• Qui sommes-nous ?
  • Nous Ecrire
  • Livre d'Or
  • Glossaire
  • Videos
  • Le mois de Ramadan
  • Les prières quotidiennes
  • Témoignage convertis
  • Démarche conversion
  • Les principaux Anges en Islam
  • Moussa (Moïse) en Islam
  • X-Poll
  • Non, boire un verre de vin par jour n’est pas bon pour la santé ...
  • Le mythe de Charles Martel et de la bataille de Poitiers ...
  • Océane, convertie à l’islam : « Si nous étions tous des fous enragés... » ...
  • La théologie de la libération de Munir Chafiq ...
  • Le nouveau pouvoir des francs-maçons ...
  •  Imprimer

    Ismaël dans la Bible

    Sur le plan historique, la Bible reconnaît Ismaïl (PBSL) comme étant l’ancêtre des Arabes, qui se sépara de son père Abraham (PBSL) pour fonder sa propre lignée, après que ce dernier l’ait abandonné à sa naissance, ainsi que sa mère Agar, dans le désert.

    Si ces réalités historiques sont approuvées globalement par les deux religions, elles constituent en même temps la source de divergences entre les traditions islamique et judéo-chrétienne.

    Nous pouvons dire que d’un point de vue doctrinal, certains commentateurs juifs considèrent Ismaël comme étant un prophète certes béni, mais en dehors de toute lignée hébraïque. A partir de là, le récit de la Genèse - chapitre 16-21, le place en infériorité notoire par rapport à son demi-frère Isaac ancêtre des juifs. Cette distinction, qui jette le discrédit sur sa personne, est d'ordre racial et se justifie dans la Bible par le fait qu'Ismaïl est né de l'union d'Abraham (PBSL) et de sa servante Agar.

    Ainsi, si le Coran consacre à Ismaël et Isaac (PBSE) un co-héritage direct de leur père, la tradition biblique en fait autrement. Dans une quête de suprématie dogmatique et culturelle, elle amoindrit ostentatoirement l'image d'Ismaël et le discrimine par rapport a son frère Isaac.

    Selon le récit biblique, le divorce d’Ismaël avec son père pour partir fonder sa propre lignée, l’exclut automatiquement de reprendre la mission Divine qu’initia Abraham en son temps. En revanche, Isaac (PBSL), toujours selon la Bible, ne renonça jamais à cette dernière. Il la reprendra haut la main, et s'accordera à faire prospérer le peuple juif et à façonner son image de "peuple élu" parmi toutes les nations (6).

    « J'établirai mon alliance entre moi et toi (Abraham), et tes descendants après toi, selon leurs générations: ce sera une alliance perpétuelle, en vertu de laquelle je serai ton Dieu et celui de ta postérité après toi.
    Je te donnerai, et à tes descendants après toi, le pays que tu habites comme étranger, tout le pays de Canaan, en possession perpétuelle, et je serai leur Dieu ».

    (Genèse 17, 7-8)

    Quoi qu’il en soit, selon le postulat judéo-chrétien, les descendants d’Ismaël (PBSL) ne peuvent revendiquer la Terre Promise au peuple juif. Seuls les prophètes issus d’Isaac (PBSL) et leur descendance en sont les véritables bénéficiaires. Il est à signaler que la chrétienté, du fait que le messie Jésus fils de Marie (PBSL), soit lui-même juif, retiendra aussi cette argumentation fallacieuse.

    Auteur: Souhayl.A & Lionel.J
    Cet article a été déjà consulté 6771 fois
     

    (6) Il s'agit là d'un argumentaire judaïque pour consolider le principe doctrinal selon lequel les juifs sont le peuple élu de Dieu, héritant de la Terre Promise. Argument dont se sont servis des mouvements politiques juifs tel que le sionisme pour occuper la Palestine au XXéme siècle par la force au détriment d'une population déjà présente sur place depuis des millénaires.

     

    Page Précédente                Page : 1 | 2 | 3           

    Dernière mise à jour : 01/08/2014 - Nombre visiteurs : 4459015
    Home  |  News  |  Forum  |  Archives  |  Ce Mois-ci  |  Livre d'Or  |  Liens
    Qui sommes-nous ?  |  Contact  |  Plan du Site  |  Mentions Légales

    Ce site est optimisé pour Mozilla Firefox, Internet Explorer 7, Windows XP - VISTA, et il utilise la police Papyrus, aussi il vous est conseillé de la télécharger ici et de l'installer sur votre PC