• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Témoignage convertis
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  Imprimer

     

    « Homme d'affaires prospère dès l'âge de vingt ans, il devait bientôt devenir directeur des caravanes de chameaux d'une veuve fortunée. Celle-ci reconnaissant ses mérites, lui proposa le mariage. Bien qu'elle fut de quinze ans son aînée, il l'épousa et fut un époux dévoué jusqu'à sa mort.“ “De même que la plupart des grands prophètes qui le précédèrent, Muhammad (PBSL) chercha à éviter l'honneur de transmettre la parole divine, se considérant comme indigne d'accomplir cette tâche. Mais l'ange lui ordonna: “Lis!” De ce que nous connaissons de sa vie, nous savons que Muhammad (PBSL) ne savait ni lire ni écrire, mais il commença à dicter des mots qui lui étaient inspirés, et qui allaient bientôt transformer une grande partie du globe par le verset: “Il n'y a qu'un seul Dieu.” “Sur tous les plans, Muhammad (PBSL) était un esprit éminemment pratique. Lorsque son fils bien aimé, Ibrahim, mourut, il y eut une éclipse, et des rumeurs s'étendirent rapidement disant que Dieu lui avait exprimé personnellement ses condoléances. Or, on dit que Muhammad (PBSL) lui-même affirma qu'une éclipse étant un phénomène naturel, il est insensé d'attribuer ce genre de phénomène à la naissance ou la mort d'un être humain.“ “A la mort de Muhammad (PBSL), certains voulurent le déifier, mais son successeur administratif mit fin à cette vague d'hystérie par une des paroles les plus belles de l'histoire religieuse: Si l'un d'entre vous alla jusqu'à rendre un culte à Muhammad (PBSL), il est mort. Mais si c'est à Dieu qu'il rend un culte, il vivra pour l'éternité. »
    James A. Michener, Islam: The Misunderstood Religion. dans la revue Reader's Digest (édition américaine). Numéro de mai 1955, p. 68-70

    « Ils (les opposants de Muhammad (PBSL)) voient le feu et non la lumière, ta laideur et non la beauté. Ils déforment et présentent chaque belle qualité comme un défaut capital, donnant ainsi l'image de leur propre université... Ces opposants sont aveugles. Ils ne peuvent même pas voir que la "seule épée" que Muhammad (PBSL) brandissait était celle de la Miséricorde, de la compassion, de l'amitié et du pardon, l'épée qui vainc les ennemis et purifie les cours. Son épée était plus acérée qu'une épée sculptée dans l'acier. »
    Pandit Gyanandra Dev. Sharma Shastri à la conférence de Gorakhpur (Inde), 1928

    « Il préféra partir que de combattre son propre peuple, mais lorsque l'oppression écrasa la tolérance, il s'arma de son épée pour se défendre. Ceux qui pensent que ta religion peut être imposée par ta force sont des fous qui ne connaissent rien de la religion, ni du monde. Ils sont fiers de cette conviction par ce qu'ils vivent loin, bien loin de la vérité. »
    Un journaliste sikh dans "Nawan Hindustan", Delhi, 17/11/1947

    « La ville qui l'avait traité si cruellement, l'avait poussé avec ses fidèles compagnons d se protéger des étrangers, qui avait ruiné sa vie et l'existence de ses dévoués disciples, était d ses pieds. Ses anciens persécuteurs acharnés et impitoyables, ayant déshonoré l'humanité de par leurs actes cruels infligés d des hommes et des femmes innocents et même aux mourants, étaient d présent totalement d sa merci. Mais, même d l'infant de son triomphe, il oubliait toutes les souffrances, les injures. lancées et pardonnait d toute la population de la Mecque... »
    Sayed `Amir `Alî dans "L'esprit de l'Islam"

    « Muhammad (PBSL) était l'âme de la Bienveillance et son in fluence était ressentie et jamais oubliée par ceux qui l'approchaient. »
    Un érudit hindou, Diwan Chand Sharma dans 'The Prophets of the East", Calcutta, 1935, p. 122

    « Quatre ans après la mort de Justin, A.D. 569, naissait à la Mecque, en Arabie, l'homme qui, parmi tous les hommes, allait exercer la plus grande influence (1) sur la race humaine ... Muhammad (PBSL). »
    John William Draper, M.D. LLD dans "A History of , the Intellectual Development of Europe", Londres, 1875

    « Je me demande si un homme, quel qu'il soit, ait jamais changé aussi peu face â des conditions extérieures aussi considérablement modifiées. »
    R.V.C. Bodley dans "The Messenger", Londres, 1946, p. 9

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2 | 3 | 4 | 5            Page Suivante

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4513024
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC