• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • Les interdits en Islam
  • La Mort dans l' Islam
  • X-Poll
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  • Sondage : Islam et Sexualité H/F ...
  •  Imprimer

    Jacob

    Jacob (PBSL) est le fils d’Isaac et de sa femme Rébecca. Il est donc le petit fils d’Abraham (PBSL). Le Coran le mentionne à de nombreuses reprises comme étant un prophète doté d’une grande sagesse et d’une grande foi en Dieu :

    132. Et c'est ce que Abraham recommanda à ses fils, de même que Jacob : “ô mes fils, certes Allah vous a choisi la religion : ne mourrez point, donc, autrement qu'en étant Soumis” ! (à Allah).
    133. étiez-vous témoins quand la mort se présenta à Jacob et qu'il dit à ses fils : “Qu'adorerez-vous après moi” ? - Ils répondirent : “Nous adorerons ta divinité et la divinité de tes pères, Abraham, Ismaël et Isaac, Divinité Unique et à laquelle nous sommes Soumis”.


    Sourate 2 : Al-BAQARAH (LA VACHE)

    38. Et j'ai suivi la religion de mes ancêtres, Abraham, Isaac et Jacob. Il ne nous convient pas d'associer à Allah quoi que ce soit. Ceci est une grâce d'Allah sur nous et sur tout le monde; mais la plupart des gens ne sont pas reconnaissants.

    Sourate 12 : YOUSOUF (JOSEPH)

    Il est également mentionné dans l’histoire de son fils Joseph (PBSL), où il est fait mention de sa perte de vue quand il crut avoir perdu à jamais son fils. Il retrouvera la vue par la suite en touchant la chemise de son fils après que ce dernier l’aie donné à ses frères. Cette histoire est entièrement narrée dans la sourate 12 : YOUSOUF, et un article lui a été consacré >>.

    Dhul Kifl

    Dhul Kifl (PBSL) est cité dans le Coran comme étant un homme vertueux. Il invitait les gens à glorifier Dieu et les encourageait fortement par sa sagesse à répondre la justice.

    85. Et Ismaël, Idris et Zul-Kifl qui étaient tous endurants;
    86. que Nous fîmes entrer en Notre miséricorde car ils étaient vraiment du nombre des gens de bien.

    Sourate 21 : AL-ANBIYA (LES PROPHÈTES)

    48. Et rappelle-toi Ismaël et Elisée, et Zul-Kifl, chacun d'eux parmi les meilleurs.

    Sourate 38 : SAD (SAD)

    Ibn Jarir, a cependant rapporté dans son commentaire que Dhul Kifl ne serait pas un prophète mais un apôtre vertueux « Nabi (4).

    Uzayr

    Certains savants de l’Islam voient Uzayr comme un prophète se situant entre l’époque de Salomon (PBSL) et Zacharie (PBSL). Il n’est spécifiquement mentionné dans le Coran qu’à un seul verset exposant un différent théologique vis-à-vis de son statut :

    30. Les Juifs disent : “Uzayr est fils d'Allah” et les Chrétiens disent : “Le Christ est fils d'Allah”. Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse ! Comment s'écartent-ils (de la vérité) ?

    Sourate 9 : AT-TAWBAH (LE DÉSAVEU ou LE REPENTIR)

    Par ce verset, Dieu accuse les juifs d’avoir proféré une association entre Lui et la personne de Uzayr (PBSL). Cette accusation se trouve expliquée à travers l’existence prouvée d’une secte juive Yémenite, qui pratiquait le culte de la personne d’Uzayr. (source : H Z Hirschberg Encyclopedia Judaica)

    Uzayr (PBSL) est également mentionné indirectement à travers une fameuse histoire du Coran, faisant état de sa mort et de sa ressuscitation miraculeuse par Dieu :

    259. Ou comme celui qui passait dans par un village désert et dévasté : “Comment Allah va-t-Il redonner la vie à celui-ci après sa mort ? ” dit-il. Allah donc le fit mourir et le garda ainsi pendant cent ans. Puis Il le ressuscita en disant : “Combien de temps as-tu demeuré ainsi ? ” “Je suis resté un jour, dit l'autre, ou une partie de la journée.” “Non ! dit Allah, tu es resté cent ans. Regarde donc ta nourriture et ta boisson : rien ne s'est gâté; mais regarde ton âne... Et pour faire de toi un signe pour les gens, et regarde ces ossements, comment Nous les assemblons et les revêtons de chair”. Et devant l'évidence, il dit : “Je sais qu'Allah est Omnipotent”.

    Sourate 2 : Al-BAQARAH (LA VACHE)

    Il s’agirait en fait d’une mise à l’épreuve d’Uzayr (PBSL), qui fut envoyé dans un village pour prêcher à ses habitants la bonne parole. Voyant le village désert, et sachant pertinemment que Dieu ne l’avait pas envoyé sur place pour rien, il s’attendait à voir un miracle, d’où sa question (5) sur la façon dont Dieu va faire revivre ce village à l’apparence dévastée.

     

    (4) La tradition distingue clairement les prophètes ou messagers (Rusu’l) des apôtres (Anbiaa). Les premiers sont d’inspiration divine (révélation) en arabe « Wah’i » et doivent porter un message (Rissala) à leur peuple. Les deuxièmes quant à eux ne sont pas dans cette obligation ci, se contentant seulement de confirmer les préceptes du prophète qui les précède.
    (5) Dans un bref moment de doute Uzayr (PBSL) souhaite savoir comment Dieu fait revivre les morts. Dieu le lui montre donc, comme il l'avait fait auparavant avec Abraham, car par sa qualité de prophète, il est digne de recevoir cet honneur. (cf Sourate 2 : Al-BAQARAH (LA VACHE), verset 260).

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2 | 3            Page Suivante

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4006660
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC