suscité de grandes vagues d’interrogations, mais aussi de protestations, car ce dernier révélerait la potentielle mention du prophète Muhammad (PBSL) à travers l’un des ensemble de livres sacrés des Hindous, les Vedas. Qu’en est t-il vraiment ?

    Les livres sacrés Hindous et les prophètes envoyés par Dieu

    Les hindous reconnaissent quatre ensemble de livres sacrés : Les Veads, Upanishads, Puranas et Brahamanas Granth (ce dernier est en fait un recueil de commentaires sur les Vedas, mais est considéré également comme un livre révélé). Ces livres, écrits en sanskrit (une des plus vieilles langues parlés encore à ce jour) sont considérés par les Hindous comme ayant été révélé il y a de cela des dizaines de milliers d’années.
    Le Vedas se compose de 4 livres : Rig Veda (le plus ancien), Yajur Veda, Sam Veda et Atharva Veda. Ce recueil est de plus unanimement considéré comme celui renfermant les écritures hindouistes les plus authentiques.

    En 1935, un professeur du nom de Pran Nath publia un article dans le journal « Times of India » montrant la présence dans le Rig Veda d’évènements faisant référence à Babylone et aux rois Egyptiens. Il démontra même que 1/5 du Rig Veda dérive en fait des écritures babyloniennes. La tradition musulmane n’exclut à aucun moment le fait que les hindous aient reçu dans le passé un livre révélé par Dieu par l’intermédiaire d’un prophète. En s’adressant au prophète Muhammad (PBSL) Dieu enseigne à son messager que d’autres prophètes furent aussi envoyés avant lui et dont il n’a même pas la connaissance : « Certes, Nous avons envoyé avant toi des Messagers. Il en est dont Nous t'avons raconté l'histoire; et il en est dont Nous ne t'avons pas raconté l'histoire … » (Coran 40:78)

    En étudiant le Atharva veda, qui est également connu sous le nom de ‘Brahma Veda’ (qui signifie Le Savoir Divin) certains commentateurs de ces textes sont arrivés à la conclusion que Brahma signifie Abraham (Ibrahim - PBSL), où la première lettre A est en fait placer en fin de mot pour former le nom Hindou ! Cette analyse se révèle être exact quand l’on écrit les deux mots en écriture arabe, une langue très proche de celle parlée par le prophète Abraham (PBSL). Sa femme Sarah est également mentionné sous le nom de Sarawati.

    Le prophète Noé, dont le récit est relaté aussi bien dans le Coran que dans l’Ancien Testament se retrouve aussi cité dans le ‘Brahma Veda’ sous le nom de Manuh ou Manu. De même les prophètes Ismaël et Isaac sont appelés respectivement Atharva et Angira dans le Vedas. De ce fait certains Pundits (historiens et experts en religion hindouiste) voient le Atharva Veda comme étant ni plus ni moins que le livre d’Abraham.

    Le prophète Muhammad dans les Vedas

    Un des faits les plus curieux à la lecture (certes complexe et réservé aux initiés) des livres de la Vedas, c’est la claire mention de l’annonce de la venue du prophète Muhammad (PBSL), d’une façon analogue à celle faite à travers l’Ancien et le Nouveau Testament.

    Cette découverte fut révélée au monde scientifique à travers le livre, faisant désormais polémique, du Pundit Vaid Parkash, un Brahman Hindou et non des moindres. D’ethnie Bengale, et venant de l’université d’Ilahabad, cet homme de confession hindouiste est unanimement reconnu comme étant un académicien chercheur de renom et savant en Sanskrit. Son travail fut validé et attesté comme authentique par huit Pundits également considérés comme de grands savants hindouistes. Qu’en est t-il donc de ce récit ?

    Dans le livre des Vedas, il est fait mention d’une prophétie célèbre en Inde concernant un homme désigné comme étant le: "Kalki Autar". Pour accréditer sa thèse que le Kalki Autar est bel est bien Muhammad (PBSL), Vaid Parkash se base sur plusieurs arguments dont voici les points les plus distingués :

    Dans le Vedas, il est annoncé que le "Kalki Autar" sera le dernier Messager/Prophète de Bhagwan (Dieu ou Allah), et sera le guide pour le monde entier.

    "Kalki Autar" naîtra au sein d’une île. Or, l’endroit où est naît le prophète Muhammad (PBSL) s’appelle en Arabe "Jazerat al-Arab", ce qui signifie péninsule ou île arabique

    Le père de Kalki Autar est présent dans le Vedas sous le nom de "Vishnu Baghat", et sa mère sous le nom de "Somanib". Or en Sanskrit, Vishnu Baghat signifie "Serviteur de Dieu", ce qui est correspond également au nom du père de Muhammad (PBSL), qui s’appelait "Abd Allah". De même "Somanib" signifie "Paix ou Tranquillité", est correspond au nom de la mère du prophète de l’islam (PBSL), qui s’appelait "Amina".

    Il est également mentionné dans le Vedas que "Kalki Autar" vivra parmi les dattes et les olives (fruits alors très présents en Arabie) et sera quelqu’un de véridique de droit et d’honnête dans ses paroles et ses actes. Il est à signaler qu’avant même le début de sa mission prophétique les qualités dont il s’agit ici furent reconnues chez Muhammad par ces contemporains qui l’appelaient aussi « A-sadiq, al-Amin » (le véridique, l’intègre). Elles ne furent jamais démenties ni par ses pires ennemis ni plu tard par ceux qui entreprirent un travail critique de l’Islam. Selon Vaid Parkash, il n’y a pas meilleur description du caractère du prophète Muhammad (PBSL) que celle faite par le Vedas.

    "Kalki Autar", selon le Vedas, naîtra au sein d’une famille noble et respectée de sa terre. Muhammad (PBSL), correspond encore à ce trait, car il est effectivement naît au sein de la tribu respectable des Quraychites, bénéficiant d’un très grand statut au sein de la Mecque.

    Toujours selon le Vedas, "Kalki Autar" sera informé de sa mission par un messager envoyé par Baghan. Or Muhammad (PBSL) fut instruit de sa mission prophétique dans la grottre de Hira, par l’Ange Gabriel envoyé alors par Dieu.

    Le voyage nocturne du prophète Muhammad (PBSL) est également décrit dans le Vedas ! "Kalki Autar" sera doté d’un cheval parmi les plus rapides au moyen duquel il parcoura le monde d’un éclair et franchira les sept cieux. Il est donc ici fait clairement référence à "Al Buraq", la créature céleste dont fut doté le prophète de Dieu (PBSL) lors du voyage nocturne du Isra et Miraj.

    "Kalki Autar" bénéficierait également de l’assistance de Bhagwan lors de sa mission. Or à parcourir la biographie du prophète (PBSL) ou le Coran, il est facile de s’apercevoir que Dieu secouru son prophète à de multiples reprises comme lors de la fameuse bataille de Badr :

    124. (Allah vous a bien donné la victoire) lorsque tu disais aux croyants; “Ne vous suffit-il pas que votre Seigneur vous fasse descendre en aide trois milliers d'Anges” ?

    Sourate 3 : AL-IMRAN

    Enfin, il est rapporté dans le Vedas que "Kalki Autar" sera expert au tir à l’arc, le maniement de l’épée et dans le montage à dos de cheval. Or, comme le souligne Vaid Parkash, le temps des arcs, des chevaux et de l’épée est révolu. De nos jours la guerre ne se fait plus par ces moyens, les fusils, et les chars ont remplacé le sabre et le cheval depuis fort longtemps. Le "Kalki Autar" dont il est fait référence dans le Vedas ne peut donc raisonnablement désigner un homme dont la venue est proche, mais désigne plutôt un homme appartenant au passé, plus précisément celui qui vécu il y a de cela plus de 1400 ans en Arabie, auquel il fut révélé la dernière guidance pour l’humanité : le Coran. Il s’agit du prophète Muhammad (PBSL).

    Auteur: Souhayl.A & Lionel.J
    Cet article a été déjà consulté 1999 fois
     

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4151699
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC