• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • Les interdits en Islam
  • La Mort dans l' Islam
  • X-Poll
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  •  Imprimer

    L’Arabie avant l’Islam

    La venue d’un prophète en Arabie fut annoncée bien des générations avant la naissance de Muhammad (PBSL). Aussi lorsque ce dernier annonça à son peuple sa qualité de prophète à l’âge de 40 ans et de dernier guide envoyé par Dieu à l’humanité, une partie des arabes initiés aux anciennes écritures compris alors que le messager tant attendu était arrivé.

    Parmi les nombreux événements annonciateurs de la venu d’un prophète en Arabie, nous vous proposons ici de retracer les plus connus, qui sont pour la plupart relaté à travers la tradition prophétique, ou Sira.

    Annonce par deux rabbins de la venue d’un envoyé de Dieu

    Tubba, alors Seigneur de la province du Yémen, passa un jour par la ville de Yathrib, où vivait alors une importante communauté juive. Laissant son fils dans la ville, il poursuivit son chemin, en apprenant par la suite le décès de ce dernier. Fou de colère, il se jura de raser littéralement la cité, et de passer au fil de l’épée chaque homme tout en capturant les femmes et les enfants.

    Une longue bataille s’amorça alors entre les soldats de Tubba, et les hommes de Yathrib, dont ceux de la tribu des Aws, Khazraj et des différentes tribus juives habitants au sein de la ville.

    Voyant que Tubba était déterminé à raser la ville et à n’épargner aucun de ses habitants, deux rabbins de la ville vinrent à sa rencontre, et lui dirent les paroles suivantes :

    « Seigneur, renonce a frapper cette ville, car elle est protégée. Nous trouvons son nom dans notre Livre. Elle sera le refuge d'un prophète descendant d'Ismaël, un prophète qui naîtra dans les environs de la Mosquée de La Mecque et qui sera nomme Muhammad. Il trouvera ici son lieu de résidence et d' éternité. La plupart des habitants de la ville le suivront et se rallieront à lui. »

    Entendant ces paroles, Tubba réfléchit longuement, puis accepta et les deux camps établirent un traité de paix, au grand soulagement des habitants de la ville sainte. Le seigneur Yéménite décida ensuite de rentrer dans son pays, non sans emmener avec lui les deux rabbins.

    Sur le chemin du retour, il croisa des membres de la tribu des Banû Hadhil. Ces derniers lui indiquèrent le chemin de la ville de la Mecque, non sans lui faire miroiter les nombreuses richesses que la mosquée de cette ville contenait et le peu d’honneur dont ses habitants faisaient preuve. Tubba décida donc de se rendre vers la Mecque, mais fut arrêter par une forte pénombre qui l’empêcha d’avancer davantage. Il demanda alors aux rabbins ce dont il s’agissait, et leur rapporta les paroles que les Banû Hadhil lui avaient prononcé. Les deux rabbins lui expliquèrent alors le pourquoi de ce miracle :

    « Ces gens veulent ta mort ! Les ténèbres sont tombées parce que tu as l'intention d'attaquer la Mosquée. Dieu te l'interdit et tu n'y parviendras pas. Prends garde qu'il ne t'arrive ce qui est arrivé à tous les profanateurs de ce lieu dans le passé. Aucun d'entre eux n'a échappé au châtiment de Dieu. Traite la Mosquée avec respect et générosité. Et si tu décides d'y pénétrer, n'oublie pas de te raser les cheveux. »

    Tubba leur demanda alors ce qui les empêchait d’y pénétrer eux-mêmes, et les deux rabbins reprirent :

    « Par Dieu, c'est bien la Demeure des prophètes descendants d'Abraham et elle est telle que nous venons de te la décrire. Mais les habitants de la ville, en érigeant des idoles et en répandant le sang tout autour, nous empêchent d'y accéder. Ce sont des hommes impurs, qui associent des dieux à Dieu. »

    Tubba décida alors de faire exécuter les hommes de Banû Hadhîl qui l’avaient trompé. Il reprit ensuite son chemin vers la Mecque, mais cette fois sans aucun dessein de profaner la mosquée sacrée. En arrivant sur les lieux, il se rasa la tête, tourna autour et ordonna que la mosquée soit recouverte d’un voile fait de feuilles et de fibres de palmiers, puis il s’endormit.

    Dans son sommeil, Tubba entendit alors une voix lui ordonnant de recouvrir la Kaaba d’une étoffe plus digne d’elle, aussi décida t’il de confectionner une étoffe à partir des robes portées par la tribu yéménite des Ma’âfir. Mais durant la nuit suivante, il entendit à nouveau la même voix qui lui renouvelait son ordre. Tubba décida donc de fabriquer une nouvelle étoffe, mais cette fois faite à partir de divers vêtements yéménites rassemblés. Tubba serait donc le premier homme à avoir fait recouvrir la Kaaba

    Tubba rentra ensuite dans son royaume accompagné toujours des deux rabbins. Les gens de Himyar, qui gardaient les portes du pays, étaient des fervents adorateurs d’idoles. Ayant appris que Tuba avait renié sa religion, ils lui interdirent de passer. Tuba accepta alors que le feu les départage, et les idolâtres apportèrent donc la flamme du jugement, ainsi que leurs idoles et objet de vénérations. Les rabbins se présentèrent muni de leur bible, attachée autour de leur cou. Lorsque les gens de Himyar se présentèrent devant la flamme, cette dernière les consuma ainsi que leurs idoles de façon instantanée. En revanche les rabbins furent épargnés et le feu s’évanouit. Devant ce miracle, les gens de Himyar décidèrent de se convertir à la religion des deux rabbins.

    Quelque temps plus tard, Tubba s’entretint avec un rabbin et lui posa la question suivante, alors que ce dernier allait prendre congé :
    - As-tu connaissance d'un royaume qui égalerait le mien?
    - Non, hormis celui des Ghassan.
    - As-tu connaissance d'un royaume qui dépasserait le mien et le leur?
    -Oui.
    - Qui en est le roi?
    - Un homme béni entre tous, dont la lumière dissipera les ténèbres de l'oppression. Muhammad le prophète. Heureux seront les siens, lorsqu'i1 naîtra, descendant de Lu'ayy et de Qussayy !

    Muhammad (PBSL) a dit à propos de Tuba : « N’insultez pas Tubba. Il avait embrassé l’Islam. »

     

                   Page : 1 | 2            Page Suivante

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4009497
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC